Une femme entre le code numérique dans un système d’alarme accroché au mur de la maison.
© Getty Images / iStockphoto

Aménager

Système d’alarme: simple et classique, ou technologie intelligente?

Arne Schätzle

Adieu la peur d’être cambriolé: avec un système d’alarme, vous protégez votre maison contre les intrus. Toutefois quel est le système d’alarme adapté? Quels sont les différents types? Quels sont les avantages d’une connexion aux systèmes domotiques? Et quels sont les coûts à prévoir?

Comment fonctionne le système d’alarme pour la maison?

Un système d’alarme anti-effraction désigne tout système électronique qui signale une intrusion pour avertir les propriétaires de la maison et de l’appartement concerné. De nombreux systèmes d’alarme courants utilisés pour protéger votre domicile fonctionnent selon un principe similaire: le système dit d’alerte de danger constitue le point central du système de sécurité. Ce dernier peut recevoir et traiter des signaux de différents types.

Les signaux sont déclenchés, par exemple, par des détecteurs de bris de verre installés sur les vitres, des détecteurs d’ouverture sur les fenêtres et les portes ainsi que des détecteurs de mouvement dans les pièces. Souvent, ces systèmes disposent également d’un détecteur de fumée intégré. Si le système d’alarme est activé, il déclenche l’alarme correspondante.

D’ailleurs, les points d’entrée les plus fréquents sont les fenêtres, les portes-fenêtres, les portes d’entrée et les fenêtres de cave.

Un système d’alarme anti-effraction dispose des fonctions suivantes:

  • il prévient les cambriolages, les vols et les braquages par la dissuasion
  • en cas d’urgence, il alerte des services de secours tels que la police ou une société de sécurité externe
  • il permet également d’alarmer les environs immédiats et les personnes présentes
  • il réduit au minimum le temps d’action des cambrioleurs
  • il permet de reconstituer une effraction en révélant à quel moment et par quel côté l’intrus est entré dans la maison
Un cambrioleur utilise un pied de biche pour ouvrir une fenêtre.

Plus de sécurité contre les intrus: les fenêtres avec verrouillage à galet champignon rendent l’accès à la maison plus difficile pour les cambrioleurs.

Sécurisez en premier lieu votre maison à l’aide de systèmes mécaniques

Avant d’acheter un système d’alarme anti-effraction électronique pour protéger votre maison, vous devez d’abord sécuriser les fenêtres et les portes avec des systèmes mécaniques: au lieu d’utiliser des ferrures avec de simples gonds, les systèmes de verrouillage à galet champignon assurent un plus grand niveau de sécurité.

Grâce à ce système de verrouillage, les fenêtres et les portes ne peuvent plus être facilement ouvertes par un simple mouvement de levier. Une poignée de fenêtre verrouillable, combinée à une garniture de sécurité, rend également plus difficile l’entrée des cambrioleurs dans votre maison. Le verre standard des fenêtres peut être remplacé par un vitrage résistant aux projectiles.

Pour la porte d’entrée, nous recommandons également un système de verrouillage multiple avec barre de verrouillage ou crochet pivotant, ainsi que des cylindres à profil certifiés avec protection contre le perçage et des ferrures de protection anti-arrachage. Ces mesures permettent de repousser les cambrioleurs au moins pendant un certain temps. Parfois, cela suffit pour qu’ils abandonnent leurs projets.

Un système d’alarme électronique devrait toujours être utilisé comme complément de ces mesures mécaniques.

La fenêtre d’une maison est sécurisée par une grille bombée à l’intérieur de laquelle s’étalent quelques plantes.

Avant d’avoir recours à la technologie pour sécuriser votre maison, commencez par installer des solutions mécaniques.

Surveillance pour l’extérieur et l’intérieur

De manière générale, on peut distinguer deux types de systèmes d’alarme:

  • surveillance de l’enveloppe extérieure
  • surveillance intérieure ou avec détecteurs de mouvement

La surveillance de l’enveloppe extérieure consiste principalement à contrôler les fenêtres et les portes. Il est important de s’assurer ici que les fenêtres sont également équipées de contacts de rupture qui réagissent non seulement à l’ouverture des fenêtres, mais aussi à l’endommagement de la vitre.

De son côté, la surveillance intérieure ou avec détecteurs de mouvement ne déclenche l’alarme que si le cambrioleur est déjà entré dans le bâtiment. À cette fin, des détecteurs de mouvement sont généralement installés dans les zones où les cambrioleurs ont de fortes chances de pénétrer. Dans la pratique, les deux systèmes sont souvent combinés pour la protection anti-effraction. L’équipement avec contacts de fenêtre et de porte est généralement un peu plus cher, et les détecteurs de mouvement sont davantage sujets aux fausses alertes.

Pourquoi y a-t-il régulièrement de fausses alertes?

Les fausses alertes sont, entre autres, déclenchées par des sources de chaleur en mouvement (par exemple, les animaux domestiques, les aspirateurs robots, les chauffages autorégulés) ou par des objets qui sont déplacés par le vent ou les courants d’air. Dans les pièces du sous-sol où la température est stable et où les animaux domestiques ne peuvent pas accéder, les détecteurs de mouvement peu coûteux et faciles à installer constituent également une solution fiable.

Pour éviter les fausses alertes, de nombreux propriétaires intègrent également une caméra à leur système d’alarme. Avec son aide, vous (ou une autre personne) pouvez vérifier s’il y a effectivement une personne dans la maison ou si c’est seulement le chat qui a déclenché l’alarme. Toutefois, l’accès à distance nécessite que le système soit connecté à Internet.

Trois modes de notification: alarme externe, alarme interne et alarme à distance

Un système d’alarme dispose de différentes options de notification:

  • alarme externe
  • alarme interne
  • alarme à distance

Dans le cas d’une alarme externe, des signaux d’alarme acoustiques vers l’extérieur doivent dissuader les cambrioleurs et attirer l’attention des voisins. Des signaux optiques sont également possibles. Si vous souhaitez utiliser des sirènes externes, il est préférable de consulter les services de votre commune, car certaines d’entre elles nécessitent une autorisation.

L’alarme interne est audible seulement à l’intérieur de la maison. Elle a pour fonction d’effrayer les intrus et s’ils sont présents, de réveiller et d’alerter les résidents.

L’alarme à distance transmet, quant à elle, la notification de l’intrusion à des sociétés de sécurité ou de surveillance. Dans ce cas précis, il peut être avantageux de couper au même moment l’alarme dans la maison afin que le cambrioleur ne soit pas alerté.

Bien entendu, vous pouvez tout à fait combiner ces trois types d’alarme.

Un «bouton panique» peut également être installé en option. Grâce à cet interrupteur, vous pouvez demander vous-même de l’aide en l’actionnant en cas d’urgence. Particulièrement adapté aux personnes handicapées physiques, ce bouton est souvent installé à proximité du lit.

Sirène extérieure sur la façade d’une maison

Les sirènes extérieures sont censées effrayer les intrus, réveiller et alerter les résidents.

Quel est le dispositif le plus adapté: système avec connexion par câble ou par radio?

Vous pouvez installer un système d’alarme radio ou câblé. Il existe également des systèmes d’alarme dits hybrides combinant des composants radio et filaires en un seul système. Les systèmes basés sur l’IP associent, à leur tour, les possibilités de la technologie des réseaux moderne à une technologie d’alarme radio ou filaire éprouvée.

Dans le cas du système d’alarme par câble, tous les composants sont reliés à la centrale. L’installation d’un tel système d’alarme ne pose en général aucun problème dans un nouveau bâtiment, car vous pouvez prévoir, dès le départ, les conduites de câbles nécessaires. En revanche, si les fils sont posés ultérieurement, l’installation entraîne généralement des coûts élevés. En contrepartie, ces systèmes occasionnent des coûts de maintenance moins élevés, car les piles, par exemple, n’ont pas besoin d’être remplacées.

Dans le cas d’un système d’alarme radio, la connexion des différents composants à la centrale d’alarme ne se fait pas par câble, mais sans fil, par radio. Ce système est souvent moins cher et aussi beaucoup moins complexe à installer – c’est aussi la principale différence avec les systèmes câblés. Un système d’alarme de haute qualité dispose d’une alimentation sans interruption (ASI). Dans ces modèles, une batterie rechargeable intégrée garantit une alimentation électrique permanente.

Ai-je besoin d’un système d’alarme domotique?

Outre ces deux modèles, il existe également des systèmes d’alarme domotiques. Leurs fournisseurs promettent un système complet de surveillance de l’espace de vie avec une fonction d’alarme: détecteurs de mouvement, capteurs pour les fenêtres et les portes, caméras, sirènes – même la commande des stores, des lumières et de la chaîne stéréo sont possibles pour faire croire aux intrus qu’il y a quelqu’un à la maison.

La surveillance vidéo est également incluse dans certains forfaits afin que vous puissiez avoir une vue d’ensemble de la situation chez vous, même lorsque vous êtes en déplacement. Si le système d’alarme domotique détecte un incident, votre téléphone portable vous alerte et vous pouvez vérifier à distance ce qui se passe chez vous via votre téléphone portable et la connexion Internet.

Il n’est pas non plus nécessaire de poser des câbles pour le système domotique, ce qui fait que ces systèmes sont moins chers que les systèmes câblés. Et vous avez la possibilité de sécuriser votre maison avec un système d’alarme complet et facile à utiliser via une application.

Certains prestataires proposent leur service, avec le contrôle mobile et la commande via application inclus, moyennant un abonnement mensuel. Vous n’avez pas à vous préoccuper de la mise en place du système ni de sa maintenance.

La vulnérabilité de la maison intelligente: la centrale d’alarme

Dans la plupart de ces systèmes, cependant, la centrale constitue une faille importante dans la protection anti-effraction. En cas de coupure de courant, les systèmes cessent de fonctionner. La cause n’est pas forcément un intrus; les animaux domestiques, le personnel de ménage, des invités négligents ou les enfants peuvent débrancher la prise sans même s’en rendre compte.

Toutefois, ce problème peut être évité: avec une batterie rechargeable et une alarme en cas de coupure de courant, cette faille de sécurité peut facilement être comblée.

Une femme manipule l’écran du système d’alarme à l’intérieur de la maison.

Une alarme interne ne peut être entendue qu’à l’intérieur de la maison. Elle est censée effrayer les intrus tout en alertant les résidents présents.

Comparaison des principaux modèles de systèmes d’alarme

Système câblé

  • câblage complexe sous crépi
  • signal fiable provenant de tous les recoins de la maison
  • pas de piles, moins de maintenance
  • convient également aux grandes maisons et aux maisons aux murs massifs en béton armé
  • plus adapté aux nouvelles constructions ou aux maisons en rénovation
  • prix aux alentours de 7 500 francs, installation comprise

Système radio

  • installation rapide et peu coûteuse sans fils
  • flexible et extensible
  • composants plus grands grâce aux batteries
  • les murs massifs ou les brouilleurs peuvent affecter le signal radio
  • alimentation sans interruption (ASI) uniquement dans les systèmes de haute qualité
  • prix compris entre 3 000 et 4 000 francs env., installation comprise

Système domotique

  • installation rapide et peu coûteuse sans fils
  • utilisable via une application
  • notifications sur le téléphone portable
  • surveillance vidéo par ordinateur et smartphone
  • commande des stores, de l’éclairage, etc.
  • la centrale d’alarme présente une faille de sécurité: alimentation électrique facile à couper
  • prix des appareils de base à partir de 1 000 francs env., installation comprise

Montage: puis-je installer moi-même le système d’alarme?

De nombreux systèmes domotiques, en particulier, se vantent d’être faciles à installer. Et même dans le cas d’un système radio, où aucune pose complexe de câbles n’est nécessaire, une installation par vos soins est possible. Néanmoins, dans ce cas précis, vous renoncez également à l’expertise d’un professionnel. Ce dernier connaît tous les composants et leurs propriétés, de sorte qu’il peut tout installer et monter sans difficulté. Par ailleurs, un spécialiste identifie également les lacunes en matière de sécurité dans le bâtiment et fait des suggestions pour résoudre le problème. De manière générale, il est plutôt déconseillé d’envisager l’installation d’un système d’alarme anti-effraction par soi-même.

Quel est le coût d’un système d’alarme?

Le coût total du système est composé de différents facteurs. Cela dépend, entre autres, du nombre de portes et de fenêtres à sécuriser et des options que vous souhaitez. Les prix d’un système pour un appartement avec une porte sur un palier et quatre fenêtres sont ainsi inférieurs aux coûts pour une maison individuelle complète. En fonction du type d’équipement choisi, vous pouvez tabler sur des coûts compris entre 1 000 et 7 500 francs, selon qu’il s’agit d’un appartement ou d’une maison.

En bas de cette fourchette se trouvent les systèmes domotiques. Il existe en effet des offres pour quelques centaines de francs seulement – installation non comprise. Cependant, ces systèmes impliquent souvent des compromis en matière de fiabilité, de durabilité et d’opérabilité.

À l’inverse, un simple système standard avec technologie radio coûte généralement entre 3 000 et 4 000 francs pour un appartement ou une petite maison individuelle, installation comprise. Bien souvent, les systèmes simples ne sont toutefois pas extensibles. Pour un système plus flexible, prévoyez 4 500 francs environ. Et pour un système avec installation par câble, comptez près de 7 500 francs si vous voulez équiper l’ensemble d’une maison individuelle de capteurs et d’une centrale. Les composants supplémentaires, tels que des sirènes externes ou les caméras de surveillance, entraînent toujours des coûts supplémentaires, tout comme la connexion à un centre de contrôle des appels d’urgence et d’intervention.

Conclusion: misez sur la dissuasion

De nombreux intrus sont déjà dissuadés par le temps nécessaire à l’ouverture des portes ou des fenêtres. Par conséquent, la sécurité mécanique de votre maison reste la première priorité avant de choisir un système d’alarme.

Les systèmes domotiques sont souvent abordables, mais présentent certaines failles. Avec des systèmes installés par un expert, vous optez pour la sécurité en matière de fonctionnement et d’installation.

Nous vous conseillons de bien planifier le choix du système adapté à votre maison, car on n’achète pas un système d’alarme chaque année. Par conséquent, faire venir un professionnel sur place est la meilleure façon de choisir le système d’alarme optimal.

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.