Un homme est assis dans un fauteuil devant plusieurs radiateurs.
© Getty Images

Rénover

Remplacer le chauffage au gaz: raisons, coûts et subvention

Thomas Bott

La rénovation énergétique de la maison est un bon moyen de réduire les coûts et d’assurer une meilleure durabilité. Le système de chauffage joue, ici, un rôle majeur car il contribue de manière significative au niveau de consommation d’énergie. Pour une maison individuelle, il doit être parfaitement adapté aux besoins et à la consommation du foyer. Le gaz reste une source d’énergie fréquente. Toutefois, toute personne disposant déjà d’un tel système de chauffage doit penser à le remplacer dans certaines circonstances.

Dans cet article

Pourquoi remplacer votre vieux chauffage au gaz?

Les anciens chauffages au gaz présentent certains inconvénients. En plus d’être beaucoup moins efficaces, ils se révèlent être plus sensibles aux pannes par rapport aux systèmes plus récents, notamment en raison d’une technologie obsolète.

Une «chaudière à température constante» (voir ci-dessous) génère souvent beaucoup plus d’énergie que nécessaire, ce qui entraîne des coûts de chauffage inutiles. L’impact supplémentaire sur l’environnement est également un inconvénient majeur. La situation est similaire pour les chaudières à basse température: elles fonctionnent certes à une température plus basse, mais aussi de façon permanente. Ces deux types de chaudières sont donc devenus obsolètes.

La survenue de dommages fait partie des autres raisons de remplacer un chauffage au gaz. À un moment donné, les vieilles chaudières commencent en effet à rouiller et mettent donc en danger leur sécurité opérationnelle. Une réparation est généralement très compliquée, voire même impossible. Dans ce cas précis, il est nécessaire d’envisager le remplacement de l’installation. L’aspect environnemental joue également un rôle. Les anciens systèmes de chauffage sont non seulement peu rentables en raison de leur niveau d’efficacité réduit, mais ils émettent également plus de polluants.

Un artisan fixe un nouveau radiateur au mur.

Les radiateurs existants peuvent souvent rester en place malgré l’installation d’une nouvelle chaudière, il n’est donc pas nécessaire de changer les deux à la fois.

Chauffages au gaz: l’état actuel de la technique

Les chauffages au gaz modernes misent sur une chaudière à gaz à condensation. Ici, le système de chauffage atteint un degré d’efficacité d’environ 95%. C’est une augmentation majeure par rapport à la chaudière à basse température (85%) et à la chaudière à température constante (70%). L’installation gagne donc en efficacité. De plus, elle utilise la chaleur de condensation contenue dans les gaz d’échappement. Ainsi, vous chauffez de manière plus durable et plus écologique votre intérieur avec une chaudière à gaz à condensation.

Ce que vous devez prendre en compte lors du remplacement de votre chauffage au gaz

Comme les anciens systèmes de chauffage au gaz sont généralement plus encombrants que les systèmes modernes, vous n’avez rien à changer à l’endroit où se trouve le chauffage. Il est toutefois important de prévoir un raccordement au gaz adapté. Si vous ne disposez pas d’un branchement pour l’approvisionnement en gaz naturel et si cela n’est pas possible à l’avenir, vous devrez installer un réservoir pour gaz liquide. Il se peut que vous ayez à remplacer votre conduit de cheminée. En effet, la forte concentration de condensat peut provoquer de la corrosion et donc des trous dans le matériau.

Lors du montage d’un nouveau chauffage au gaz, il peut également être intéressant de vérifier en même temps l’isolation de la maison et de l’améliorer si nécessaire. Une bonne isolation prévient les déperditions de chaleur. Au final, vous économisez donc des frais de chauffage.

Les coûts d’un nouveau chauffage au gaz

Le remplacement d’un chauffage au gaz existant est possible à un coût relativement faible. Vous devez prévoir 5 000 francs environ pour une chaudière à gaz à condensation. À cela s’ajoute un montant comparable pour le démontage de l’ancienne chaudière et l’installation de la nouvelle. La rénovation éventuelle du conduit de cheminée (voir ci-dessus) coûte près de 3 000 francs suisses.

Les économies réalisées par rapport à l’ancien chauffage vous permettront d’amortir le remplacement de votre installation au bout de 15 à 20 ans environ.

Une personne tourne un thermostat.

Avec les anciens systèmes de chauffage, les habitants doivent encore régler manuellement le thermostat pour l’abaissement de la température nocturne, mais cela n’est plus nécessaire avec une chaudière moderne et le réglage correspondant.

Pourquoi un passage à un chauffage au mazout ne vaut pas la peine

Selon l’Office fédéral de la statistique, la plupart des foyers en Suisse se chauffent au mazout. Le chauffage au mazout est toutefois considéré comme un modèle en voie d’extinction, notamment en raison du caractère toujours plus limite du combustible. Grâce à la possibilité de produire du biogaz, le gaz est une option plus pérenne. En outre, la tendance actuelle des prix du gaz naturel est beaucoup plus stable que celle du mazout.

  • Chauffage au gaz
  • Chauffage au mazout
  • Coûts d’acquisition
  • environ 6 000 francs
  • environ 10 000 francs
  • Prix d’achat (moyenne annuelle)
  • 0,08 franc par kWh
  • 0,07 franc par kWh
  • Maintenance par an
  • environ 700 francs
  • environ 700 francs
  • Émissions de CO2
  • environ 0,2 kg par kWh
  • environ 0,28 kg par kWh

Systèmes hybrides: deux sources d’énergie pour l’avenir

Le choix d’un nouveau chauffage au gaz peut également être l’occasion d’opter pour une solution de chauffage hybride. Le chauffage au gaz peut être parfaitement combiné à des sources d’énergie secondaires. L’installation d’un chauffage solaire utilisant l’énergie solaire a le vent en poupe. Le système peut alors couvrir, avec des énergies renouvelables, près de la moitié des besoins en chauffage.

L’utilisation d’une pompe à chaleur est une alternative à la technologie hybride. Ici, il faut toutefois faire une distinction claire entre une pompe à chaleur air/eau, une pompe à chaleur eau saline/eau et une pompe à chaleur eau/eau. La pompe à chaleur peut également prendre en charge une grande partie de la puissance de chauffage et garantir une baisse des coûts.

Un homme vérifie les affichages analogiques d’un chauffage à l’aide d’un système numérique.

Le chauffage au gaz moderne fonctionne également sans problème avec d’autres systèmes de chauffage. Cela peut conduire, dans l’idéal, à une plus grande efficacité et à un fonctionnement plus respectueux de l’environnement.

Subvention en Suisse

Si vous souhaitez simplement remplacer le chauffage au gaz de votre maison individuelle par un modèle plus récent, vous n’êtes malheureusement pas éligible à une subvention. La situation est différente dans de nombreux cantons si vous combinez le nouveau chauffage au gaz à une installation solaire ou une pompe à chaleur. Le canton de Thurgovie, le Valais et Berne, par exemple, versent une subvention unique pouvant atteindre 1 500 francs pour une installation solaire combinée à un chauffage au gaz.

Autres systèmes de chauffage: alternatives au nouveau chauffage au gaz

Même si le gaz et le mazout dominent le marché des installations de chauffage en Suisse, il existe de nombreuses autres technologies susceptibles de jouer un rôle majeur à l’avenir. Ces dernières sont souvent plus performantes en termes de coûts, de durée de vie et de compatibilité avec l’environnement. En comparant les systèmes, vous verrez la technologie de chauffage la mieux adaptée à votre situation. Vous trouverez plus d’informations sur ce sujet dans notre aperçu des systèmes de chauffage actuels avec les principaux avantages et inconvénients de chaque technologie.

Conclusion: cela vaut la peine de remplacer son ancien chauffage au gaz

Si vous utilisez encore un ancien chauffage au gaz dans votre logement, il existe de nombreuses raisons d’envisager sérieusement son remplacement. Dans ce cas précis, nous vous recommandons la combinaison pérenne du chauffage au gaz et de l’énergie solaire, pour laquelle vous profiterez de subventions dans de nombreux endroits.

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.