Rénover

Peindre dans le jardin: raviver la couleur des meubles

Thomas Bott

Avec le temps, le vent et les intempéries, les surfaces s’usent dans le jardin. Les meubles, les sols et les murs ne sont plus aussi beaux. Le rayonnement UV provoque la décoloration du matériau. L’humidité fait pourrir le bois et rouiller le métal. Cela endommage la structure. À cela s’ajoutent les salissures peu esthétiques causées par le vert-de-gris. Cependant, avec un nettoyage en douceur et une nouvelle couche de peinture, les objets brillent rapidement d’un nouvel éclat. Découvrez, ici, comment procéder.

Une femme est en train de peindre une vieille chaise de jardin en bois sur sa terrasse. Pour cela, elle utilise de la peinture blanche. Une petite table d’appoint au premier plan est déjà peinte.
© Getty Images / Kathrin Ziegler

Dans cet article

Peindre dans le jardin: utiliser les bonnes peintures

Dans et autour du jardin, de nombreuses surfaces auraient peut-être besoin d’une nouvelle couche de peinture. Par exemple, une cabane de jardin en bois, des meubles en métal et des bordures en béton. Bien entendu, le choix de la peinture dépend toujours du support. Pour les façades en béton, par exemple, vous aurez besoin de peinture de façade, tandis que le bois nécessite l’utilisation de lasures et de vernis. Ces derniers peuvent également être utilisés pour le métal.

Dans tous les cas, la peinture doit se prêter à une utilisation extérieure. Vous trouverez des produits avec la désignation correspondante dans les magasins spécialisés. La différence avec les peintures pour l’intérieur réside dans la composition. Des agents spéciaux veillent ainsi à ce que l’humidité perle mieux et n’endommage pas le matériau. Les peintures extérieures sont également mieux protégées contre la décoloration due au soleil.

Peindre du bois, du métal et du béton: les outils nécessaires

Une nouvelle couche de peinture n’est pas très compliquée à appliquer. Une bonne préparation est toutefois nécessaire pour que la peinture tienne et qu’aucun défaut n’apparaisse. De manière générale, quelques outils et la peinture suffisent. Voici une liste valable pour le traitement de toutes les surfaces:

  • Brosse ou éponge: pour éliminer les saletés grossières. Vert-de-gris, fientes d’oiseaux, toiles d’araignée et autres peuvent en effet causer des problèmes lors du traitement ultérieur.
  • Apprêt: l’apprêt est comme une couche protectrice. Il est donc placé sous la peinture. Renseignez-vous dans un magasin de bricolage afin de savoir lequel est le mieux adapté à quel matériau.
  • Pinceau et vernis / lasure: en fonction de la zone à traiter, vous devez choisir le pinceau approprié. C’est avant tout une question de taille. Vous avez également besoin de peinture extérieure dans la couleur souhaitée. Pour le bois, vous pouvez également utiliser une lasure. Cela permet à la structure du matériau de mieux transparaître.
  • Bâche de protection et ruban de masquage: si vous souhaitez protéger le sol, certaines parties ou surfaces de la peinture, vous devez acheter une bâche pour les recouvrir ainsi que du ruban de masquage.

Outils, spécialement pour le bois:

  • papier de verre et bloc de ponçage : Ces outils vous permettront d’obtenir une surface en bois plane. Cela la rend par ailleurs légèrement rugueuse pour que la peinture tienne bien. Le papier de verre ne doit être ni trop grossier ni trop fin. Demandez au magasin de bricolage la taille de grain idéale pour votre bois.
  • Notre conseil: pour des projets plus importants, comme la cabane de jardin, vous pouvez également louer des équipements, tels qu’une ponceuse excentrique et une meuleuse d’angle. Cela accélère grandement le processus.

Outils, spécialement pour le métal:

  • Eau savonneuse: après un nettoyage grossier à l’éponge, vous devez à nouveau nettoyer la surface plus en profondeur.
  • Brosse métallique / Dremel: l’équivalent du papier de verre pour le bois. Le métal présente une structure nettement plus dure, c’est pourquoi l’équipement utilisé pour aplanir et rendre la surface rugueuse doit être plus robuste.
  • Peinture antirouille ou primaire d’adhérence: deux apprêts qui sont utilisés pour les métaux spéciaux.
  • Masque / gants de travail / lunettes de protection: des étincelles ou des copeaux de métal peuvent parfois se détacher lorsque vous travaillez sur du métal – protégez donc bien votre corps.

Outils, spécialement pour le béton:

  • Térébenthine / litière pour chats: ces deux agents aident à éliminer au préalable les salissures grasses, telles que les taches d’huile.
  • Nettoyeur haute pression: les surfaces en béton du jardin étant généralement un peu plus grandes, comme un mur ou un sol, vous pouvez également les nettoyer avec un outil de taille appropriée.
Un homme est en train de poncer, avec un outil, une planche de bois dans le jardin.

Le ponçage des surfaces à peindre est important, car cela permet d’éliminer les résidus de peinture et de rendre le matériau rugueux pour la nouvelle couche.

Un nouveau look: instructions pour appliquer la peinture

Une fois que vous avez tous les outils et les matériaux nécessaires, le temps est venu de peindre. Le processus peut être expliqué au moyen d’instructions simples. Les étapes sont similaires pour les différentes surfaces.

Nettoyez les surfaces

Dans le jardin, il peut y avoir de fortes salissures sur les surfaces. Vous devez donc les enlever avant tout traitement ultérieur du matériau, cela facilitera le ponçage ultérieur. Prenez donc une brosse ou une éponge et retirez les grosses saletés des surfaces. Pour les surfaces en métal et en béton, travaillez avec de l’eau savonneuse. Pour les salissures plus importantes, vous pouvez également utiliser de la térébenthine ou de la litière pour chats. Il suffit d’étaler généreusement la litière, de l’humidifier et de laisser agir au moins une heure. Cela donne à la litière le temps de ramollir les taches et d’absorber la saleté.

Poncez les surfaces

Prenez maintenant le papier de verre pour le bois ou la brosse métallique pour le métal et enfilez des vêtements de protection. Vous pouvez maintenant retirer la couche supérieure de peinture. Pour le métal, toutes les taches de rouille doivent également être soigneusement poncées. Enlever les résidus du ponçage. Pour les surfaces en béton, le nettoyeur haute pression est utilisé pour cette étape.

Fixez les bâches de protection

Avant de commencer à travailler avec l’apprêt et la peinture, pensez bien à couvrir les zones qui doivent être protégées. Il s’agit plus précisément du sol de la terrasse ou bien des portes et des fenêtres de la cabane de jardin. Disposez les bâches généreusement et utilisez du ruban de masquage si nécessaire.

Appliquez l’apprêt

Pour le bois: préparez un pinceau et commencez par l’apprêt. Pour ce faire, plongez le pinceau dans l’apprêt, raclez l’excès de liquide et peignez la surface dans le sens du grain jusqu’à bien recouvrir le matériau. Pour cela, il faut travailler «mouillé sur mouillé». Cela signifie que vous repassez le pinceau sur la zone déjà traitée avant de vous attaquer à la zone suivante. Cela permet de vous assurer que vous appliquez l’apprêt de manière uniforme et sur toute la surface. Si la couche vous semble trop fine, appliquez une seconde couche. N’oubliez pas non plus les zones cachées et les interstices.

Pour le métal: les différents types de métaux nécessitent des traitements préalables différents. Sur les surfaces en tôle d’acier sans galvanisation, appliquez d’abord une peinture antirouille disponible dans le commerce. Dans le cas de la tôle d’acier galvanisée, l’apprêt peut être appliqué directement. Sur les surfaces en métal non magnétique, comme l’aluminium, un primaire d’adhérence doit également être appliqué afin que la peinture de la couche de finition tienne mieux.

Pour le béton: avant d’appliquer l’apprêt, effectuez un test dit de propriété absorbante. Pour ce faire, pulvérisez ou versez de l’eau sur la surface du béton et observez le comportement d’absorption du support. Plus les zones humides sèchent de manière inégale, plus il est important de procéder à une application minutieuse de l’apprêt. Il est recommandé, ici, de choisir le rapport de mélange le plus liquide disponible auprès du fabricant.

Il faut maintenant attendre

Pour que l’apprêt adhère et développe son effet protecteur, il a besoin d’un certain temps pour sécher. Selon le matériau, cela peut prendre entre 12 et 24 heures. Les jours secs, vous pouvez, par exemple, laisser les meubles à l’extérieur. En cas de pluie, il est toutefois préférable de les abriter pendant le temps de séchage. Si cela n’est pas possible, ce n’est pas forcément dramatique. Essayez simplement de ne pas effectuer les travaux pendant les averses de pluie annoncées.

Peindre les surfaces

Une fois que l’apprêt a séché, il est temps de passer à l’étape suivante: la peinture à proprement parler. Vous avez à nouveau besoin de votre pinceau, que vous avez pris soin de laver pendant le temps d’attente. Avant de le tremper dans la peinture, nous vous conseillons de secouer un peu le seau ou le bidon. Cela permet de répartir les pigments afin que la couleur couvre la surface uniformément. Trempez le pinceau dans la peinture et raclez l’excès de liquide. Procédez à présent de la même manière que pour l’apprêt.

Pour le bois: vous appliquez le vernis ou la lasure dans le sens du grain et mouillé sur mouillé. Veillez à ne pas l’appliquer en trop grande quantité, sinon des gouttes se formeront, ce qui provoquera plus tard des bosses peu esthétiques. Une fois la surface entièrement peinte, laissez-la sécher un peu. Passez ensuite une seconde couche sur le bois pour vous assurer que la peinture est vraiment uniforme et couvre suffisamment. Dans certains cas, cela peut même être utile de passer une troisième couche. C’est particulièrement vrai pour les surfaces fortement exposées au vent et aux intempéries. Attendez ensuite environ douze heures avant d’utiliser les meubles de jardin peints ou de toucher des surfaces traitées, comme les murs ou les clôtures.

Pour le métal: la dernière couche de peinture est appliquée avec un vernis de protection pour métal, une peinture martelée ou un vernis à base de résine synthétique. En fonction de l’opacité, plusieurs applications sont nécessaires, ici, aussi. Laissez la peinture sécher complètement entre chaque couche et poncez à nouveau la surface. Pour les meubles en métal filiformes, il suffit d’utiliser une brosse. Pour les grandes surfaces, un pulvérisateur électrique est recommandé, cela permet d’appliquer la peinture de manière encore plus uniforme.

Pour le béton: ce qui s’applique au bois et au métal s’applique également au béton, à savoir la devise «qui peut le plus peut le moins». Cela signifie que vous devez appliquer la peinture en couche mince plutôt qu’en couche épaisse. Il est préférable d’obtenir la couverture souhaitée en plusieurs passages. Si vous souhaitez préserver l’aspect naturel des surfaces en béton, utilisez une lasure comme pour le bois, cela permet aux structures de transparaître.

Gros plan sur un homme en train de peindre une clôture métallique avec des gants jaunes.

Une clôture de jardin en métal a elle aussi besoin d’un coup de jeune de temps en temps.

L’entretien: prolonger l’éclat des matériaux

Pour retarder le plus possible la prochaine application de peinture dans le jardin, vous devez prendre bien soin de vos meubles, sols et surfaces. Cela nécessite également un peu de travail, mais c’est moins laborieux qu’une nouvelle couche de peinture.

Pour le bois: les meubles de jardin, en particulier, peuvent être protégés contre l’usure rapide du matériau avec un peu d’entretien. C’est particulièrement important en hiver. Pendant la saison froide, il est préférable de stocker les meubles dans un endroit sec, à l’intérieur. La peinture peut en effet s’écailler rapidement à cause du gel. Si vos meubles de jardin ne sont pas vernis, vous devriez au mieux les protéger avec de l’huile pour bois. La fréquence de cet entretien varie. De manière générale, si la surface est rugueuse et semble avoir besoin de soins, un traitement à l’huile en vaut la peine. Bien sûr, une cabane de jardin en bois est difficile à démonter et à stocker dans la maison. Le vernis ou la lasure est donc exposé aux intempéries tout au long de l’année. Il se peut donc que vous deviez repeindre ou lasurer après l’hiver. Il vous suffit de vérifier soigneusement si la peinture de la cabane est endommagée et de décider si une nouvelle couche de peinture est nécessaire.

Pour le métal: en général, les meubles ou sculptures en métal sont très résistants aux intempéries et peuvent être laissés à l’extérieur sans problème, même par temps de gel. Au printemps, pensez à vérifier leur état de votre jardin avant la reprise de la saison de jardinage. Les objets en aluminium peuvent être pulvérisés avec un tuyau d’arrosage et nettoyés avec une eau savonneuse douce. L’utilisation d’éponges et de nettoyants abrasifs doit être évitée afin de ne pas endommager la surface. Les surfaces en acier et en fer doivent également être nettoyées avec un chiffon humide, puis traitées avec un peu de cire pour voiture.

Pour le béton: peu importe ce qui tombe, coule ou dégouline sur la surface, vous devez l’enlever immédiatement, car certaines substances peuvent réagir avec le béton. Il est préférable d’utiliser, ici, un matériau absorbant: du papier absorbant ou de toilette pour les liquides, du sable ou de la litière pour chats pour les substances grasses, l’aspirateur pour les masses granuleuses. Ensuite, vous devez traiter la tache avec de l’eau chaude. Vous pouvez également maintenir les surfaces en béton en bon état avec un nettoyant pour pierres acheté dans le commerce, mais assurez-vous bien que l’agent ne contienne pas d’acides.

Acheter la peinture: voici les coûts de la lasure, du vernis et de l’huile

Repeindre les meubles de jardin, la cabane de jardin et d’autres surfaces ne coûte pas très cher. Vous trouverez un aperçu des coûts dans le tableau ci-dessus. Veuillez noter cependant qu’il ne s’agit que d’une estimation approximative. En fonction de la couleur, de la qualité et du fabricant, les prix peuvent varier considérablement. Il en va de même pour la surface par litre.

  • Produit
  • Coût par litre
  • Surface par litre
  • Apprêt
  • 20 francs
  • 5 mètres carrés
  • Lasure
  • 20 francs
  • 15 mètres carrés
  • Vernis
  • 25 francs
  • 12 mètres carrés
  • Huile
  • 30 francs
  • 22 mètres carrés

Conclusion: l’entretien, la peinture et la lasure n’ont rien de sorcier

Comme vous pouvez le voir, la rénovation des meubles du jardin demande peu d’efforts. Les objets et les surfaces dans le jardin ont certes besoin d’un traitement légèrement différent selon le matériau – mais de nombreuses étapes sont également similaires. En outre, pensez à l’entretien adapté afin de profiter plus longtemps de vos meubles et de votre sol.

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.