Rénover

Rénover un escalier: options, préparation, coûts

Arne Schätzle

Les marches de votre escalier sont abîmées, elles grincent et le revêtement commence à se décoller? Cela n’est pas une raison pour refaire votre escalier en entier. Même si votre ancien escalier n’est plus aussi beau et est éventuellement limité dans sa fonction, il suffit parfois simplement de le rénover. Découvrez ici les possibilités qui existent afin de rénover un ancien escalier en bois ou en béton, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur.

Un père et sa fille sont assis sur un escalier en bois avec un ordinateur portable sur les genoux.
© Getty Images

Dans cet article

Quelles sont les possibilités en matière de rénovation d’escalier?

En fonction du problème que présente votre escalier, il existe différentes possibilités pour le remettre en état. Il est possible de poncer et de huiler un escalier en bois si la surface est abîmée, de le décaper ou même de le remettre à niveau si le temps a fait des ravages sur les marches. Vous pouvez également rafraîchir un escalier en béton ou en bois en le recouvrant d’un nouveau revêtement pour qu’il se fonde dans votre nouvel intérieur.

Vous pouvez effectuer une grande partie des travaux vous-même, mais la plupart du temps, cela vaut la peine de les confier à une entreprise spécialisée. En effet, se lancer dans un gros projet DIY est plutôt déconseillé, surtout s’il s’agit d’un escalier que l’on emprunte plusieurs fois par jour. Un escalier dont le revêtement n’est pas posé correctement constitue également un risque de chute au quotidien. Vous trouverez des artisans pour la rénovation de votre escalier notamment sur Houzy.ch.

Sous un escalier en bois usé, une femme artisan en tenue de travail est agenouillée et travaille sur l’escalier conduisant au sous-sol.

L’entreprise spécialisée enlève d’abord le revêtement et ponce le bois. Une huile de bonne qualité donne ensuite à votre escalier un éclat noble et satiné.

Combien coûte la rénovation d’un escalier?

De nombreux facteurs entrent en ligne de compte dans la rénovation d’un escalier. Il est donc difficile de se prononcer de manière générale sur les coûts. Les points suivants sont à prendre en compte lors d’une rénovation:

  • structure et état de l’escalier
  • longueur et largeur de l’escalier et nombre de marches
  • type de matériau utilisé pour le revêtement de l’escalier
  • revêtement éventuel de limons et de paliers supplémentaires

Les prix des travaux varient également en fonction du prestataire. Pour le revêtement ou le carrelage d’un escalier, il faut compter entre 30 et 60 francs par mètre carré de surface d’escalier, sans compter le coût des matériaux.

Une façon peu coûteuse de rénover les marches d’un escalier est de les recouvrir de stratifié; le liège ou le vinyle sont légèrement plus chers. Dans le cas du bois et de la pierre naturelle, la qualité du matériau est très importante, la fourchette de prix sera donc plus élevée dans ce cas. D’une manière générale, la pierre naturelle reste le matériau le plus cher pour habiller un escalier, mais elle fait de l’effet. Si la rénovation concerne un escalier en bois, la solution la moins chère consiste à le poncer et à le vitrifier. Cela peut être une bonne idée si l’escalier est en bon état: en effet, il s’intègrera souvent très bien dans un intérieur plus ancien.

  • Rénovation d’escalier - Mesure
  • Coût par marche
  • Ponçage et vitrification
  • de 50 à 120 francs
  • Rénovation d’un escalier stratifié
  • de 150 à 190 francs
  • Rénovation d’un escalier en bois massif
  • de 150 à 230 francs
  • Rénovation d’un escalier en pierre naturelle
  • de 160 à 240 francs

(Source: renovo.ch)

Les bandes de chant, les nez de marche, le revêtement des limons et des paliers peuvent également entraîner des coûts supplémentaires. La balustrade peut également avoir besoin d’être remplacée. Si vous avez un doute, demandez un devis à un professionnel.

Rénover un escalier en bois: les options possibles

Le bois travaille, c’est-à-dire qu’il se dilate ou se contracte en fonction de la température et de l’humidité. Emprunter régulièrement un escalier fragilise le bois. On ne peut donc pas exclure la présence de signes d’usure ou de détérioration du bois avec le temps. Dans ce cas, remplacer le revêtement des marches ne suffit pas.

Par conséquent, vérifiez régulièrement l’état de votre escalier afin d’éviter qu’il ne devienne irréparable et que vous ne deviez alors le remplacer. Rénover à temps les anciennes marches de votre escalier vous épargnera bien du travail et des dépenses. Plusieurs possibilités s’offrent à vous en fonction des problèmes rencontrés et de vos propres goûts.

Réparer les marches d’un escalier

Tôt ou tard, tout escalier en bois commence à vieillir: les marches grincent et un écart visible apparaît entre le panneau latéral et le mur. Cependant, si vous êtes globalement satisfait(e) de l’aspect de votre escalier, il peut être intéressant de faire appel à une entreprise spécialisée pour rénover votre ancien escalier. Cela est particulièrement vrai dans le cas de bâtiments anciens, où un escalier qui aura été restauré pour retrouver son état d’origine sera du plus bel effet.

Si vous préférez rénover vous-même votre escalier, il est préférable d’avoir quelques compétences manuelles. Dans ce cas, vous pourrez vous charger vous-même du grincement des marches et des espaces entre les marches et les parties latérales. Il est possible de remédier aux désagréments causés par certains grincements en plaçant par en dessous des cales entre la marche et la contremarche. Une simple bande de bois dur supplémentaire posée sur la partie inférieure de la marche peut également y remédier. De cette façon, la marche ne s’affaisse pas dès que quelqu’un pose le pied dessus.

Information: la marche désigne la partie horizontale de l’escalier sur laquelle vous marchez, la contremarche fait référence à la partie verticale.

Pour combler un espace entre la partie latérale porteuse, appelée limon, et le mur, vous pouvez placer une cale en bois entre le limon et le mur. En fonction de la manière dont vous souhaitez rénover votre escalier, cette cale peut être pleine ou recouverte de bandes de bois.

Rénover un escalier: aplanir le rebord des marches

Le rebord des marches des escaliers en bois présente bien souvent des traces d’usure. Pour retrouver des bords droits, il est possible d’utiliser des nez de marches. Il s’agit ici de profilés à poser sur le rebord abîmé. Les nez de marches conviennent également très bien à la pose de stratifiés, de parquets, de vinyle ou de moquettes dans les escaliers. Ils assurent ensuite la jonction entre la surface des marches et les contremarches.

Rénover un escalier en bois: habiller les marches

Que vous choisissiez du bois, du parquet, du stratifié, du vinyle, du PVC, du sisal ou de la moquette pour les marches et les contremarches, tout dépend de vos goûts personnels. Toutefois, si votre escalier est déjà recouvert d’un revêtement, vous devrez d’abord l’enlever, sans oublier les résidus comme les restes de colle. Vous pouvez très bien vous charger des travaux de préparation, autrement dit enlever vous-même l’ancien revêtement. En revanche, lorsqu’il s’agit d’habiller les marches, il est préférable de faire appel à une entreprise spécialisée, car un sol mal posé dans un escalier peut très vite constituer un risque de chute.

Conseil: si votre escalier comporte un limon, il est conseillé de le faire recouvrir également d’un nouveau matériau lors de la rénovation – en le doublant, comme dirait un professionnel.

Un escalier en bois rénové avec un nez de marche et du stratifié.

Grâce au nez de marche, même les escaliers abîmés retrouvent des rebords droits. Vous pouvez ensuite choisir de faire poser du stratifié, du parquet, du vinyle ou de la moquette.

Le rechapage: ponçage et vernissage d’un escalier en bois

Avant de pouvoir repeindre votre escalier, il faut enlever les anciennes peintures et autres revêtements. Le jeu en vaut la chandelle: en effet, certaines vieilles maisons abritent des bois de qualité, de véritables joyaux, qui dorment souvent sous de vieux revêtements ou des couches de vernis.

Si un chêne de haute qualité est dissimulé sous une moquette, par exemple, l’entreprise spécialisée enlèvera d’abord le revêtement ainsi que les résidus de colle. Si le bois est seulement vernis, il sera poncé. Pour finir, une huile de bonne qualité donnera à votre escalier un éclat satiné et élégant. Il est également possible de peindre son escalier, mais la peinture s’abîme beaucoup plus vite.

Les rampes et les limons sont généralement moins abîmés que les marches elles-mêmes – rien d’étonnant puisqu’ils sont beaucoup moins sollicités. Il est toutefois recommandé de poncer légèrement, puis de huiler ou de vernir ces parties de l’escalier. Cela permet également de préserver une homogénéité esthétique.

Conseil pour le ponçage: n’oubliez pas qu’il génère beaucoup de poussière. Vos ouvriers veilleront certainement à ne pas répandre la poussière de ponçage dans toute la maison, mais il est préférable de prendre quelques précautions de votre côté et de garder les autres pièces fermées, de protéger les meubles rembourrés et peut-être même de suspendre un drap de lit humide sur le cadre des portes afin de limiter la propagation de la poussière.

Un escalier en bois ancien avec une rampe blanche et une peinture blanche qui s’écaille.

Souvent les anciennes couches de vernis dissimulent des trésors en bois précieux. Il est donc utile d’y regarder de plus près avant de remplacer complètement l’escalier, surtout dans les bâtiments anciens.

Rénover une escalier en béton: les options possibles

Les escaliers en béton sont souvent des escaliers en porte-à-faux. On en trouve encore aujourd’hui dans de nombreux bâtiments neufs et anciens, surtout au sous-sol. Mais on trouve également des escaliers en béton dans l’espace de vie, souvent habillés d’un revêtement en pierre naturelle, en bois ou en carrelage.

Si un escalier en béton est inégal et abîmé ou si les rebords sont endommagés, il est possible de corriger ces défauts sans trop d’efforts. À vous de décider si vous voulez le faire vous-même – mais sachez que les défauts d’un escalier en béton sans revêtement seront visibles dès qu’il aura été restauré ou peint.

Restaurer et peindre un escalier intérieur

Quelle que soit la solution choisie, vous devez d’abord réparer et remettre éventuellement l’escalier à niveau. Les travaux de préparation représentent le plus gros des efforts à fournir avant de procéder à la réparation. Avant de poursuivre les travaux, il faut enlever l’ancien revêtement ainsi que tous les résidus de colle et racler les éclats de béton. Vous pouvez réaliser ces travaux vous-même, mais cela vous demandera pas mal de temps. Vous pouvez également faire appel à une entreprise spécialisée pour la préparation et la poursuite des travaux de rénovation.

Une fois que l’escalier est débarrassé de toute trace d’écaillage, de carrelage ou de moquette, le véritable travail de rénovation peut commencer. Pour cela, vous pouvez utiliser du mortier ou du béton de rénovation. Vous pouvez également mettre à niveau un escalier en béton dans le cadre des travaux et l’amener à la hauteur souhaitée.

Une fois les travaux de préparation terminés, la peinture peut être appliquée sur l’escalier en béton. Les escaliers en béton sans revêtement ayant généralement un intérêt esthétique limité – à l’exception des escaliers de style industriel, généralement installés par des professionnels – il est important de se demander si cette méthode est réellement judicieuse. Pour les escaliers fonctionnels, tels que les escaliers menant au sous-sol, cette approche est généralement suffisante. Dans l'espace habitable néanmoins, envisagez d’habiller l’escalier peu esthétique.

Un escalier en béton abîmé mène au sous-sol

Votre escalier en béton se fait vieux? Il existe un large éventail de revêtements disponibles pour la rénovation: carrelage, vinyle, bois, parquet, stratifié ou même moquette.

Habiller un escalier intérieur

Si réparer ou peindre votre escalier en béton ne suffit pas, poser un revêtement d’escalier est une solution pour le rendre plus esthétique. Comme pour un escalier en bois, il est possible d’installer des marches et des contremarches sur un escalier en béton. Les revêtements suivants sont disponibles pour les escaliers intérieurs, selon vos goûts personnels: carrelage, vinyle, bois, parquet, stratifié ou même moquette.

Dans ce cas, il est toutefois conseillé de faire appel à une entreprise spécialisée, car un revêtement mal posé peut constituer un risque de chute. Ce procédé est également très long, car les professionnels découpent et collent le revêtement de sol sur place, morceau par morceau. En effet chaque marche a ses propres dimensions et doit par conséquent être mesurée individuellement. C’est un travail de précision laborieux qui en vaut cependant la peine d’un point de vue esthétique.

Rénover l’escalier intérieur du sous-sol

Les sous-sols des maisons anciennes constituent un vrai problème, car ils sont souvent sujets à l’humidité. Dans ce cas, se contenter de rénover l’escalier ne suffit pas, il faut d’abord assécher le sous-sol. Une fois le sous-sol isolé et sec, vous pouvez procéder à la rénovation de l’escalier du sous-sol de la même manière que pour les autres escaliers en béton situés en intérieur – une fois réparé, vous pouvez le peindre ou l’habiller.

Rénover un escalier en béton à l’extérieur

Les anciens escaliers situés à l’extérieur sont souvent recouverts de dalles qui se décollent au fil des ans et doivent être remplacées. Il faut tout d’abord enlever les anciennes dalles. C’est un travail très pénible. Si vous n’avez pas peur de relever le défi et que vous avez des compétences manuelles, vous pouvez emprunter les outils nécessaires (marteau perforateur avec perceuse à maçonnerie, marteau et burin) auprès d’un magasin de bricolage. L’avantage: après ces travaux, vous n’aurez plus besoin d’aller à la salle de sport. Vous pouvez également faire appel à une entreprise spécialisée qui enlèvera les dalles et les remplacera directement par un nouveau revêtement. Les revêtements suivants sont disponibles:

  • dalles
  • vernis
  • dalles de pierre naturelle
  • revêtements d’escaliers en pierre naturelle, notamment en granit ou en marbre
  • tapis de pierre et moquettes en gravier de pierre naturelle

En matière de dalles d’escalier, tout est question de matériau: comme il est impossible de rentrer votre escalier à l’intérieur en hiver, le revêtement doit pouvoir résister au gel. De plus, la surface, qu’il s’agisse de dalles, d’un vernis ou de dalles en pierre naturelle, doit être antidérapante même lorsqu’elle est humide. Les tapis de pierre sont donc particulièrement adaptés à une utilisation en extérieur, car ils ne glissent pas. Ils sont également perméables à l’eau, de sorte qu’aucune flaque ne peut se former sur les marches. Mais attention: cette alternative implique que le béton du dessous soit scellé avec un primaire d’étanchéité approprié. Sinon, l’humidité pénètrera dans le matériau.

Conseil: il est préférable de consulter une entreprise spécialisée pour savoir quel revêtement convient le mieux dans votre cas.

Conclusion: la planification et l’entreprise spécialisée sont incontournables

Rénover un escalier demande de l’organisation – et dans la plupart des cas, il est conseillé de faire appel à une entreprise spécialisée. Les bricoleurs expérimentés peuvent toujours effectuer eux-mêmes les travaux préparatoires. Cependant, il est recommandé de faire appel à une entreprise spécialisée pour le revêtement. Les escaliers purement fonctionnels, notamment l’escalier de la cave, constituent une exception. Si vous n’attachez pas d’importance à l’esthétique, vous pouvez les rénover sans poser de revêtement. Dans la plupart des cas, il n’est pas utile de faire appel à un professionnel pour cela.

Pour tous les autres types d’escaliers, il est préférable de se faire conseiller en amont sur les options envisageables, sur les matériaux adéquats et sur le style qui conviendrait à votre intérieur. Dans la plupart des cas, vous recevrez un devis sur lequel vous pourrez vous baser afin de planifier les dépenses liées à la rénovation de votre escalier.

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.