Une femme est assise, détendue, avec une tasse de thé, dans son salon meublé de façon minimaliste.
© Getty Images

Aménager

L’aménagement minimaliste dans l’air du temps: délestée du superflu, l’âme ne s’en porte que mieux

Sira Huwiler-Flamm

Le désir de vivre en pleine conscience façonne le style de vie de toute une génération – le style minimaliste est également tendance en matière de décoration intérieure. Que se cache-t-il derrière ce concept, et pourquoi même un peu de faste, de paillettes et de maximalisme peuvent être amusants?

Le minimalisme – Qu’est-ce que c’est exactement?

Des murs blancs, des surfaces nues, des couleurs sobres – tout cela est considéré comme minimaliste. Du béton, du métal, du verre et du bois, une ambiance légèrement cocooning et des petits détails, mais un concept clair en matière de couleurs et de design. La tendance qui façonne non seulement le style d’ameublement mais aussi tout le style de vie de nombreuses personnes ne doit pas nécessairement être stérile et ennuyeuse. Néanmoins, elle se limite à l’essentiel.

Une étude menée par WWF Suisse montre que neuf Suisses sur dix veulent consommer moins pour non seulement économiser de l’argent, mais aussi protéger l’environnement, se débarrasser du superflu et avoir plus de temps au lieu de plus de choses. L’idée de base qui sous-tend ces désirs: vivre de manière plus attentive.

Un salon meublé de façon minimaliste avec un canapé, un oreiller et un plaid dans les tons gris. Seules quelques plantes vertes mettent une touche de couleur.

Couleurs sobres, très peu de déco – pour meubler sa maison de façon minimaliste, il suffit de suivre un concept de couleur clair et de se limiter aux choses dont on a vraiment besoin ou que l’on aime.

Aménager en pleine conscience

À l’heure actuelle, de nombreux livres sont consacrés à ce sujet et des blogueurs et influenceurs s’y intéressent également. La Suissesse Nicole Montemari en fait partie. Avec son blog «Bewusst glücklich» (Heureux en pleine conscience) et sur les médias sociaux, l’influenceuse touche des milliers de lecteurs. Près de 12 000 personnes la suivent sur Facebook et écoutent ses conseils sur la manière d’apporter plus de bonheur dans la vie quotidienne avec de petites choses conscientes, le tout dans l’esprit du minimalisme.

Son conseil pour transformer son intérieur en véritable oasis de bonheur: «Déclencher des pensées positives» avec le choix conscient de l’ameublement et des éléments décoratifs. Le pouvoir des images, par exemple, est souvent sous-estimé: «Elles déclenchent des émotions chez le spectateur et influencent (même si c’est inconsciemment) notre humeur», explique l’influenceuse.

Ainsi, lors du choix d’un tableau pour le mur du salon, mieux vaut ignorer le prix ainsi que les artistes renommés et se poser les questions suivantes: «Est-ce que ce tableau convient à mon intérieur? Véhicule-t-il un message important pour moi? Est-ce qu’il reflète mon caractère et ma façon de penser?», écrit Nicole Montemari sur son blog. «Bref, une image doit me rendre heureux rien qu’en la regardant.»

Un homme accroche avec précaution une aquarelle sur un mur.

Des peintures murales choisies avec amour créent une atmosphère de bien-être entre vos quatre murs.

Le principe du bonheur en provenance du Japon

La superstar de l’ordre Marie Kondō adopte un point de vue similaire. Avec sa méthode de rangement et de tri KonMari, son livre comportant d’innombrables conseils et la série documentaire Netflix qui l’accompagne «L’art du rangement avec Marie Kondō», elle touche des millions de personnes dans le monde entier. Le minimalisme et la possession consciente sont ses principes centraux. Sa méthode: prendre chaque pièce une par une, sentir ce qu’elle déclenche en vous et enfin vous séparer de toutes les choses qui ne sont pas nécessaires et ne vous procurent pas de la vraie joie.

Recommandation de notre équipe rédactionnelle

Pour compléter l’article, la rédaction a sélectionné un contenu approprié sur Instagram. Vous pouvez l’afficher et le masquer en un seul clic.

J’accepte que des contenus externes soient téléchargés. En ce faisant, les données personnelles peuvent être transmises à des tiers. Nous n’avons aucune influence sur l’étendue du traitement des données par des tiers. (Plus d’informations dans la politique de confidentialité)

Le pionnier suisse du minimalisme

Le Suisse Selim Tolga pense de la même façon. Il y a plus de dix ans, avant même la tendance KonMari, il a commencé à offrir ses services de coach en matière de rangement et de minimalisme dans la région du grand Zurich. Depuis lors, il a aidé de nombreuses personnes à vivre de manière plus minimaliste et donc plus consciente.

«Le minimalisme se limite aux choses qui sont régulièrement utilisées et appréciées», explique Tolga, «les choses rarement utilisées sont davantage stockées dans la cave ou le grenier de façon à ce que l’espace de vie reste minimaliste et léger.» Le bazar doit disparaître. Selon Tolga, ce qui n’a pas été utilisé pendant un an nous distrait, transmet des sentiments négatifs et les objets que l’on garde en se disant «J’en aurais peut-être besoin un jour» peuvent être vendus, donnés ou jetés sans aucun regret.

L’ordre et des structures claires permettent d’économiser du temps et de l’énergie lors des recherches, du rangement et du ménage. «En faisant cela, les minimalistes éliminent les distractions et sont davantage concentrés, ce qui rend leur vie plus facile et plus simple», explique l’expert en rangement, «être entouré uniquement de choses vraiment importantes a par ailleurs un effet positif sur notre esprit et donc sur notre santé.»

Contre-tendance: le maximalisme

Ceci étant, chaque tendance se transforme en son contraire à un moment donné. Dans la mode, les mini-jupes deviennent des jupes maxi longues et les pantalons à pattes d’éléphant des jeans skinny. Dans le style de la décoration intérieure, le contre-mouvement au minimalisme est donc le maximalisme – et ce style se veut luxueux, pompeux et flashy. Des éléments scintillants en or, argent ou cuivre ainsi que des nuances de pierres précieuses allant du vert émeraude au bleu saphir en passant par le rouge grenat étendent la palette de couleurs. Des matériaux qui ne laissent pas indifférents au toucher, comme le velours et la fausse fourrure ou des coussins brodés, créent une atmosphère de bien-être. Et même la décoration n’est pas pour les puristes: des pièces individuelles extravagantes deviennent des accroche-regards, des motifs, des formes et des couleurs contrastées sont combinés, des livres sont empilés, des bougeoirs étincelants sont posés côte à côte.

Dans un salon, il y a un canapé blanc avec des coussins multicolores. Autour du canapé, on peut voir différentes armoires, luminaires et d’autres éléments de décoration tape-à-l’œil.

Qu’il s’agisse de souvenirs de vacances spectaculaires ou d’objets flashy, le maximalisme est synonyme de tape-à-l’œil.

Minimalisme et maximalisme en harmonie

Mais même si, à première vue, les principes du maximalisme semblent évoquer la surcharge, ils ont beaucoup en commun avec la pensée minimaliste. Car ici aussi, il est important de placer consciemment des pièces individuelles sélectionnées avec amour au lieu de dépenser de l’argent dans du bric-à-brac. Les souvenirs de vacances qui apportent vraiment de la joie trouvent ainsi une place dans le salon, de même que la commode antique de grand-mère.

Un salon avec deux canapés dans des tons de bleu et un mur bleu. Entre les deux, des meubles anciens créent une atmosphère chaleureuse.

Aucune distraction: les canapés et la couleur des murs sont coordonnés entre eux. Les meubles anciens créent une atmosphère chaleureuse.

Conclusion: un lieu de bien-être – complètement individuel

Tout ce qui plaît est permis. La règle suivante s’applique aussi bien au minimalisme qu’au maximalisme: laissez votre propre personnalité s’exprimer. La blogueuse Nicole Montemari résume la fonction de l’intérieur: «Un foyer est un endroit où vous pouvez atteindre votre plein potentiel et être qui VOUS êtes réellement.»

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.