Rénover

Habiller une cabane de jardin avec un nouveau revêtement

Thomas Bott

Les cabanes de jardin sont généralement en bois. Avec le temps, cependant, il s’use en raison de l’humidité, du vent et des conditions météorologiques. Cela se traduit par des taches peu esthétiques à la surface, voire des dégâts. Un nouveau revêtement peut remédier à ce problème. Il donne aux anciennes cabanes de jardin un aspect neuf et attrayant tout en les protégeant des dommages à venir. Vous trouverez, ici, des informations sur les possibilités de revêtement et sur ce que vous devez garder à l’esprit.

Une cabane en bois réduite à sa structure de base. Il manque les murs et le revêtement final.
© Getty Images / Peter Ekvall

Dans cet article

Matériau: voici les options appropriées

En matière de revêtement de façades et de toits, le commerce offre une vaste gamme de produits. Ces derniers se distinguent par leur aspect et leur structure, mais ce qui importe sur le plan technique, c’est avant tout le matériau dans lequel ils sont fabriqués. Vous trouverez ci-dessous un bref aperçu des matériaux envisageables.

Le bois

Ce matériau naturel est un grand classique des revêtements de toits et de façades – du moins pour les petits bâtiments annexes tels que les cabanes de jardin. Le pin, l’épicéa et le mélèze sont les essences de bois les plus courantes. Ce matériau absorbe très bien la peinture, ce qui permet de personnaliser facilement le bois, qu’il s’agisse d’un rouge suédois classique ou d’un gris-blanc tendance. Dans tous les cas, il est important de bien préparer le bois pour une utilisation en extérieur. Il est recommandé, par conséquent, d’imprégner un bois non traité afin d’empêcher l’humidité de pénétrer.

Les planches à rainures et languettes sont particulièrement adaptées au revêtement d’une cabane de jardin. Elles sont déjà prédécoupées et faciles à installer.

Le fibrociment

Il s’agit d’un mélange de ciment et de fibres résistantes. Auparavant, on avait pour habitude d’utiliser de l’amiante, mais c’est désormais interdit. Aujourd’hui, on utilise des fibres de carbone, de verre et de céramique. Cela donne au matériau une structure globale plus ferme et le rend plus résistant. Le fibrociment est facile à entretenir et ne nécessite aucun traitement particulier.

Il est disponible sous forme de panneaux pour le revêtement de façades. Ces derniers ressemblent visuellement à des planches en bois rainurées et sont faciles à travailler. De manière générale, la plupart des outils pour le bois peuvent être utilisés à cette fin.

Les plastiques (PVC)

Il existe du plastique dans toutes les formes et couleurs possibles. Ce revêtement peut donc imiter de nombreux autres matériaux. Il existe ainsi des panneaux imitation bois, pierre et métal. Le plastique est aussi assez résistant, mais il peut se briser en cas de charge excessive.

Vous devez donc faire preuve de prudence lors de la préparation, car il existe également un risque de cassure. Et c’est particulièrement vrai si vous percez dans le plastique. Dans ce cas précis, veillez à ce que les panneaux soient un peu plus épais, ils supporteront mieux le perçage. L’installation à proprement parler est simple, car la plupart des systèmes sont à clipser.

Un nouveau revêtement, fixé au contre-lattage de la cabane de jardin. On aperçoit, dessous, un pare-vapeur.

De nombreux systèmes peuvent être facilement fixés sur le contre-lattage. Dans certains cas, vous n’aurez besoin que de vis.

Le plastique à renfort de verre (PRV)

Le renforcement du matériau par des fibres de verre est la principale différence avec le plastique classique. Les fibres de verre offrent, en effet, une plus grande stabilité et réduisent le risque de cassure. Sinon, le PRV présente les mêmes propriétés que le plastique simple.

Le bois composite (WPC)

L’abréviation WPC vient de l’anglais et signifie «wood plastic composite». Comme dans le cas du PRV, une autre substance est ajoutée au plastique. Ce bois offre une plus grande résistance et une meilleure protection contre l’humidité. Toutefois, le composite présente également des inconvénients comme un haut niveau de sensibilité aux rayons UV pouvant endommager les surfaces, et un risque élevé de cassure.

Les panneaux WPC sont disponibles dans un nombre de couleurs beaucoup plus important que les panneaux en bois. En matière de structure, ils imitent généralement son aspect naturel. Le WPC est facile à préparer. Vous pouvez le traiter comme le bois, mais en faisant un peu plus attention lors du perçage.

La pierre naturelle

La pierre naturelle confère aux façades et aux toits un aspect naturel similaire à celui du bois. Cette appellation est toutefois quelque peu trompeuse, car le revêtement n’est pas entièrement en pierre. Le matériau naturel est plutôt fixé à des plaques de plastique, ce qui facilite grandement l’installation. Si la pierre ne craint ni le vent ni la pluie, elle n’est pas pour autant plus particulièrement flexible.

Habiller une cabane de jardin: à quoi faut-il veiller?

La fixation du revêtement diffère aussi en fonction du choix du matériau. Vous pouvez faire découper des planches rainurées sur mesure et les visser vous-même. En revanche, pour de nombreux autres matériaux, il est nécessaire de prévoir un support de montage spécial. Il arrive qu’il soit déjà inclus avec le produit acheté, mais dans de nombreux cas, vous devrez l’acheter en même temps que celui-ci.

Avant l’installation, il est très important que les murs et le toit soient bien préparés. Si une isolation n’a pas encore été posée, c’est le moment idéal pour le faire. Vous trouverez de plus amples informations dans notre article «Isoler une cabane de jardin».

Fixez ensuite le revêtement sur le contre-lattage. Il s’agit des lattes de bois qui sont montées au-dessus de l’isolation. Utilisez des lattes légèrement plus épaisses pour les contre-lattes afin de créer une certaine distance entre l’isolation et le revêtement. Cela permet au mur de respirer, empêche l’eau de condensation de s’accumuler et les moisissures de se former. Ce type d’installation est également appelé «façade ventilée».

Un homme mesure un morceau de bois avant de l’utiliser pour recouvrir la façade d’une cabane de jardin.

Mesurez tout avec précision et assurez-vous que tout soit bien droit. C’est la seule façon d’obtenir un résultat final uniforme et rectiligne.

Habiller une cabane de jardin: la liste des outils

Avant de rénover la façade de votre cabane de jardin, assurez-vous d’avoir les outils suivants sous la main:

  • échelle
  • maillet en caoutchouc
  • marteau
  • mètre pliant
  • pied-de-biche
  • niveau à bulle
  • cale de frappe
  • pince
  • scie
  • scie circulaire portative
  • scie sauteuse
  • perceuse
  • visseuse sans fil
  • différents embouts
  • mèche à bois

Retirer l’ancien revêtement en bois

Les anciens revêtements présentent souvent un problème d’humidité et de moisissure derrière le calfeutrage. Nous vous conseillons, dans ce cas, de remplacer le revêtement. Si les anciennes planches rainurées sont vissées, il suffit de retirer les vis pour enlever les planches. Si elles sont clouées, il est préférable d’utiliser un pied-de-biche. Travaillez le long de la sous-structure afin d’endommager le moins possible le mur. Si les contre-lattes ne sont plus utilisables, vous devez également les dévisser et les remplacer.

Préparer les planches rainurées

L’habillage de grandes surfaces est un travail qui prend du temps. Il faut fixer environ huit vis par planche. Elles doivent être alignées le plus précisément possible, c’est-à-dire le long d’une ligne droite.

Les planches rainurées doivent toujours être installées verticalement, sinon l’eau s’accumulera dans les joints, ce qui peut endommager le bois à long terme. Notre conseil: le mélèze est un bois particulièrement résistant qui ne nécessite pratiquement aucun traitement pour avoir une longue durée de vie.

Il est important que la première planche soit bien alignée d’aplomb, car c’est par rapport à elle que vous alignerez par la suite les autres planches. Si le premier panneau ou la première planche n’est pas correctement positionné, tous les autres seront également de travers. Une fois que trois ou quatre panneaux ont été fixés, nous vous conseillons de vérifier à nouveau la position à l’aide d’un niveau à bulle. Pour la première et la dernière planche d’une surface, vous devez couper la languette et la rainure afin qu’elles ne dépassent pas dans les angles. Pour finir, vous pouvez recouvrir les angles avec une baguette rectangulaire.

Ces travaux sont plus faciles si au moins une personne peut vous donner un coup de main. Par exemple, pour aligner et fixer les planches rainurées pendant que vous les vissez. Si vous ne trouvez personne pour vous aider, vous pouvez également utiliser une sangle pour serrer et fixer les planches.

Pour fixer les planches rainurées, procédez comme suit:

  • agrafer le film pare-vapeur de l’isolation du toit qui dépasse,
  • pré-percer des trous de vis sur les planches,
  • mesurer et prédécouper les évidements pour les fenêtres et les portes,
  • scier la rainure de la première planche ou la languette de la dernière planche d’une surface,
  • aligner exactement la première planche rainurée et la visser,
  • fixer les planches suivantes,
  • bien enfoncer la languette et la rainure à l’aide d’un maillet en caoutchouc,
  • visser les planches rainurées,
  • placer des baguettes rectangulaires aux quatre coins,
  • appliquer une sous-couche d’isolation, puis la peinture.

Voici les coûts à prévoir pour le revêtement

Le coût du revêtement dépend principalement des matériaux utilisés et de la taille de la cabane de jardin. Il est difficile de faire une estimation pour chaque cabane de jardin. Le tableau suivant donne donc, à titre indicatif, un aperçu des coûts par matériau et par mètre carré. Le temps de travail d’un professionnel n’est pas inclus ici.

  • Matériau
  • Coût par mètre carré
  • Bois
  • environ 60 francs
  • Fibrociment
  • environ 70 francs
  • Plastique
  • environ 30 francs
  • Plastique à renfort de verre
  • environ 50 francs
  • Bois composite
  • environ 110 francs
  • Pierre naturelle
  • environ 50 francs

Conclusion: une rénovation facile à réaliser et peu coûteuse

L’ancien revêtement de votre cabane de jardin est abîmé, altéré ou moisi, ou bien vous n’aimez tout simplement plus son aspect? Il n’est pas forcément nécessaire d’acheter un nouveau bâtiment. Si la sous-structure et l’armature sont techniquement intacts, un nouveau revêtement peut suffire pour rendre votre cabane de jardin à nouveau présentable.

Aspect bois rustique ou revêtements en plastique, en fibrociment ou en pierre naturelle: les possibilités de conception sont infinies. Si vous n’êtes pas sûr(e) de votre choix, demandez conseil à un professionnel. Grâce à notre guide, vous pourrez aborder votre projet «Entretien de la cabane de jardin» en étant bien préparé(e).

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.