Rénover

Isolation du toit: types, subventions et coûts

Thomas Bott

L’isolation du bâtiment est un élément très important lors d’une rénovation énergétique ou d’une construction neuve. Le toit ne doit pas être sous-estimé. Il existe de nombreuses façons d’isoler le toit, qui ont toutes leurs avantages et leurs inconvénients. Vous trouverez, ici, des informations précises sur le fonctionnement de l’isolation et les coûts auxquels vous pouvez vous attendre.

Un grenier pendant les travaux d’isolation. On peut voir une isolation pas encore habillée entre les chevrons.
© Getty Images/iStockphoto

Dans cet article

Isolation du toit: pourquoi elle est si importante

Comme tout le monde le sait, la chaleur monte. Si l’isolation est insuffisante, l’air chaud s’échappe souvent d’abord par le toit – et les frais de chauffage augmentent. À condition que les autres parties de la maison soient bien isolées, l’isolation du toit vous permet d’obtenir un niveau d’efficacité énergétique nettement supérieur. La règle est la suivante: un toit non isolé est responsable d’environ 15% à 25% des déperditions de chaleur dans une maison. Si la zone située directement sous le toit doit être habitée et chauffée, l’ordonnance sur les exigences relatives à l’efficacité énergétique (OEEE) impose de toute façon une rénovation énergétique.

Une épaisse couche de neige repose sur le toit en pente d’une maison en bois. Une partie de la neige a fondu autour de la cheminée.

Une bonne isolation permet non seulement d’empêcher la chaleur de s’échapper, mais aussi le froid de pénétrer.

Types d’isolation: quatre options différentes

En matière d’isolation, différentes approches existent. Le choix de la bonne isolation de toit dépend entièrement des conditions sur place.

Isolation au-dessus des chevrons

La charpente est constituée de chevrons, qui à leur tour soutiennent le toit à proprement parler. Dans le cas d’une isolation au-dessus des chevrons, le matériau d’isolation repose sur ces derniers. Ceux-ci constituent la structure même du toit. Le coffrage, c’est-à-dire des planches de bois, est placé sur le dessus. Il détermine la forme du toit. Un pare-vapeur est placé par-dessus pour prévenir la pénétration de l’humidité dans le toit. Dans le cas de cette méthode, c’est ici que le matériau d’isolation est posé. L’isolation se trouvant à l’extérieur, il faut bien sûr aussi laisser de la place pour les tuiles. Ces dernières sont posées sur un contre-lattage au-dessus de l’isolation, sur lequel est monté le lattage porteur des tuiles.

Comme vous le savez certainement déjà, l’isolation au-dessus des chevrons nécessite des travaux importants. Dans le cas d’un toit déjà existant, il est nécessaire de mettre à nu de la toiture et toute la couverture. Ce type d’isolation est donc particulièrement intéressant si ces travaux sont de toute façon nécessaires – ou, bien sûr, dans le cas d’une nouvelle construction. Cependant, l’isolation au-dessus des chevrons est aussi la plus efficace. Comme elle recouvre entièrement le toit, elle ne crée pas de ponts thermiques indésirables. Il existe donc moins de zones qui conduisent la chaleur mieux que d’autres. Ces ponts thermiques peuvent être les chevrons eux-mêmes. De plus, ce type d’isolation ne réduit pas l’espace dans le grenier.

Un couvreur pose des plaques au-dessus de la couche d’isolation, sur laquelle les tuiles reposeront par la suite.

Des travaux sur le toit sont nécessaires pour placer une isolation au-dessus des chevrons. Ces travaux doivent impérativement être effectués par un professionnel.

Isolation entre les chevrons

Dans le cas de l’isolation entre les chevrons, le toit peut rester intact de l’extérieur. Le matériau d’isolation est placé entre les chevrons. Du côté de l’espace habitable, un pare-vapeur est ensuite posé dessus. Celui-ci empêche l’humidité de s’accumuler. Sinon, le bois pourrait être endommagé ou l’isolation pourrait même moisir. Le pare-vapeur n’étant pas esthétique, un revêtement est appliqué par-dessus. Ce dernier peut alors être peint ou tapissé.

Les travaux qu’entraîne cette méthode sont assez minimes. L’isolation entre les chevrons est installée relativement rapidement et ne nécessite pas de travaux préparatoires importants. Ce type d’isolation est donc possible à tout moment. Toutefois, par rapport à l’isolation au-dessus des chevrons, des ponts thermiques (voir ci-dessus) peuvent apparaître. Cela rend l’isolation entre les chevrons moins efficace sur le plan énergétique.

Photo d’une isolation entre chevrons déjà installée. Le revêtement n’a pas encore été posé.

Avec un peu d’habileté, vous pouvez également placer vous-même l’isolation entre les chevrons.

Isolation sous les chevrons

Ici aussi, le nom révèle déjà beaucoup de choses: l’isolation sous les chevrons est installée sous les chevrons de toit, c’est-à-dire du côté du grenier. Un pare-vapeur qui protège contre l’humidité est placé entre les deux. Pour assurer la bonne tenue de l’isolation, des lattes transversales sont vissées sur les chevrons. Le revêtement ultérieur repose, lui aussi, sur ces derniers. Le revêtement peut ensuite être recouvert de peinture ou de papier peint.

L’isolation sous les chevrons ne convient que dans de très rares cas. Cela est dû aux propriétés d’isolation limitées résultant de la faible épaisseur de la couche d’isolation. L’isolation sous les chevrons est davantage un très bon complément à une isolation entre les chevrons. Elle compense légèrement les ponts thermiques et rend ainsi la combinaison très efficace.

Isolation du plancher

L’isolation du plancher n’est pas une isolation directe du toit. Dans cette méthode, le matériau d’isolation est situé entre les étages, c’est-à-dire qu’il est fixé entre le dernier étage et le grenier. Les travaux sont globalement moins importants, car la surface à isoler est plus petite et aucune modification structurelle significative n’est nécessaire au niveau du toit. Toutefois, ce type d’isolation ne convient que si vous ne souhaitez pas utiliser le grenier.

Quelques panneaux d’isolation posés sur le plancher du grenier. En dessous se trouvent un pare-vapeur et des planches de bois au-dessus.

Si vous ne prévoyez pas d’utiliser le grenier comme espace habitable, une isolation du plancher peut suffire.

Isoler un toit plat: un type d’isolation particulier

Même sur les toits plats, une bonne isolation offre un avantage énergétique majeur. Il convient de distinguer ici trois méthodes de base:

  • toiture froide: le terme fait allusion à l’isolation thermique en été. La construction y parvient grâce à une couche d’air entre l’isolation et la couverture. Un pare-vapeur est placé sur le plafond en béton armé, au-dessus duquel se trouve, entre les poutres, l’isolation à proprement parler. Puis, il y a une couche de séparation pour le lattage. Cela donne à l’air l’espace dont il a besoin. Un coffrage en bois empêche l’air de s’échapper par le haut. Après une autre couche de séparation vient l’étanchéisation du toit.
  • toiture chaude: la toiture chaude n’a pas de couche d’air. Il n’y a donc pas de couche de séparation, de poutres, de lattage ni de coffrage en bois. Cela rend l’isolation beaucoup plus compacte, mais aussi moins efficace que la protection thermique.
  • toiture inversée: ici, l’ordre des composants est légèrement différent. Fondamentalement, la toiture inversée ressemble à la toiture chaude, mais elle présente ses caractéristiques. Dans ce cas, l’étanchéité est située tout en bas, sur le plafond en béton armé. Les plaques isolantes sont montées au-dessus. Il est important d’utiliser, ici, des isolants hydrofuges, comme le polystyrène expansé. Sur le dessus, une couche de non-tissé sert de protection contre les dommages. Pour finir, du gravier de remblayage est versé.

Matériaux isolants: laine de verre, polystyrène et autres

Il existe de nombreux matériaux isolants différents sur le marché. Ils se différencient par leur conductivité thermique, leur combustibilité, leur classe de matériaux de construction et leur sensibilité à l’humidité. Les matériaux suivants conviennent particulièrement bien à l’isolation des toits:

Isolants inorganiques: laine de roche et laine de verre

Il s’agit d’isolants souples à la pression fabriqués à partir de fibres artificielles. Les minéraux éponymes servent de base à la fabrication. Ces matériaux sont disponibles dans le commerce sous forme de plaques ou de rouleaux. La laine de roche et la laine de verre sont faciles à découper, elles peuvent donc être ajustées avec précision et sont faciles à placer. Les laines minérales ne sont pas inflammables, mais elles diffèrent par d’autres aspects. La laine de roche offre une meilleure isolation acoustique, tandis que la laine de verre est un peu plus souple. Les matériaux isolants inorganiques sont souvent utilisés pour l’isolation entre les chevrons.

Un artisan place un matériau isolant inorganique entre les chevrons et appuie dessus pour le positionner correctement.

Les matériaux isolants inorganiques, tels que la laine de roche et la laine de verre, sont particulièrement populaires pour l’isolation entre les chevrons, car ils sont très flexibles.

Mousses isolantes: polystyrène et polyuréthane

Le polystyrène et le polyuréthane sont des matières plastiques. Le polystyrène (PSE) est généralement connu sous la marque Styropor et est entre autres utilisé dans l’industrie de l’emballage. Sous forme de plaques, il convient toutefois aussi comme isolant. Une variante spéciale est le polystyrène extrudé (XPS), également connu sous la marque Styrodur. En raison de sa structure plus dense, il est un peu moins sensible à l’humidité et peut supporter des charges plus importantes. Le polyuréthane, souvent utilisé pour le rembourrage des meubles, possède également de bonnes propriétés isolantes. Ces matériaux sont principalement utilisés pour l’isolation au-dessus des chevrons et des planchers.

Isolants naturels: laine de mouton, laine de chanvre, fibre de coco et autres

Il est également possible d’utiliser des matériaux naturels en guise d’isolants. Il s’agit notamment de fibres de laine de mouton, de chanvre, de cocotiers et de bois. Cependant, les propriétés d’isolation sont, ici, très différentes. Un expert peut vous aider lors de la sélection. Les isolants naturels conviennent principalement pour l’isolation entre les chevrons, souvent en combinaison avec une isolation sous les chevrons en mousse isolante.

Coûts: le budget à prévoir pour l’isolation d’un toit

Les coûts de l’isolation d’un toit dépendent principalement du type et des matériaux utilisés. L’isolation au-dessus des chevrons est particulièrement coûteuse, car le toit doit être entièrement recouvert par la suite. Une combinaison d’isolation entre et sous les chevrons peut faire office de bonne alternative. Le tableau suivant donne un aperçu des coûts à prévoir.

  • Type d’isolation
  • Coût par mètre carré
  • Isolation au-dessus des chevrons avec couverture
  • environ 400 francs
  • Isolation entre les chevrons
  • environ 100 francs
  • Isolation sous les chevrons
  • environ 60 francs
  • Isolation du plancher
  • environ 50 francs
  • Isolation d’un toit plat
  • environ 80 francs

Aide de l’État: subventions en Suisse

Si vous envisagez des travaux de rénovation énergétique sur votre toit, vous pouvez bénéficier d’une aide financière. Ce type d’isolation est en effet mentionné dans le cadre du modèle d’encouragement harmonisé des cantons. Au chapitre «Rénovation du bâtiment avec mesures ponctuelles», il rentre dans la rubrique «Isolation thermique» (M-01) et bénéficie d’une subvention d’au moins 40 francs par mètre carré. Selon le canton et la commune, il peut y avoir des subventions plus élevées ou des mesures de soutien supplémentaires. Vous trouverez, directement sur place, plus d’informations à ce sujet sur place.

Conclusion: plus d’efficacité énergétique grâce à l’isolation du toit

Dans de nombreux cas, la rénovation énergétique du toit en vaut la peine. Avec un peu de savoir-faire, il est même possible de réaliser soi-même ces travaux. Toutefois, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour l’isolation au-dessus des chevrons – ne serait-ce qu’en raison du risque de chute du toit.

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.