Dans un jardin, une famille s’occupe de l’entretien du gazon.
© Getty Images / Tomas Rodriguez

Dans cet article

Mesures d’entretien du gazon

Quelle que soit l'époque de l’année, l’entretien du gazon est toujours de saison, à n’importe quelle température: pour que votre gazon passe bien l’année, il est important de le scarifier à l’automne, de le fertiliser avant les températures froides à l’hiver et au printemps et de l’arroser suffisamment en été.

Mesure d’entretien 1: arroser

Un gazon sec ou même asséché est peu esthétique. Mais ce n’est pas tout: sur une surface sèche, les mauvaises herbes se répandent rapidement et nécessitent beaucoup moins d’eau que le gazon lui-même. Rien que pour cette raison, un arrosage adéquat est important, surtout à des températures élevées pendant la période sèche de l’été. En effet, une fois qu’elles se sont répandues, les mauvaises herbes de votre gazon seront difficiles à éliminer.

Très important: commencez à arroser avant que les brins de votre gazon ne soient jaunes comme de la paille. Mieux vaut allumer l’arroseur dès que les premiers brins piquent du nez et que le vert présente une légère teinte grise. Il est alors toujours possible que de nouvelles feuilles se forment et que la surface redevienne bientôt verte. Bien sûr, le mieux pour votre gazon est de l’arroser régulièrement afin qu’il ne souffre pas du manque d’eau.

Lors de l’arrosage, il est essentiel de déterminer la bonne quantité. Cela dépend de la nature du sol: les sols argileux nécessitent environ 15 à 20 litres d’eau par mètre carré une fois par semaine. Les sols sableux meubles, en revanche, doivent être arrosés tous les trois ou quatre jours avec environ dix à 15 litres par mètre carré. Si les quantités sont trop faibles, l’eau ne s’infiltre pas assez profondément dans le sol et ne parvient pas jusqu’aux racines.

Pour enregistrer et contrôler la quantité d’eau, il est préférable d’acheter un pluviomètre numérique. Cet appareil vous indique la quantité d’eau de manière très pratique sur un écran, comme le pluviomètre radio à goutte TFA.

Avec un compteur de quantité d’eau comme le compteur d’eau Gardena, vous devez faire des calculs pour déterminer la quantité d’eau: tout d’abord, vous déterminez la taille de la surface que l’arroseur va arroser, puis vous convertissez la quantité d’eau nécessaire par mètre carré à la surface totale. Pour 100 mètres carrés et un besoin de dix litres par mètre carré, cela fait 1000 litres. Cependant, contrairement au pluviomètre, les précipitations ne sont pas prises en compte.

Vous pouvez aussi choisir la méthode la plus simple en coupant une partie du gazon. Vous pouvez alors mesurer la profondeur de la zone sombre et humide. Ensuite, vous replacez le bout de gazon.

Un arroseur arrose le gazon; à l’arrière-plan, on peut voir un deuxième arroseur.

Un gazon asséché et clairsemé n’est pas seulement peu attrayant, c’est aussi un terrain propice aux mauvaises herbes. L’arrosage régulier du gazon permet de lutter contre cela.

Mesure d’entretien 2: tondre le gazon

Une tonte régulière est importante pour un gazon intact. La fréquence de la tonte dépend de la saison. De manière générale, nous vous conseillons de tondre le gazon de mars à octobre. Au début de l’été, la tondeuse à gazon doit être sortie de la remise chaque semaine. Ne tondez cependant pas le gazon trop court. En particulier en période sèche, une coupe trop courte est nuisible, car les souches de gazon courtes brûlent relativement vite. Il apparaît alors des zones dénudées où les mauvaises herbes se répandent.

La longueur idéale d’un brin se situe entre trois et quatre centimètres. Votre gazon est principalement à l’ombre? Laissez alors l’herbe pousser un centimètre de plus pour que les brins d’herbe reçoivent suffisamment de lumière. Lorsque le soleil brille un peu moins en automne, vous pouvez aussi laisser le gazon pousser un peu plus – il peut alors mesurer cinq centimètres sans aucun problème.

Voici des valeurs indicatives pour la hauteur de coupe du gazon:

  • Type de gazon
  • Fréquence de coupe
  • Hauteur de coupe
  • Gazon classique
  • 1 coupe par semaine
  • 3 à 4 cm
  • Gazon ombragé
  • 1 coupe par semaine
  • 4 à 5 cm
  • Gazon d’ornement
  • 2 coupes par semaine
  • 1,5 à 2,5 cm
  • Gazon aromatique
  • 6 à 10 coupes par an
  • 6 à 10 cm
  • Prairie fleurie
  • Année d’ensemencement: 1 coupe/an; Années suivantes: 2 coupes/an
  • 8 à 10 cm

Cependant, si l’herbe est trop longue, la partie inférieure des brins peut se dessécher rapidement. Ajustez la hauteur de tonte de manière à ce que l’herbe du gazon soit raccourcie d’un tiers au maximum. Avec des coupes plus importantes, les pousses mettent trop de temps à se régénérer, ce qui favorise la croissance des mauvaises herbes et fait que le gazon brûle plus facilement dans des conditions sèches.

Par conséquent, réglez attentivement la hauteur de coupe. Les informations sur la tondeuse à gazon sont parfois un peu confuses: sur certains modèles, il n’est pas possible de régler les centimètres, mais seulement des niveaux. Pour être sûr(e), il est préférable de consulter le manuel d’utilisation avant de tondre.

Vous ne devez pas tondre le gazon lorsqu’il est mouillé. Non seulement parce que cela sollicite davantage la tondeuse, mais aussi parce qu’elle ne peut pas couper les feuilles et les brins proprement lorsqu’ils sont mouillés.

Utilisez soit une faucheuse, soit une tondeuse hélicoïdale. Une tondeuse hélicoïdale pour l’entretien du gazon présente plus d’avantages, car elle coupe chaque brin d’herbe avec précision et ne l’arrache pas comme le fait une faucheuse.

Mesure d’entretien 3: fertiliser le gazon

L’utilisation, la croissance et la tonte régulières sont essentielles pour les besoins élevés en nutriments des herbes de gazon. Pour que votre gazon pousse rapidement et de manière dense, vous devez donc le fertiliser suffisamment. Cela ne signifie pas pour autant qu’il faille utiliser de l’engrais pour gazon chaque fois que le gazon semble un peu fatigué.

Il est préférable de fertiliser systématiquement, trois à quatre fois par an au total. Utilisez idéalement des engrais longue durée organiques, car ceux-ci enrichissent le sol en humus et ont un effet naturel à long terme. Les principaux nutriments des engrais pour gazon sont l’azote, le phosphore et le potassium.

Il est préférable d’épandre l’engrais de printemps entre début et mi-avril, puis à nouveau en juin, lorsque les herbes ont leur phase de croissance la plus forte. Une troisième application d’engrais est également conseillée en août, lorsque le gazon a été utilisé intensivement pendant l’été. Pour finir, il faut le préparer pour l’hiver avec l’engrais pour gazon d’automne, afin que les herbes soient bien nourries pendant la saison des gelées.

Avant de fertiliser, les professionnels procèdent à une analyse du sol pour déterminer les besoins exacts des herbes en nutriments, puis ils utilisent un engrais longue durée organique ou organo-minéral pour gazon, riche en azote et à forte teneur en potassium, en chaux et en fer. Vous trouverez les produits appropriés dans les magasins spécialisés.

Mesure d’entretien 4: scarifier le gazon

La scarification est le remède adéquat contre la mousse et le feutre de gazon. Celle-ci libère la couche végétale bouchée, stimule l’oxygénation et la croissance de votre gazon. Il est préférable de sortir le scarificateur de la remise entre la mi-avril et le début du mois de mai afin de stimuler votre gazon.

Réglez la hauteur de scarification sur l’appareil de manière à ce que les lames incisent la couche végétale sur une profondeur de deux à trois millimètres. Si les lames pénètrent trop profondément dans la terre, elles endommagent les racines des herbes. Déplacez l’appareil dans le sens de la longueur et de manière transversale pour créer un motif en damier. Procédez rapidement, sinon vous travaillerez trop fortement la couche végétale et vous l’endommagerez.

Un patin aérateur de pelouse se trouve sur le gazon.

La méthode la moins chère pour aérer le gazon: les patins aérateurs de pelouse sont simplement attachées sous les semelles et percent des trous dans le sol.

Mesure d’entretien 5: aérer le gazon

Une aération régulière contribue à maintenir l’équilibre en air et en eau de votre sol: L’utilisation quotidienne du gazon et les conditions météorologiques entraînent le compactage du sol. En l’aérant, vous aidez les racines à recevoir plus d’air, ce qui stimule leur croissance. L’eau de pluie peut également mieux s’écouler. Cela empêche la stagnation de l’eau, qui rend le sol acide et nuit considérablement à la capacité des plantes à absorber les nutriments.

Lors de l’aération, vous piquez des trous de cinq à neuf centimètres de profondeur dans le gazon avec des pointes d’un à deux centimètres d’épaisseur pour ameublir le sol. Si nécessaire, profitez-en pour planter des semences de gazon et épandre de l’engrais. Dans le commerce, vous pouvez obtenir différents outils d’aération, par exemple une fourche d’aération. Vous l’utilisez pour percer des trous dans le sol à la main. Il existe également des aérateurs motorisés, dans lesquels des dents creuses se fraient un chemin à travers le gazon via un rouleau rotatif, comme l’aérateur de gazon Black & Decker. Comme troisième option, vous pouvez choisir des chaussures à clous comme les patins aérateurs de pelouse GartenMeister équipés de longs crampons.

L’aération et la scarification sont souvent confondues. Mais lorsque vous scarifiez, vous travaillez la terre à seulement environ trois centimètres sous la couche végétale pour enlever l’herbe morte et le feutre du gazon. Lorsque vous aérez, vous pénétrez plus profondément dans le sol pour améliorer la ventilation.

Mesure d’entretien 6: chauler le gazon

Pour une croissance saine, votre gazon a besoin d’un sol avec une valeur de pH comprise entre 5,5 et 6,5. En cas de valeurs inférieures, on parle de sol acide. Les sols acides ne peuvent pas absorber correctement les nutriments dont votre gazon a besoin.

Pour augmenter la valeur du pH, appliquez de la chaux sur le gazon au printemps ou en automne. Vous pouvez également vous procurer des kits auprès de vendeurs spécialisés pour déterminer la valeur du pH du sol de votre jardin. Chez certains commerçants, vous pouvez également faire déterminer sur place la valeur du pH sur la base d’un échantillon de sol. Les experts recommandent de procéder à un chaulage tous les deux ou trois ans environ, idéalement au printemps. À cette époque, le gazon pousse mieux et des germes apparaissent.

La meilleure façon de chauler votre gazon est d’utiliser du carbonate de calcium – moins agressif que la chaux vive ou la chaux éteinte, il est généralement vendu dans les magasins de jardinage sous le nom de «chaux de jardin». Désormais, il existe aussi des produits granulés qui génèrent moins de poussière lors de leur application. Les meilleurs moments pour répandre sont l’automne et le printemps, dès que la couverture de neige sur le gazon a fondu.

Voici comment interpréter la valeur du pH:

  • valeur du pH > 7 = alcalin
  • valeur du pH 7 = neutre
  • valeur du pH < 7 = acide

Si la valeur du pH sur un sol sableux tombe est inférieure à 5,5, il faut chauler le gazon avec environ 150 à 200 grammes de carbonate de calcium par mètre carré. Pour les sols argileux ayant une valeur de pH de 6,2, il faut le double, soit 300 à 400 grammes par mètre carré.

Une personne en bottes de caoutchouc et en pantalon de travail répand à la main de la chaux sur le gazon.

Votre gazon aura du mal à supporter un sol acide, mais la chaux vous aidera.

Mesure d’entretien 7: pailler le gazon

Lors du paillage, les restes de coupe tombent sur le sol où ils se décomposent en humus. Si vous paillez régulièrement votre gazon, vous économiserez non seulement de l’engrais, mais vous lui fournissez aussi exactement les nutriments dont il a besoin. Pour ce faire, vous avez besoin d’une tondeuse hacheuse qui déchiquette l’herbe tondue à la taille appropriée. Les restes de coupe produits lors d’une tonte conventionnelle sont trop grossiers et ont davantage tendance à obstruer la couche végétale.

Pour pailler le gazon, il est important de tondre à intervalles très rapprochés. Pendant la période de croissance la plus forte, la tondeuse à gazon avec fonction mulching doit être utilisée deux fois par semaine. Le temps sec est une condition préalable à un paillage parfait du gazon. L’herbe humide et une tonte rare entraînent l’agglutination des restes de coupe. Ces derniers ne peuvent alors pas tomber à travers les brins jusqu’au sol pour s’y décomposer.

Conseils utiles pour l’entretien du gazon

Outre la scarification, l’arrosage et la tonte – les mesures standard pour des gazons bien entretenus – il y a d’autres astuces que vous pouvez utiliser pour maintenir votre gazon en forme.

Bon entretien des bordures de gazon

Si vous bordez votre gazon avec un bord de tonte fait de pierres ou d’autres matériaux, il sera plus facile de couper les bordures de gazon. Placez la bordure suffisamment basse pour que vous puissiez facilement passer dessus avec la tondeuse.

Si vous avez du mal à atteindre les bordures de gazon avec la tondeuse, coupez-les au préalable avec des outils de jardinage spéciaux, tels qu’une cisaille à gazon ou un coupe-bordures. Certains jardiniers préfèrent une bordure de gazon anglaise, c’est-à-dire une transition fluide entre le gazon et le parterre ou les chemins. Dans ce cas, vous devez couper les bordures pour les garder propres. Sinon, la transition deviendra imprécise et n’aura plus l’air ordonnée.

Terreau gazon ou sable gazon? Ou aucun des deux?

La qualité du sol détermine la bonne croissance de votre gazon, en particulier lorsque vous réensemencez, ressemez ou réparez. Tout comme l’engrais pour gazon, le terreau gazon contient de nombreux nutriments précieux pour le sol, qui accélèrent la germination. Les principaux composants sont le compost (généralement environ 50%) et l’humus (30 à 40%), auxquels vient s’ajouter du sable. En règle générale, la couche de terreau gazon doit mesurer entre deux et six centimètres, selon la qualité du sol, mais il n’est pas nécessaire d’ajouter du sable.

Le sable gazon est un sable simple mais extrêmement fin. Le sable gazon est généralement du sable quartzeux lavé, faible en chaux, dont la granulométrie est très fine (entre 0,1 et 2 millimètres). Le sablage est une méthode utile pour éviter le compactage du sol, en particulier pendant l’aération: le sable se mélange à la terre mère et l’ameublit. Ceci est particulièrement important pour les sols lourds à forte teneur en argile. Le gazon semble visiblement plus en forme et la croissance de la mousse diminue considérablement.

Attention aux animaux de compagnie

Vous avez tout bien fait, mais sur le gazon, il y a toujours des taches jaunes avec des brins morts? Pensez à vos animaux de compagnie lorsque vous entretenez votre gazon: lorsque les chiens ou les chats urinent sur le gazon, l’urée des animaux provoque l'apparition des zones en question. Vous devez réensemencer ces zones. Si vous surveillez votre animal de compagnie, vous pouvez, une fois ses besoins faits, arroser la zone avec de l’eau provenant du tuyau d’arrosage et diluer ainsi le liquide âcre. Si des chats errants font leurs besoins dans votre jardin en votre absence, la seule chose que vous pouvez faire est de rendre l’accès à votre jardin difficile pour les animaux.

Conclusion: il ne suffit pas de planter le gazon et de tondre

Si vous ne tondez votre gazon que de temps en temps et que vous n’allumez l’arroseur qu’occasionnellement en été, vous ne pourrez pas profiter de votre gazon à long terme.

Comme beaucoup d’autres plantes, le gazon et le sol sur lequel il pousse ont besoin d’un entretien approprié. Outre un arrosage approprié et une tonte régulière, quelques autres mesures sont nécessaires pour que pouvoir profiter longtemps d’un gazon vert et luxuriant.

Le choix de la bonne méthode dans votre jardin dépend de plusieurs facteurs. Ce guide vous explique comment entretenir correctement votre gazon et comment procéder aux différentes étapes. Nous vous souhaitons bien du plaisir avec votre gazon!

Découvrez d’autres informations pratiques dans notre article complet consacré aux pelouses.

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.