Construire et acheter

Paver une allée: matériel, coûts et instructions de construction

Thomas Bott

Si vous décidez de paver votre allée, cela présente plusieurs avantages. Le trajet en voiture sur le terrain est ainsi plus régulier et moins sale. Cependant, les travaux impliquent beaucoup d’efforts et des erreurs peuvent rapidement survenir. Il est donc essentiel de bien planifier votre projet. Vous trouverez, ici, plus d’informations sur les éléments à prendre en compte, les matériaux disponibles, la meilleure façon de procéder pour le pavage de l’allée ainsi que les coûts impliqués.

Vue d’une allée en courbe avec de la lavande et d’autres variétés plantées sur les côtés.
© Getty Images

Dans cet article

Paver une allée: obtenir un permis de construire si nécessaire

Les modifications structurelles de la maison et du terrain sont soumises à certaines règles qui varient généralement d’une commune à l’autre. Avant de commencer à planifier le pavage de l’allée, pensez à appeler ou rendre visite au service des constructions compétent qui pourra vous informer sur les éventuelles dispositions applicables.

Il se peut en effet que vous ayez besoin d’un permis de construire pour les travaux. C’est notamment le cas si le bâtiment situé sur le terrain est classé monument historique. Si l’allée est entièrement neuve, il faut prévoir un nouveau raccordement à une voie publique, l’autorisation du service des constructions est alors de toute façon nécessaire. De plus, des conduites pourraient passer sous le sol. Tous ces aspects doivent être clairement précisés au préalable.

Pavés: sélection des bons matériaux

Réfléchissez très tôt au type de pavés que vous voulez utiliser. Le choix a un effet décisif sur la procédure et, bien sûr, sur les coûts. Vous trouverez, ci-dessous, une description précise des différents pavés existants.

  • Pavés en pierre naturelle: avec les pavés en pierre naturelle, le chemin de la carrière jusqu’au client est long. Leur production est complexe, ce qui fait que leurs coûts sont plus élevés. Les cubes et dalles de pierre de différentes tailles sont particulièrement fréquents. Le choix des couleurs pour la pierre naturelle est limité et dépend toujours du type de pierre. Le porphyre est rougeâtre, le marbre blanchâtre et le gneiss grisâtre. Les types de pierre peuvent également être mélangés lors de la pose, dans le but de créer des motifs.
  • Pavés en béton: le mélange de ciment, de granulats et d’eau peut être coulé sous de nombreuses formes différentes. En ajoutant des pigments, il est même possible d’obtenir différentes couleurs. Par conséquent, le choix de pavés en béton est large et les prix sont généralement inférieurs. Les pavés alvéolés pour pelouse sont particulièrement populaires, car ils offrent une grande stabilité et permettent à l’eau de s’écouler facilement.
  • Pavés en clinker: il s’agit d’un mélange d’eau et d’argile ou de terre glaise. Différentes formes sont également possibles. Après la cuisson, les pierres sont généralement rougeâtres. Cependant, selon la teneur en minéraux, différentes nuances de gris peuvent également être produites. Les pavés en clinker sont généralement un peu plus chers que les pavés en béton, mais moins onéreux que les pavés en pierre naturelle.
  • Pavés en bois: aujourd’hui, le bois est rarement utilisé dans les allées et ce, pour plusieurs raisons. La capacité de résistance est généralement le motif premier. Le bois s’use plus rapidement que la pierre et résiste moins bien aux conditions climatiques. Cependant, il est très beau et n’est pas particulièrement cher. La pierre ou le béton sont néanmoins plus adaptés.
Gros plan sur des pavés alvéolés pour pelouse en béton entre lesquels les mauvaises herbes s’amassent déjà.

Les pavés alvéolés pour pelouse permettent à l’eau de s’écouler plus facilement, mais les mauvaises herbes peuvent aussi s’infiltrer rapidement par les ouvertures du bloc de béton.

Préparation: élaboration du plan et travaux de terrassement

Mètre, stylo et papier sont les premiers outils que vous devez prendre en main. Il est important de dessiner un plan exact de la future allée et d’y inscrire toutes les dimensions. Cela détermine la quantité de matériel dont vous avez besoin ainsi que l’équipement nécessaire. L’excavation d’une petite allée peut en effet s’effectuer à l’aide d’une bêche et d’une pelle. Si la surface est plus grande, vous aurez besoin d’une petite pelleteuse, que vous pourrez louer auprès d’un magasin de bricolage ou d’une jardinerie. Ensuite, calculez le nombre de pavés dont vous avez besoin pour l’ensemble du projet et pour chaque rangée individuelle. N’oubliez pas les joints éventuels. En général, deux à cinq millimètres restent libres entre les pierres.

Ensuite, balisez la surface mesurée. Pour cela, vous aurez besoin de poteaux en fer ou en bois pour les angles et d’une corde de maçon pour relier les poteaux entre eux. Cela doit être fait au niveau des futures bordures. Maintenant, vous savez exactement dans quelle zone les travaux de terrassement doivent être effectués. Déblayez ensuite environ 30 à 50 centimètres de terre. Cela devrait suffire pour créer la pente que l’allée aura plus tard. À l’aide d’une plaque vibrante, que vous pouvez également trouver auprès d’un magasin de bricolage ou d’une jardinerie, vous pouvez consolider un peu plus le sol.

Une palette de pavés en béton est posée sur une zone déjà pavée. À côté se trouve une section encore inachevée avec un lit de gravier.

Mesurez bien l’allée prévue afin de savoir exactement combien de pavés il vous faut.

Allée: poser la couche de base et les bordures

Vous ne pouvez pas vous contenter de poser les pierres sur le sol nu. Le pavage doit en effet être protégé du gel, ne doit pas s’enfoncer et doit garantir un bon écoulement de l’eau. C’est pour cette raison qu’une couche de base est nécessaire. Celle-ci est divisée en deux couches inférieure et supérieure. Dans le fond, versez environ 20 centimètres de pierre concassée. Le gravier est par exemple idéal pour cette étape. Dans le meilleur des cas, divisez le travail en deux étapes. Commencez par verser dix centimètres, compactez-les avec la plaque vibrante, puis versez les dix centimètres restants. À la fin, compactez à nouveau la surface.

Avant de continuer avec la couche de base supérieure, vous devez poser les bordures qui servent ensuite de cadres pour les autres couches. Pour la fixation, coulez un peu de béton maigre, c’est-à-dire du béton à teneur relativement faible en ciment, à l’endroit où les pierres doivent être placées. Ensuite, posez ces dernières de manière à ce qu’elles s’arrêtent au niveau de la corde de maçon tendue. Pour ce faire, frappez le haut des pierres avec un maillet en caoutchouc. Pour la fixation, prenez le béton, utilisez-le pour construire un support des deux côtés et lissez-le. Ensuite, il faut attendre que le béton se solidifie. Cela peut durer quelques jours. En attendant, vous pouvez installer une gouttière à l’extrémité inclinée de l’allée pour que l’eau ne s’écoule pas sur la propriété ou la route, mais dans le réseau d’égouts. La procédure est similaire à celle de la pose des bordures.

Lorsque le béton est sec au niveau des bordures, il est possible de poser la couche de base supérieure, constituée de pierres concassées plus fines ou de béton de drainage. Versez ou coulez le matériau de la même manière que pour la couche précédente. N’oubliez pas de compacter avec une plaque vibrante ici aussi. La couche de base supérieure doit avoir une hauteur d’environ 15 centimètres à la fin.

La deuxième couche de base est maintenant recouverte par le lit de gravier. Cette couche est constituée de gravier et de sable concassé. Il est important de veiller à ce que la couche ne soit pas trop élevée afin que les pavés ne dépassent pas plus tard. Il faut donc poser sur la couche de base des tuyaux métalliques d’un diamètre de cinq centimètres parallèles les uns aux autres. Versez maintenant le lit de gravier et lissez-le sur les tuyaux métalliques à l’aide d’une règle à aplanir. Mesurez régulièrement les côtés pour que les pierres soient parfaitement ajustées par la suite.

Travaux de pavage: pose des pavés

L’heure est maintenant venue de la pose des pavés. Cette étape n’est pas compliquée en soi. Il suffit de poser les pierres selon le modèle souhaité sur le lit de gravier et de les enfoncer avec le maillet en caoutchouc. Faites attention aux distances souhaitées entre les pierres et veillez à les disposer le plus droit possible. Idéalement, les pierres doivent dépasser d’environ un centimètre, car elles s’enfonceront un peu plus lorsqu’on les compactera par la suite.

Conseil: il faut toujours se tenir sur les pierres lors de la pose, jamais sur le gravier, pour qu’il reste le plus régulier possible.

Attention: ne commencez jamais au milieu de rangées. Procédez systématiquement et posez pierre après pierre, sinon des trous apparaîtront rapidement dans le motif pour lesquels vous devrez couper des pierres.

Conseil: si les pierres ne s’emboîtent pas parfaitement, vous devez les découper avec une meuleuse.

Un endroit avec des pavés déjà posés. Le dessin suit un schéma assez libre, avec des joints de différentes tailles entre les pierres.

C’est à vous de décider des motifs et des distances que vous souhaitez poser lors du pavage. Cependant, vous devez être très précis(e) pour la hauteur.

Finaliser l’allée: le lissage de la surface

Les travaux sont presque terminés. Cependant, il reste encore à combler les joints entre les pierres. Pour cela, utilisez du sable de jointoiement. Versez-le généreusement sur toute l’allée à l’aide d’une pelle. Puis, balayez le sable entre les pavés. Passez, par la suite, à la plaque vibrante en long et en large sur tout le pavage.

Il vous faut à nouveau attendre, car le sable doit se tasser un peu. Après un ou deux jours, versez à nouveau du sable de jointoiement sur les pavés et balayez-le. Attendez à nouveau un peu et balayez le sable excédentaire à la fin. Votre pavage est désormais posé, et vous pouvez utiliser votre nouvelle allée.

Paver une allée: voici les coûts à prévoir

Comme déjà décrit ci-dessus, le choix des pavés joue un rôle majeur dans les coûts. Des pavés simples en béton ou en clinker sont disponibles à partir d’environ 20 francs par mètre carré. Pour la pierre naturelle, il faut s’attendre à des prix à partir de près de 70 francs le mètre carré. Quelques coûts supplémentaires viennent aussi s’ajouter:

  • Matériel ou outils nécessaires
  • Coûts
  • Bordures
  • environ 6 francs par mètre
  • Pierre concassée
  • environ 10 francs par mètre cube
  • Gravier
  • environ 5 francs par mètre cube
  • Béton maigre
  • environ 7 francs par sac de 25 kilos
  • Sable de jointoiement
  • environ 7 francs par sac de 20 kilos
  • Mini-pelleteuse
  • environ 120 francs par jour
  • Plaque vibrante
  • environ 70 francs par jour
  • Meuleuse
  • environ 65 francs par jour

D’autres outils, tels qu’une pelle, un balai ou un maillet en caoutchouc, seront nécessaires en fonction des cas. Si vous préférez confier les travaux à un professionnel, vous vous épargnerez beaucoup de travail et l’achat d’outils dont vous n’aurez peut-être plus jamais besoin. Une entreprise spécialisée vous facturera en moyenne 230 francs par mètre carré pour la main-d’œuvre et les matériaux. Bien entendu, les prix varient aussi considérablement en fonction de la nature du support et du choix des pavés.

Conclusion: le fait de paver une allée est un projet d’envergure

Si vous voulez poser une allée pavée et le faire par vous-même, cela vous demandera du temps et de nombreux efforts. Vous devez également avoir des compétences manuelles. Si vous préférez vous épargner ce travail, engagez un professionnel. Il mettra tout en œuvre selon vos souhaits. Le coût du pavage de l’allée dépend en grande partie du matériau choisi. Des motifs compliqués et des couleurs différentes peuvent faire grimper les prix.

Cependant, les pavés sont beaucoup plus esthétiques qu’une simple allée de gravier. Et comparé aux petites pierres, le pavage ne saute pas lorsqu’on roule dessus, ce qui peut endommager la peinture. Une allée pavée est donc également préférable pour la voiture.

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.