L’image montre une pelouse enneigée entourée d’une haie de buis.
© Getty Images / EyeEm

Dans cet article

Si vous voulez vous préparer ainsi que votre bien immobilier à affronter l’hiver, vous devrez d’abord vérifier l’isolation et préparer votre jardin. Toutefois, il y a également de nombreux autres détails auxquels vous devez penser. Découvrez nos sept conseils.

1. Vérifier le toit

Il semble évident que dès qu’il commence à neiger, le haut de la maison doit être étanche. Les fuites doivent être colmatées et les tuiles manquantes remplacées par un couvreur. Il vous suffit de demander à vos voisins l’autorisation de pouvoir vérifier votre toit depuis leur maison. Vous pouvez le faire rapidement avec des jumelles, cela vous évitera de faire appel à une entreprise spécialisée. Il est judicieux de faire un contrôle sur le toit, même si vous avez déjà mandaté un couvreur et si vous n’avez pas le vertige: l’antenne est-elle intacte, dans quel état se trouve l’installation solaire, les gouttières sont-elles dégagées? En automne, ces dernières peuvent être obstruées par des feuilles, ce qui peut devenir problématique en cas d’automne pluvieux.

2. Vérifier le chauffage

Au plus tard en automne, il faut vérifier le chauffage et, si nécessaire, en organiser la maintenance. Il faut remplir la cuve de fuel et purger les radiateurs. En hiver, il est judicieux et plus économique en énergie de maintenir toutes les pièces à une température plus ou moins constante – élever fortement le chauffage de pièces isolées consomme davantage de ressources.

La photo montre une chambre avec un radiateur situé sous un rebord de fenêtre.

Les radiateurs doivent être purgés en automne afin que le système de chauffage fonctionne correctement en hiver.

3. Diminuer les courants d’air

Profitez d’une journée venteuse pour détecter la présence de courants d’air dans la maison à l’aide d’une bougie ou d’un bâton d’encens. Une simple barre anti-courant d’air, comme celle de Wenko par exemple, chez Ackermann au prix de 44.90 francs (état 5 novembre 2020), permettra de lutter efficacement contre les courants d’air sous les portes. Si les charnières des portes ne s’actionnent plus correctement, il suffit de les resserrer à l’aide d’un tournevis. Les joints en silicone ou en caoutchouc des fenêtres ne doivent pas s’effriter, même s’ils deviennent fragiles avec le temps. Il est donc conseillé de les entretenir régulièrement avec de l’huile et de les remplacer si nécessaire. Pensez aussi aux fenêtres situées au grenier et à la cave, dans les endroits où les courants d’air génèrent du froid inutilement.

4. Vérifier l’éclairage

En été, la lumière artificielle n’est guère à l’ordre du jour, mais dès qu’il commence à faire sombre, le rôle de l’éclairage devient essentiel. Autrement dit, il ne suffit pas de remplacer l’ampoule défectueuse située au-dessus de la table à manger, il faut également se donner la peine de vérifier l’éclairage extérieur de la maison. Toute personne ayant déjà désespérément cherché le trou de la serrure un soir, avec au bras un sac de courses trempé par les giboulées de neige, est consciente des avantages que présente un éclairage extérieur équipé d’un détecteur de mouvement.

Les versions solaires de ces détecteurs de mouvement sont pratiques, car elles ne nécessitent aucun raccordement, cependant elles éclairent beaucoup moins bien. Il vous suffit d’installer les lampes dont vous avez besoin et d’orienter celles qui existent déjà afin de pouvoir détecter les mouvements correctement. N’oubliez pas que si vous orientez les luminaires trop bas, chaque chat errant déclenchera le détecteur de mouvement la nuit. Pensez également à éclairer les escaliers extérieurs et l’entrée du garage.

5. Éliminer le danger représenté par l’eau

Si vous possédez des arrivées d’eau à l’extérieur, fermez le robinet correspondant dans la cave et laissez l’eau s’écouler à l’extérieur jusqu’à ce que le conduit soit vide. Pensez également à couvrir tous les contenants situés à l’extérieur qui pourraient se remplir d’eau de pluie, sans quoi l’eau pourrait les faire éclater en cas de gel. Vérifiez également les écoulements et les grilles. S’ils sont bouchés par de la saleté et des feuilles, l’eau s’accumulera, ce qui pourrait également provoquer des dégâts en cas de gel.

L’image montre une fontaine en pierre devant un mur de briques rouges.

Les conduites d’eau doivent être vidangées si possible avant l’hiver, sans quoi elles risquent d’être endommagées. Fermez l’eau dans la cave, laissez le robinet couler pendant un moment, c’est fait.

6. Se prémunir contre le verglas

Nettoyez les trottoirs aux abords de votre maison, même si la neige n’est pas encore arrivée, car les feuilles mortes mouillées sont extrêmement glissantes. Il est préférable de commencer à se préparer à affronter la neige de bonne heure. Sans quoi vous risquez de vous retrouver fort démuni(e). En effet, dès qu’il commence à neiger, le sable et les pelles à neige sont en rupture de stock.

Il va sans dire que le sel de déneigement est pratique. Toutefois, même si vous ne possédez vous-même pas d’animal de compagnie, ceux de vos voisins vous seront reconnaissants d’utiliser du sable ou du gravier à la place du sel. Déneiger régulièrement le sol est donc le moyen le plus sûr pour affronter l’hiver en limitant les risques de glissades. Cette méthode ne convient pas au verglas dû aux pluies verglaçantes, mais elle est efficace sur les surfaces gelées et irrégulières.

7. Un intérieur confortable et chaleureux

Même si un aménagement chaleureux n’a aucune influence objective sur la température ambiante mesurable, un intérieur confortable est, d’un point de vue subjectif, une source de chaleur. Un éclairage discret, chaud et de préférence indirect en fait partie. Des couvertures douillettes, de grands coussins sur les canapés et des tapis moelleux au sol améliorent encore le confort. Le parfum peut également renforcer votre sensation de confort lorsque vous rentrez chez vous. Il est cependant recommandé d’utiliser les parfums avec prudence si vous avez des animaux domestiques.

Conclusion: si tout est prêt, vous pourrez accueillir l’hiver en toute sérénité. Vous n’aimez peut-être pas la saison froide, mais elle sera bien plus supportable si tout est en ordre dans et autour de votre maison.

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.