Construire et acheter

Types de fenêtres: modèles, matériaux et vitrages

Torben Schröder

Si vous avez déjà pensé à acheter de nouvelles fenêtres pour votre maison, vous savez déjà à quel point le choix est varié et le sujet complexe. Cet article s’adresse à tous les lecteurs qui ne savent pas encore exactement à quoi s’attendre. Il vous présente les différents types de fenêtres, autrement dit les modèles, les types d’ouverture, les matériaux et les vitrages. Nous vous expliquons également la fonction des fenêtres en termes d’isolation thermique.

Vue à travers une fenêtre à deux battants avec un cadre en bois.
© Getty Images

Dans cet article

Modèles de fenêtres

Il existe des types de fenêtres qui diffèrent par leur mode d’installation. Nous vous les exposons, ici, plus en détail.

La fenêtre simple

C’est le type de fenêtre le plus répandu au sein des foyers européens. Les fenêtres simples sont composées de châssis ainsi que de battants de fenêtre et sont solidement fixées à la maçonnerie. Soit la fenêtre à un vantail ne comporte qu’une seule vitre, soit plusieurs vitres sont insérées de manière étanche les unes derrière les autres.

La fenêtre double

Ce type de fenêtre comporte deux fenêtres à simple vitrage séparées. La fenêtre intérieure s’ouvre vers l’intérieur et la fenêtre extérieure vers l’extérieur. L’interstice qui en résulte entraîne un plus en matière d’isolation thermique et sonore.

Le double fenêtrage

Ce type de fenêtre est une évolution de la double fenêtre classique. Les châssis extérieurs et intérieurs, chacun avec un seul vitrage, se déplacent sur un point de pivot commun – ils sont ainsi reliés entre eux. Lorsque vous ouvrez la fenêtre, un seul des deux vantaux doit se mettre en mouvement, l’autre «suit» automatiquement.

Les types d’ouverture de fenêtres

Mettre la poignée de la fenêtre en position horizontale, tirer et ouvrir la fenêtre vers l’intérieur sur un axe vertical – vous connaissez ce mécanisme. Il existe toutefois des alternatives que nous allons vous exposer ci-dessous.

  • Le vitrage fixe: cette fenêtre ne peut pas être ouverte du tout et est donc principalement utilisée à des fins décoratives.
  • La fenêtre à la française: il s’agit du mécanisme décrit ci-dessus. L’axe de rotation est situé soit sur le bord gauche, soit sur le bord droit du vantail.
  • La fenêtre à soufflet: mécanisme similaire à la fenêtre à la française sauf que l’axe est placé horizontalement sur le bord inférieur de la fenêtre.
  • La fenêtre basculante: même principe que la fenêtre à soufflet sauf que la fenêtre est fixée horizontalement au bord supérieur.
  • La fenêtre oscillo-battante: le type d’ouverture le plus courant au sein des ménages. Lorsque la poignée est en position horizontale, vous ouvrez la fenêtre vers l’intérieur, lorsque la poignée est en position verticale, le vantail bascule dans votre direction.
  • La fenêtre coulissante: en actionnant la poignée, ce type de fenêtre est soulevé ou pivoté hors du rail de guidage, ce qui permet de la déplacer latéralement. Les fenêtres coulissantes sont utilisées pour les grandes fenêtres qui descendent jusqu’au sol. Dans une deuxième variante, le mécanisme de coulissement fonctionne sur un axe vertical.
  • La fenêtre à l’italienne: ce type de fenêtre tourne autour d’un axe central horizontal, avec un vantail qui pénètre dans la pièce et l’autre qui en sort.
  • Fenêtre pivotante: son fonctionnement est similaire à celui d’une fenêtre à l’italienne, cependant les vantaux de la fenêtre tournent autour d’un axe vertical.
Vue sur la grande baie vitrée d’une pièce habitée.

Outre leur aspect fonctionnel, les fenêtres sont également esthétiques. Ici une baie vitrée est associée à une fenêtre oscillo-battante dans un cadre en bois.

Les matériaux pour fenêtres

Les châssis de fenêtre sont exposés aux conditions climatiques extérieures, c’est-à-dire à l’humidité, au gel, aux rayons UV ainsi qu’à certaines influences mécaniques comme les branches qui volent lors des tempêtes. Selon la pièce, il peut régner une forte humidité à l’intérieur, par exemple dans la cuisine et surtout dans la salle de bains. Les propriétés du matériau du châssis sont donc des facteurs essentiels. Lisez la suite de l’article pour découvrir les options.

Le châssis de fenêtre en bois

En tant que matière première naturelle, le bois n’est pas vraiment le matériau le plus robuste. Cependant, c’est un choix qui reste envisageable pour un châssis. Le bois est toujours très apprécié en raison de son esthétique agréable, et pour certains propriétaires particulièrement soucieux de l’écologie, il est quasiment incontournable.

Pour qu’il puisse résister le plus longtemps possible aux influences mentionnées ci-dessus, nous vous conseillons de choisir une essence de bois appropriée. L’épicéa, le pin, le mélèze, le sapin et le chêne, par exemple, sont considérés comme très résistants. Vous pouvez également choisir de nouvelles fenêtres en bois noble, comme l’érable, l’aulne et le cerisier. Cependant, ces châssis vieillissent plus rapidement et nécessitent davantage d’entretien. Quelle que soit l’essence, l’application d’une protection du bois – à l’intérieur comme à l’extérieur - est essentielle.

Le châssis de fenêtre en aluminium et en bois

Le commerce propose également des fenêtres en aluminium pur. Cependant, l’aluminium et le bois constituent un mélange particulièrement intéressant. Ce composite allie les avantages techniques du métal et les avantages esthétiques du bois.

Les fenêtres bois-aluminium sont constituées d’un cadre en bois porteur et d’une coque en aluminium côté façade. Les deux matériaux se dilatant différemment à la chaleur et au froid, ils ne sont pas fixés l’un à l’autre, mais reliés de manière flottante. Cela signifie que, bien qu’ils soient imbriqués au moyen d’un support à clip rotatif, ils sont thermiquement séparés l’un de l’autre par une cavité.

La coque en aluminium à l’extérieur repousse le vent et les intempéries, tandis qu’à l’intérieur, vous profitez de l’aspect chaleureux du bois.

Le châssis de fenêtre en plastique

Le grand classique parmi les châssis. Le prix des fenêtres en plastique est faible – en outre, ce matériau résiste également extrêmement bien aux influences extérieures et est très facile d’entretien. L’altération et la corrosion ne jouent ici aucun rôle; l’acide, les gaz d’échappement et les produits de nettoyage n’ont quasiment aucun effet sur le plastique.

La fabrication industrielle permet aux fabricants de proposer un large éventail de couleurs et de décors. Les fenêtres en plastique n’ont pas non plus de moins bonnes propriétés en matière d’isolation thermique et acoustique que les fenêtres en bois, par exemple. Leurs deux inconvénients sont une atmosphère un peu moins chaleureuse dans les pièces et une production qui n’est pas vraiment durable.

Gros plan sur une fenêtre en plastique dotée d’une poignée en plastique.

Bon marché et pratique: la fenêtre en plastique avec sa poignée en plastique.

Le vitrage

Vous avez certainement entendu parler du simple, du double et du triple vitrage. Toutefois, qu’est-ce que cela signifie exactement? Et quel est l’intérêt du vitrage à contrôle solaire et du vitrage opaque? Nous vous expliquons, ici, les différentes possibilités en matière de vitrage de fenêtres.

Le vitrage simple

Pendant des décennies, on a installé des fenêtres à une seule vitre pour la simple et unique raison que les fabricants ne connaissaient pas d’autres techniques de construction de fenêtres. Cependant, lorsque celles-ci ont été inventées et que le sujet de la consommation d’énergie a gagné en importance, il est devenu évident que le simple vitrage n’était plus d’actualité. Pour plusieurs raisons.

Le verre mince a beau être bon marché et laisser passer beaucoup de lumière et de chaleur de l’extérieur vers l’intérieur, il laisse également s’échapper la chaleur de l’intérieur vers l’extérieur. Votre chauffage doit donc fonctionner davantage pour maintenir la température intérieure souhaitée. Cela augmente inutilement les dépenses de chauffage. Les fenêtres à simple vitrage offrent également une mauvaise isolation acoustique et présentent un risque élevé de cambriolage, car elles sont plus faciles à briser. De nos jours, le simple vitrage n’est donc plus utilisé dans les nouvelles constructions.

Le vitrage isolant

Cette construction se compose d’au moins deux vitres d’environ quatre millimètres d’épaisseur chacune et fixées ensemble à un intervalle de huit à 20 millimètres par ce qu’on appelle le joint périphérique. Les cavités créées entre les vitres sont généralement remplies d’air sec – ce principe assure un bon coefficient d’isolation. Si les interstices sont remplis d’argon ou de krypton, l’effet isolant est encore plus important, car ces gaz nobles conduisent moins bien la chaleur que l’air.

Le vitrage athermique

Une nouvelle fenêtre avec un vitrage athermique se compose de deux ou trois vitres. Dans le premier cas sur les deux, dans le deuxième cas sur deux des trois vitres, des couches d’oxyde métallique sont appliquées. Celles-ci permettent à la chaleur de passer de l’extérieur à l’intérieur, mais créent un effet de réflexion de l’intérieur. Cela permet de conserver l’air chaud dans la pièce. Le coefficient d’isolation de ce vitrage est encore meilleur que celui du double vitrage.

Le verre à contrôle solaire

Avec ce type de vitrage, la préoccupation première est d’éviter que la pièce ne surchauffe. De minces couches de métal précieux appliquées à l’intérieur de la vitre extérieure permettent à la lumière de pénétrer comme d’habitude, mais reflètent également la lumière infrarouge invisible du soleil, réduisant ainsi le rayonnement thermique.

Le verre opaque

Dans certaines pièces, nous souhaitons préserver notre vie privée au maximum. Si la fenêtre en question se trouve en face de la maison du voisin ou donne sur la rue, nous vous conseillons d’envisager l’installation d’un verre opaque. Plusieurs options s’offrent à vous.

  • L’aspect trouble qui caractérise le verre dépoli est obtenu grâce à l’ajout de substances spéciales lors du processus de fusion.
  • Le film en verre feuilleté peut être coloré afin de tenir les regards indiscrets à l’écart.
  • Le verre imprimé offre une variante avec des possibilités de conception individuelles. Lors de sa fabrication, des motifs et des vagues géométriques sont délibérément travaillés dans le verre de manière à ne pouvoir voir à travers que de manière très floue.
Vue sur un lavabo et deux petites fenêtres horizontales, à travers lesquelles on ne peut pas voir.

Les structures délibérément incorporées dans le verre imprimé nous permettent de préserver notre intimité dans la salle de bains.

L’isolation thermique des fenêtres

Vous venez de lire qu’une fenêtre à simple vitrage offre une isolation thermique moins performante qu’un double vitrage par exemple. L’isolation thermique des fenêtres peut être mesurée physiquement – avec ce qu’on appelle l’indice u, c’est-à-dire le coefficient de transfert thermique. Son unité inclut le watt par mètre carré et le kelvin. Plus l’indice est faible, moins la chaleur passe par la fenêtre de l’intérieur vers l’extérieur. Les fenêtres à haute performance ont aujourd’hui un indice u de 1 W/m2 K. Le standard Minergie-P s’élève à 0,8.

Voici une comparaison des indices u approximatifs des types de vitrage les plus courants.

  • Vitrage
  • Indice u
  • Vitrage simple
  • 5 à 6
  • Vitrage isolant
  • 1 à 3
  • Vitrage athermique
  • < 1

Divers exemples de fenêtres

Les pièces de votre maison et de votre propriété ont des usages variés et posent donc des exigences différentes aux fenêtres. Découvrez nos conseils sur le type de fenêtre susceptible de vous convenir.

Grenier, cave, cabane de jardin, jardin d’hiver

Pour ce type de pièces ou d’espace, vous devez vous poser la question suivante: est-ce qu’ils peuvent être habités et donc aussi chauffés? Si vous utilisez votre cabane de jardin uniquement comme local de stockage pour du matériel et comme espace d’hivernage pour les plantes, l’installation de fenêtres à simple vitrage est suffisante. En revanche, si vous souhaitez l’utiliser comme refuge pour y passer d’agréables moments en hiver, vous devez également prêter attention à son isolation thermique. Une fenêtre isolante avec un châssis en bois est un bon choix.

La salle de bains

Selon le type d’installation de la fenêtre de la salle de bains dans votre maison, il est recommandé d’utiliser un verre opaque. Le verre dit satiné peut être une option envisageable. Un traitement mécanique ou chimique de la surface du verre permet de créer un effet à la fois opaque et translucide.

Le salon

Dans le salon, nous voulons simplement nous sentir bien, nous détendre après le travail et profiter de la vue sur notre jardin. Lors du choix des fenêtres, l’accent est donc davantage mis sur l’aspect esthétique que fonctionnel. Elles doivent par ailleurs s’étendre sur de grandes surfaces. Une possibilité consiste à installer des baies vitrées. Elles vont du sol au plafond et créent une sensation d’espace en laissant entrer beaucoup de lumière dans la pièce. En contrepartie, vous devez garder à l’esprit qu’elles n’offrent quasiment aucune protection visuelle.

Conclusion: le bon type de fenêtre pour chaque utilisation

Toutes les fenêtres ne sont pas identiques. Elles se distinguent par leur construction, les types d’ouverture, les matériaux, les vitrages et l’isolation thermique. En fonction de la pièce que vous souhaitez aménager, il est donc judicieux d’installer une fenêtre spécifique.

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.