Dans une salle de cinéma aménagée à la maison, un écran est suspendu au mur et deux canapés sont disposés juste devant.
© Getty Images / Frank Herfort

Aménager

Installer un home cinéma: ce dont vous avez besoin pour profiter d’une image et d’un son de qualité

Arne Schätzle

Services de streaming, disques Blu-ray, médiathèques – l’offre abondante de films sur les différents canaux incite à en profiter chez soi à tout moment et dans une ambiance détendue. Avec un son riche et clair ainsi qu’une image large et nette, le plaisir du cinéma est parfait. Nous vous révélons les éléments à utiliser pour créer - chez vous - cette expérience du cinéma.

Voici les éléments dont vous avez besoin pour votre home cinéma

Que vous choisissiez un équipement haut de gamme ou un équipement fonctionnel – les appareils suivants font toujours partie d’un home cinéma complet:

  • Vidéoprojecteur
  • Écran
  • Système audio (récepteur AV et enceintes)
  • Photo: récepteur satellite ou câble, lecteur DVD ou Blu-ray, ordinateur ou adaptateur pour streaming

Trouver la bonne pièce pour le home cinéma

Pour commencer, vous devez définir la pièce à aménager comme home cinéma. En général, il n’y a que deux options: soit vous installez le home cinéma dans une pièce séparée, soit vous équipez votre salon. D’un point de vue technique, la solution que vous choisissez ne fait pas de grande différence. Vous pouvez aménager de manière permanente une pièce séparée en home cinéma pour vos soirées cinéma: avec fauteuils, canapé, machine à pop-corn, bar, etc. Toutefois, avec le bon équipement, vous pouvez aussi vivre des moments comme au cinéma dans votre salon.

Dans cette pièce est installé un écran pour la soirée home cinéma, un vidéoprojecteur est fixé au plafond, sur le côté gauche il y a un baby-foot, et à l’avant de la photo, un canapé.

Presque comme au bon vieux temps: l’écran sur un trépied invite à passer une soirée de cinéma à la maison – aucune comparaison avec les systèmes modernes de home cinéma.

Décision clé: vidéoprojecteur ou télévision

La prochaine question essentielle est la suivante: vidéoprojecteur ou télévision? Certes, la diagonale moyenne des téléviseurs a augmenté avec l’introduction des écrans plats, de sorte que des tailles de 85 pouces, c’est-à-dire plus de deux mètres, ne sont pas inhabituelles. Néanmoins, pour de nombreux fans de cinéma, l’écran est essentiel pour créer un véritable feeling de cinéma à la maison – et dans ce cas, le film est projeté par un vidéoprojecteur et non une télévision.

Comment optimiser l’écran et la luminosité

Si vous optez pour un vidéoprojecteur, la luminosité de la pièce est essentielle. En résumé: plus la pièce est sombre, meilleure sera la qualité de l’image. L’écran de cinéma sur lequel le vidéoprojecteur projette son image reflète toutes les sources de lumière de la pièce; il est donc important d’assombrir la pièce autant que possible. Par exemple, en aménageant un home cinéma permanent dans une pièce sans fenêtre au sous-sol, vous obtiendrez de meilleurs résultats en termes d’image. Dans un salon plongé dans l’obscurité, cependant, il y aura toujours une source de lumière qui pénètrera dans la pièce. Même dans ce cas, vous pouvez obtenir une très bonne qualité d’image grâce à un équipement de haute qualité.

Surtout en été, vous aurez besoin d’un assombrissement supplémentaire pour votre cinéma. Les stores vénitiens, les stores occultants ou les rideaux opaques contribuent à bloquer la lumière du jour. Cela ne permet toutefois pas de créer l’obscurité totale. Dans ces cas précis, une toile à «gain» élevé permet de gagner quelques points de pourcentage supplémentaires: grâce à un revêtement en argent spécial, elle offre une image acceptable et très contrastée même si la pièce n’est pas totalement plongée dans l’obscurité.

Et que se passe-t-il lorsque l’écran n’est pas utilisé? En dehors des séances de cinéma, vous pouvez certainement vous passer d’un rectangle de 2,5 mètres x 1,5 mètre sur le mur. Avec un écran rétractable, que vous pouvez escamoter si nécessaire, vous pouvez résoudre cette tâche aussi simplement qu’élégamment. Ces écrans sont disponibles dans une version bon marché entièrement mécanique ou électrique, contrôlée par télécommande. Dans la mesure du possible, le format de l’image de l’écran doit correspondre au format de projection du vidéoprojecteur, en général 16:9.

Home cinéma: quelle doit être la taille de la pièce?

Les personnes qui se donnent la peine d’installer un home cinéma préfèrent généralement un grand écran. Pour profiter d’une véritable expérience de cinéma dans le salon, une largeur d’écran d’au moins deux mètres, voire 2,5 mètres, est nécessaire. Vous avez également la place pour un écran de 4 mètres de large? Pourquoi pas. Cependant, le vidéoprojecteur a également besoin d’une certaine distance pour produire une image de cette taille.

Dans un salon, un écran est accroché devant un mur, à côté de la fenêtre, un rideau occultant est suspendu, au plafond, un vidéoprojecteur, au premier plan, un canapé et une table de salon.

Vous pouvez également créer une salle de home cinéma confortable dans le salon. Un bon obscurcissement de la pièce est toutefois nécessaire pour apprécier le film de manière optimale.

Afin de calculer la relation entre la taille de l’image et la distance entre le vidéoprojecteur et l’écran, vous avez besoin du ratio de projection. Il correspond à la relation entre la taille de l’image et la distance entre le vidéoprojecteur et l’écran. Les vidéoprojecteurs avec un ratio de projection de 1,5:1 projettent ainsi une image d’une diagonale de 1,0 mètre sur l’écran qui se trouve à 1,5 mètre de distance.

Quel est le bon vidéoprojecteur pour le home cinéma?

On distingue deux types de vidéoprojecteurs: LCD et DLP. Leur différence réside dans la technique de création de l’image. Toutefois le plus intéressant pour l’utilisateur reste la qualité de l’image. Comparé au projecteur LCD, le projecteur DLP se distingue avant tout par un noir riche et d’excellents contrastes, mais il a des problèmes lors de la projection de mouvements rapides. La technologie LCD, quant à elle, affiche les tons clairs et foncés de manière nuancée, même en cas de mouvements rapides. Le contraste est toutefois moins prononcé qu’avec la technologie DLP. Néanmoins, les vidéoprojecteurs LCD sont les mieux adaptés à la projection de films.

Par ailleurs, un vidéoprojecteur doit également être flexible dans son installation et s’intégrer de manière optimale dans la pièce et l’intérieur existant. Les projecteurs optimisés pour l’espace de vie ont une grande portée de zoom et une ventilation aussi silencieuse qu’efficace. Les bons vidéoprojecteurs de salon offrent également des modes TV spéciaux, par exemple un mode cinéma à contraste et couleurs optimisés pour la projection de films, ainsi que des modes de luminosité spéciaux qui fournissent une quantité de lumière particulièrement importante.

Une optique de haute qualité pour une image parfaite

En ce qui concerne l’optique, nous vous conseillons d’opter pour une fabrication de haute qualité – cela en vaut la peine: les bons objectifs sont généralement équipés d’une fonction appelée «Lens Shift». Cette fonction garantit que l’image n’est pas déformée même si l’appareil n’est pas positionné face à l’écran. Sans correction, les positions sous la table du salon, sur le côté de l’écran ou sous le plafond entraînent ce qu’on appelle une distorsion en trapézoïdale. Pour éviter cet effet, l’objectif peut être déplacé verticalement et généralement aussi latéralement sur les appareils dotés d’une fonction «Lens Shift».

En ce qui concerne la résolution maximale possible, un vidéoprojecteur Full HD avec une résolution maximale de 1 920 x 1 080 pixels est généralement le meilleur choix. Cette résolution est également utilisée pour un disque Blu-ray standard.

Des vidéoprojecteurs 4K de 4 096 × 2 160 pixels sont également disponibles. Les films en résolution appropriée peuvent être trouvés sur des Blu-ray Ultra HD de 3 840 × 2 160 pixels, par exemple. Cependant, vous aurez alors besoin d’un lecteur Blu-ray Ultra HD pour les lire, les lecteurs Blu-ray classiques ne pouvant pas gérer ce nouveau format. Les services de streaming tels que Apple TV Plus ou Netflix s’appuient désormais de plus en plus sur des contenus 4K, tout comme YouTube et Amazon Prime Video.

Pour le cinéma de petite taille: vidéoprojecteurs à focales courte et ultra courte

Si la pièce est petite, un vidéoprojecteur à courte focale est le meilleur choix. Les projecteurs de ce type ont une lentille extrêmement incurvée et un ratio de projection différent de celui des vidéoprojecteurs classiques. Cela fonctionne soit avec des objectifs grand angle, soit avec un miroir. Avec un tel dispositif, il est possible de produire une image de 100 pouces (2,54 mètres) à une distance d’un peu moins d’un mètre.

Les vidéoprojecteurs à courte focale sont particulièrement adaptés aux très petites pièces en raison de la faible distance avec l’écran. Contrairement aux vidéoprojecteurs classiques, ils ont un ratio de projection inférieur à un mètre. Un appareil ayant un facteur de 0,8 peut projeter une image d’une diagonale de 1,0 mètre sur l’écran à une distance de 0,8 mètre. Dans le cas du vidéoprojecteur à focale ultra courte, une distance de moins d’un mètre de la surface de projection est même suffisante pour projeter une image de 2,5 mètres sur l’écran.

Toutefois, ici aussi, faites attention à la qualité du vidéoprojecteur: les modèles simples à moins de 1 000 francs sont souvent équipés de lentilles ou de miroirs bon marché. Cela entraîne une image floue, des distorsions et des angles obscurcis. Il est préférable de demander une démonstration de l’appareil sur place.

Comment positionner l’écran et le projecteur

Autrefois, pour la soirée diapo avec les amis et la famille, l’écran était fixé sur un trépied. Aujourd’hui, il suffit de fixer l’écran enroulable au plafond, puis de l’abaisser par télécommande si besoin. Il n’est pas non plus nécessaire de laisser un mur entier libre, car avec la bonne distance, vous pouvez également positionner l’écran devant des tableaux, des étagères ou des armoires.

Lors du positionnement du vidéoprojecteur, tous les modèles offrent généralement le choix entre une installation au plafond ou sur une table. Le montage au plafond avec fixation est particulièrement courant. De cette façon, le vidéoprojecteur est en permanence orienté de manière optimale. Certes, il est alors visible à tout moment, mais de nombreux vidéoprojecteurs de home cinéma sont disponibles dans des couleurs et des designs attrayants. Si le vidéoprojecteur fixé au plafond vous gêne, vous pouvez le placer sur une étagère, dans un placard ou sous la table.

Au premier plan se trouve un grand canapé, à droite, devant le canapé, il y a un grand écran, au plafond, on distingue un projecteur caché.

Pour recréer une véritable expérience de cinéma dans le salon, un grand écran est indispensable. Avec un projecteur à courte focale, vous pouvez obtenir une grande image même si le projecteur est proche de l’écran.

Home cinéma: d’où vient l’image?

Contrairement aux télévisions traditionnelles, les vidéoprojecteurs ne disposent pas de tuner TV interne. Ils obtiennent leur image via des entrées d’images numériques ou analogiques (HDMI, VGA, composite, etc.). Un projecteur est donc essentiellement dépendant de sources d’images externes telles que des récepteurs satellite ou câble, des lecteurs DVD ou Blu-ray, des ordinateurs, des tablettes ou des consoles de jeux. Les films et les vidéos peuvent également être transmis par le biais d’une télévision connectée ou d’un boîtier décodeur.

Les services de streaming ne pouvant être reçus par satellite ou par câble, une connexion Internet est alors nécessaire. Extrêmement pratiques: les dongles TV pour ordinateurs portables – comme le Fire TV Stick d’Amazon – qui transforment aisément le vidéoprojecteur en télévision connectée. Aujourd’hui, il existe même des vidéoprojecteurs qui sont eux-mêmes intelligents, c’est-à-dire qu’ils peuvent utiliser des applications. Ces appareils offrent la possibilité d’accéder directement aux applications des services de streaming, ce qui vous permet d’économiser un composant externe.

L’oreille regarde elle aussi: le son optimal dans le home cinéma

Le son et la tonalité des systèmes de home cinéma méritent qu’on leur consacre un chapitre entier – voire même un livre. Même si le vidéoprojecteur est équipé d’une enceinte intégrée, la sortie acoustique n’est pas adaptée à un système home cinéma de haute qualité; pour cette raison, la plupart des modèles se passent d’enceintes internes. Pour le son, vous avez donc besoin d’amplificateurs et d’enceintes externes.

Dans un salon, un grand écran plat est fixé au mur, dessous, on peut voir des enceintes.

Le bon son pour une soirée cinéma parfaite: si l’image doit être bonne, les enceintes contribuent également de manière durable à l’expérience cinématographique.

Bien sûr, vous pouvez relier votre vidéoprojecteur aux enceintes existantes de la chaîne stéréo. Pour obtenir un son surround, il est toutefois conseillé d’avoir un système de sonorisation indépendant composé d’une combinaison d’enceintes multiroom. En effet, le son authentique du cinéma se caractérise avant tout par un son spatial.

Plus un système de sonorisation comporte de composants, plus le son est différencié, car il est capable de traiter davantage de pistes sonores. Ces systèmes de home cinéma sont désignés par deux chiffres séparés par un point. Le premier chiffre correspond au nombre d’enceintes responsables du son surround, le second au nombre de subwoofers. Par exemple, si un système de home cinéma comporte cinq haut-parleurs et un subwoofer, on parle d’un système de home cinéma 5.1.

Voici les systèmes de home cinéma disponibles:

  • Système de home cinéma 2.1: 2 enceintes frontales + 1 subwoofer
  • Système de home cinéma 5.1: 2 enceintes frontales + 2 enceintes arrière + 1 enceinte centrale + 1 subwoofer
  • Système de home cinéma 7.1: 2 enceintes frontales + 2 enceintes latérales + 2 enceintes arrière + 1 enceinte centrale + 1 subwoofer
  • Système de home cinéma 9.1: 2 enceintes frontales + 4 enceintes latérales + 2 enceintes arrière + 1 enceinte centrale + 1 subwoofer

Un son home cinéma sans fil

Pour le son surround, il vous faut au moins un système de home cinéma 5.1 avec six enceintes, idéalement sans fil. Le système envoie les signaux acoustiques aux enceintes via Bluetooth. Cela vous donne un maximum de liberté dans le positionnement des enceintes et évite que des câbles peu esthétiques ne traînent dans la pièce ou ne doivent être posés par un professionnel. Les enceintes arrière sont placées latéralement derrière le spectateur, les enceintes frontales à gauche et à droite de l’écran ou du téléviseur. Placée au centre, une enceinte centrale diffuse les dialogues. Pour des basses volumineuses, vous avez besoin d’un subwoofer. L’oreille humaine étant souvent incapable de localiser les basses fréquences, le subwoofer peut être placé n’importe où.

En règle générale, un système de home cinéma 5.1 suffit pour les pièces jusqu’à 20 mètres carrés. Le modèle d’entrée de gamme – le home cinéma 2.1 – est adapté pour le son de la télévision dans de très petites pièces. Cependant, tout comme pour les barres de son, l’expérience sonore spatiale fait ici défaut. Pour les pièces plus grandes, cela vaut la peine d’envisager un système de home cinéma 7.1. Cependant, tous les films ne supportent pas les pistes audio 7.1 ou 9.1. Par conséquent, le système ne peut souvent pas être pleinement utilisé. Par conséquent, le système de home cinéma 9.1 est dans la plupart des cas surdimensionné et superflu.

Qu’elles soient placées sur une étagère ou sur le sol, les enceintes ne doivent pas toutes être cachées, car les objets placés devant les haut-parleurs atténuent le son et nuisent à l’expérience sonore. Cependant, ce qui fait partie de l’intérieur standard de tous les cinémas s’applique également à la maison: un sol recouvert de moquette ne crée pas seulement une atmosphère chaleureuse, il amortit aussi la réverbération, d’autant plus présente si la pièce est grande.

Conclusion: vous disposez désormais de toutes les informations nécessaires pour planifier votre propre home cinéma en toute tranquillité. Le dernier défi consiste à trouver la bonne machine à pop-corn. Peut-être misez-vous sur des méthodes anciennes pour préparer vos snacks: il vous suffit alors de faire chauffer la graisse dans une casserole et d’écouter les grains de maïs éclater. Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir et surtout un bon divertissement!

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.