Jardin

Haie, clôture, mur: voici comment protéger votre terrain

Torben Schröder

Tout comme les animaux, les humains marquent leur territoire. L’enceinte est le terme technique utilisé pour qualifier cette délimitation du terrain. Cette dernière éloigne les intrus, mais fonctionne aussi dans l’autre sens: les animaux de compagnie intrépides et les enfants curieux sont protégés contre les dangers extérieurs. Haie, clôture, mur – dans cet article, nous vous expliquons les possibilités qui s’offrent à vous ainsi que les différentes règles à respecter.

Vue dégagée sur un paysage de montagne. Au premier plan, on peut voir une clôture en bois qui entoure un terrain.
© Getty Images/iStockphoto

Dans cet article

L’enceinte – qu’est-ce que c’est exactement?

Comme son nom l’indique, l’enceinte est une installation artificielle qui ceint un terrain en plus d’apporter et de maintenir la paix. Avec les voisins, les promeneurs, les facteurs ou encore les animaux errants. Certaines enceintes protègent en outre contre les influences climatiques, telles que le vent, les émissions et le bruit. Selon la construction, les regards curieux sont également tenus à l’écart. Les enceintes dites vivantes sont par exemple constituées d’une haie, tandis que les enceintes mortes peuvent être une clôture ou un mur. Ces deux formes présentent des avantages et des inconvénients, que nous vous expliquons tout au long de cet article.

Respecter les réglementations pour l’enceinte

En Suisse, il n’existe pas de loi spécifique en matière de droit du voisinage. De nombreuses règles concernant la coexistence pacifique sont toutefois fixées dans le Code civil suisse (CC). De manière générale, le Code civil vous autorise à clôturer votre terrain. Les détails, quant à eux, tels que les matériaux utilisés ou la hauteur de construction, relèvent des cantons. À Zurich, par exemple, les murs d’enceinte à partir d’une hauteur de 80 centimètres nécessitent un permis, à la différence des enceintes ouvertes, comme les grillages et les plantations.

Haie, clôture, mur – types d’enceinte

Comme souvent, c’est avant tout une question de goût. Si vous souhaitez être complètement coupé(e) du monde extérieur, vous pouvez construire un mur de béton. Si vous avez un jardin luxuriant, pourquoi ne pas opter pour des arbustes. De manière générale, nous recommandons l’utilisation de substances durables. Vous devez également faire en sorte d’avoir le moins de travail d’entretien possible par la suite.

Nous vous présentons ci-après les différentes possibilités.

Vue sur un jardin luxuriant entouré d’une haie.

Une haie d’arbustes se fond avec le reste des plantes de votre jardin.

Haie: l’enceinte vivante

Une haie est constituée d’arbustes ou de petits arbres plantés à proximité les uns des autres. Dans les espaces public et privé, elle sert souvent de délimitation. En fonction de son volume, elle offre également une protection contre le vent ainsi que les regards indiscrets et constitue un habitat naturel pour les oiseaux, les petits animaux et les insectes.

Visuellement, vous pouvez intégrer une haie dans la conception de votre jardin. En revanche, vous devez savoir que vous devrez effectuer des travaux de jardinage supplémentaires, tels que la taille ou le rognage. Si vous plantez les arbustes jeunes, la haie peut également mettre beaucoup de temps à atteindre la hauteur et l’apparence souhaitées selon la variété. Les arbustes à croissance lente, tels que l’if ou le houx, poussent de seulement 15 centimètres en une saison, alors que dans des conditions optimales, le charme ou l’érable des champs atteignent 40 à 50 centimètres.

Pour les petites parcelles, des haies de buis plus basses sont un bon choix, alors que pour les grands jardins, les plantes peuvent être à hauteur d’homme. Un mélange de bois de feuillus et d’arbustes à fleurs permet d’ajouter un peu de variété. En matière de conifères, les ifs ou les thuyas sont une option.

Clôture: le classique facile d’entretien

Une clôture est considérée comme une enceinte morte. Son principal avantage: elle nécessite très peu d’entretien. Si la clôture est en métal, nous vous conseillons de la vernir de temps à autre. Cela n’est toutefois rien en comparaison avec l’entretien d’une haie. En termes de matériaux, de forme et de taille, vous avez l’embarras du choix: de l’acier robuste au roseau sensible. Nous vous présentons ci-après quelques options plus en détail.

Production industrielle

Les clôtures métalliques sont particulièrement durables et faciles à entretenir. L’offre va des produits de haute qualité aux modèles standard. Les clôtures décoratives permettent de combiner l’utile à l’agréable. Grâce à leur structure robuste, elles remplissent parfaitement leur fonction. Avec un grand choix d’ornements et de revêtements de diverses couleurs, elles sont également esthétiques. Le grillage est le type de clôture métallique le plus courant. Il est disponible dans des hauteurs allant de quelques centimètres à deux mètres et avec des maillages différents.

La clôture en plastique offre des avantages similaires en termes de durabilité et d’entretien. Les salissures peuvent être enlevées avec un peu d’eau et aucune couche de peinture supplémentaire n’est nécessaire. Cerise sur le gâteau: de nombreux modèles ne ressemblent pas du tout à du plastique, mais davantage à du bois peint. Grâce à sa fabrication industrielle, le plastique peut facilement imiter d’autres matériaux.

Vue sur une clôture composée de longues branches disposées horizontalement.

Enceintes faites maison: comme dans le cas présent, quelques longues branches suffisent pour délimiter le terrain.

Des matériaux naturels

Venons-en à présent aux matériaux écologiques recommandés pour une clôture. Qu’il s’agisse de bois ou de bambou, tous ces matériaux sont beaucoup plus sensibles aux intempéries et aux dommages mécaniques que le métal et le plastique. Préparez-vous donc au fait que, tôt ou tard, vous devrez réparer ou même remplacer la clôture. Voici trois exemples en matériau naturel.

  • Sous forme de planches superposées horizontalement, de lattes placées verticalement, de grandes planches ou de treillis filiforme – les clôtures en bois sont disponibles dans d’innombrables types et modèles. Traitez la surface avec des produits écologiques pour la protéger au mieux contre les influences extérieures.
  • Une clôture en bambou vous permettra d’ajouter une touche exotique à votre jardin. Cette herbe tropicale paraît plus fragile qu’elle ne l’est en réalité. Attaché pour former des clôtures étroitement tissées, le bambou résiste très bien au vent, aux précipitations et aux regards curieux du voisin.
  • Quand on entend le mot roseau, on pense à de délicats épis qui ondulent dans le vent, mais pas à un matériau pour une clôture. Détrompez-vous: les tiges de roseau séchées sont très stables et sont utilisées depuis la nuit des temps comme matériau d’isolation et de couverture sous la forme d’un toit de chaume. Les clôtures en roseaux se caractérisent notamment par un bon niveau d’isolation acoustique et un aspect naturel.

Pour savoir comment construire une clôture vous-même, ce que vous devez prendre en compte et le coût d’un tel projet, nous vous conseillons de lire notre article «Construction de clôture: réglementations, coûts et matériaux».

Mur: un rempart solide

Une fois construit, un mur de jardin en pierre est quasiment indestructible. En outre, il ne nécessite pratiquement aucun entretien, au contraire: les accumulations de mousse lui donnent une patine attrayante. En ce qui concerne le matériau, inspirez-vous de l’apparence de votre maison. L’inconvénient des murs peut être qu’ils sont moins accueillants et vous privent, vous ou votre voisin, de lumière. Ils ne doivent donc jamais être construits trop haut.

  • La pose de pierre sur pierre sans ajout d’un liant tel que le mortier est appelée mur en pierres sèches. Ce type de mur sert non seulement à clôturer, mais aussi à consolider les pentes et les talus. En combinaison avec une végétation choisie, tel qu’un parterre, les murs en pierres sèches embelliront votre jardin. Les murs en pierres naturelles, comme le granit, le grès ou le calcaire, sont particulièrement esthétiques.
  • Un mur maçonné semblera davantage rectiligne et austère. Le bloc de béton ou la brique fait partie des matériaux appropriés. L’avantage: ce type de mur est encore plus stable et peut être construit beaucoup plus haut qu’un mur en pierres sèches. Seul inconvénient: en général, il nécessite une fondation coulée, ce qui implique plus de travail.
  • Les gabions offrent un aspect très moderne et décoratif. Ces armatures métalliques remplies de pierres naturelles sont disponibles en différentes tailles et formes. Outre leur fonction de clôture, elles peuvent également faire office de sièges, de barbecue ou même de brasero si elles sont placées suffisamment bas.
Vue sur une clôture en gabions.

Avec leur armature métallique et leur remplissage en pierres, les gabions forment un mélange de matériaux attrayant.

Conclusion: garantir la paix dans le voisinage

En clôturant votre propriété, vous rendez service à différentes parties: à vous-même, à vos enfants et à vos animaux domestiques, ainsi qu’à vos voisins. Des limites claires sont ainsi fixées pour tous. Mur, haie ou clôture: les différents types présentent, tous, leurs avantages et leurs inconvénients.

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.