Sandra et Stéphane se tiennent devant leur grange en bois réaménagée.
© Natascha Vavrina

Construire et acheter

Ici, la tradition côtoie la modernité: de la grange à la maison de rêve

Cécile Maurer

Sandra et Stéphane ont respectivement 41 et 47 ans. Ces passionnés de sports de montagne vivent en Valais ensoleillé, avec une vue sur les vignobles, les Alpes et beaucoup de nature.

«Ça a été le coup de foudre.»

Quand Sandra s’est installée dans ce joli village du Valais central, où Stéphane a toujours vécu, elle savait qu’elle était venue pour rester. En tant qu’agent immobilier, elle a toujours su qu’elle voulait devenir elle-même propriétaire à un moment donné. C’est également sa profession qui lui finalement permis d’arriver à cette propriété. En effet, son voisin de l’époque souhaitait vendre sa grange dans le centre du village et lui a demandé de l’aider.

En visitant la grange pour un premier état des lieux, elle a eu un coup de foudre pour la propriété. Celle-ci incarnait tout ce qu’elle avait toujours voulu. Située au cœur du village, la grange est un bien immobilier unique: elle n’est ni trop grande, ni trop petite, et la transformation a apporté juste ce qu’il fallait de défis. Il ne restait plus à Sandra qu’à convaincre son partenaire. Il n’a pas fallu beaucoup de persuasion pour que Stéphane, carreleur de formation indépendant, soit également de la partie. Le couple s’était fixé comme objectif de faire de l’ancienne grange leur nouvelle maison.

Bien que de nombreuses années se soient écoulées entre l’achat, la planification et la réalisation, le couple a toujours su que c’était un projet qui leur tenait à cœur. Lorsqu’on lui demande ce qu’il faut quand on achète et qu'on transforme une maison, Sandra répond: «De la résilience, de la flexibilité et de la confiance.»

Vue entre en plongée de la grange rénovée de Sandra et Stéphane et de la grange voisine adjacente au premier plan.

Des maisons jumelées au charme romantique: Sandra et Stéphane veulent aménager des chambres d’hôtes dans la grange voisine.

Rendre possible l’impossible

Malgré les nombreuses voix décourageantes de leur entourage – la grange serait trop petite et le projet de transformation trop compliqué – ils ont continué à croire en leur projet.

Ils se sont lancés dedans avec beaucoup de motivation et d’enthousiasme. Il leur a fallu près d’un an pour obtenir tous les permis. C’était probablement le destin. Car la même année, Sandra a été frappée par un coup du sort qui l’a bouleversée sur le plan émotionnel. Elle n’aurait donc pas pu rassembler l’énergie positive nécessaire à la création de son nouveau foyer: «La vie suit toujours le bon chemin. Ce temps d’attente a été nécessaire pour repartir sur des bases positives.»

La vieille grange a ainsi connu un nouveau départ, et Sandra et Stéphane ont également décidé de changer complètement de vie. Inspirés par la sublime nature, les Alpes et le Valais ensoleillé, ils ont osé se lancer dans une nouvelle aventure: la création de leur propre entreprise.

Le couple de sportifs a fondé «Beeheidi», une entreprise qui offre aux visiteurs des expériences uniques dans les Alpes: des courses de trail aux expéditions culinaires, en passant par des randonnées et des cours de yoga avec des vues panoramiques spectaculaires, les clients découvrent au plus près la nature, la joie de vivre et l’hospitalité valaisannes. Mais pourquoi Heidi? La réponse: Sandra, petite-fille d’un alpiniste, avait déjà ce surnom quand elle était enfant.

Au premier plan, une prairie verte où l’on peut voir Sandra et Stéphane courir sur un sentier; à l’arrière-plan, une vallée et des montagnes.

Découvrir les Alpes de près: Sandra et Stéphane proposent des courses de trail et des randonnées dans leur région.

L’enthousiasme pour le sport devient une vocation

Avant même la création de l’entreprise, Sandra et Stéphane ont toujours aimé passer du temps en montagne pour y faire des courses de trail ou des randonnées. Lorsqu’ils n’étaient pas occupés à rénover leur grange, ils utilisaient généralement leur temps libre pour profiter du merveilleux air de la montagne lors de courses intenses. L’idée de transformer cet enthousiasme pour le sport en activité professionnelle était donc évidente.

Ils associent également leur passion pour la cuisine régionale et équilibrée. En effet, Sandra et Stéphane emmènent également leurs visiteurs pour des excursions culinaires dans la région. À l’avenir, cet aspect devrait devenir encore plus central: en effet, avec l’extension de la grange voisine, que Sandra et Stéphane ont également achetée, des chambres d’hôtes pour un Bed & Breakfast seront aménagées.

Sandra pourra alors bientôt utiliser encore plus souvent son endroit préféré dans la maison: la cuisine. Lumineuse et élégante, elle accueille les visiteurs qui entrent dans la jolie petite maison. Sandra a conçu la cuisine en fonction de ses besoins et de ses habitudes et savait exactement comment elle voulait qu’elle soit aménagée.

Ici, elle aime désormais préparer des repas équilibrés – pour son mari et elle-même, mais aussi pour leurs invités. Et où mieux apprécier cette cuisine régionale et équilibrée que dans leur salon et salle à manger, qui donne sur les vignobles et les Alpes valaisannes?

La grange aménagée de Sandra et Stéphane vue de la route.

Sortie de son hibernation: l’ancienne grange se présente maintenant comme une maison moderne.

Vue sur la cuisine de Sandra et Stéphane, au centre se trouve une table avec un plateau en bois et des pieds en métal.

Lumineuse et moderne: la cuisine de Sandra et Stéphane.

Vue de l’espace de travail dans la grange aménagée; au premier plan, on peut voir des étagères, un bureau et une chaise de bureau sont placés devant une fenêtre.

Dans la partie supérieure de la grange se trouve l’espace de travail ouvert de Sandra et Stéphane.

Vue sur le salon de la grange aménagée. Au centre, un canapé d’angle, au-dessus un miroir.

Le grand miroir du salon distribue encore mieux la lumière qui entre par les fenêtres dans toute la pièce.

Sandra a sorti deux tiroirs des marches, Stéphane se tient à côté.

Une idée intelligente: les marches de la grange aménagée sont également des tiroirs.

Utiliser l’espace de manière optimale

La maison étant relativement petite, il était important d’utiliser chaque pièce de manière optimale. L’escalier est un miracle en matière de création d’espace. Ici, Sandra et Stéphane ont en effet exploité chaque millimètre cube: les marches font également office de tiroirs, une alcôve à côté de l’escalier offre de la place pour des livres, tandis que de l’autre côté, il y a un débarras et un vestiaire.

Sandra et Stéphane examinent ensemble un plan de construction.

Une bonne planification représente la moitié de la transformation: avec l’expérience de Sandra en tant qu’agent immobilier et le savoir-faire de Stéphane, le couple avait les meilleures qualifications pour ce projet.

Au premier étage se trouve une grande pièce ouverte qui sert d'espace de travail à Sandra et Stéphane – et où leur chat Ulysse a son coin bien à lui. Via une porte coulissante, on entre dans la chambre avec salle de bain attenante (directement adjacente à la chambre) et petit dressing.

Comme au rez-de-chaussée, le concept de pièce ouverte donne également une impression de vaste espace. L’aménagement est simple et élégant. Les couleurs sont vives et conviviales. Tout semble calme et confortable. «Nous voulions conserver les anciennes structures et leur insuffler une nouvelle vie.» Par conséquent, Sandra n’a rien laissé au hasard – il y a juste une petite chose qu’elle ferait différemment aujourd’hui: elle installerait plusieurs prises de courant.

Sandra et Stéphane sont assis à une petite table de jardin, à gauche un banc en bois, à droite un mur de maison; à l’arrière-plan, on aperçoit les vignes.

Une petite terrasse avec une vue spectaculaire sur les vignobles – ici, Sandra et Stéphane profitent de leurs soirées d’été libres.

Le projet se poursuit

Mais tout est loin d’être terminé. Car avec l’acquisition de la grange adjacente, un tout nouveau projet de construction a vu le jour. Pour le Bed & Breakfast mentionné ci-dessus, Sandra et Stéphane veulent briser le mur entre leur ancienne grange et la nouvelle, et ainsi créer un lien direct entre les deux maisons. Par ailleurs, une grande terrasse avec pergola reliera les espaces extérieurs.

Sandra et Stéphane sont très fiers d’avoir pu redonner vie à l’ancienne grange sans avoir à renoncer à son charme original. Des touristes s’arrêtent souvent pour admirer la grange, qui a une apparence accueillante et est également intéressante sur le plan architectural.

Pour la transformation de la nouvelle grange, Sandra et Stéphane veulent également combiner le charme traditionnel avec des éléments modernes. Le projet «Heidis Scheune» n’est pas encore terminé.

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.