Construire et acheter

Extension de maison: comment augmenter votre surface habitable

Torben Schröder

Vous avez eu un bébé? Vous avez créé votre propre entreprise et avez besoin d’un espace de bureau supplémentaire? Vous voulez réaliser votre rêve de longue date et créer un jardin d’hiver? Ou bien vos exigences ont-elles simplement évolué au fil du temps et vous avez maintenant le sentiment que votre espace de vie est trop petit? Ce sont autant de bonnes raisons pour augmenter votre surface habitable. Si les conditions sont remplies, il est possible de procéder à une extension de la maison et donc de gagner quelques mètres carrés. Nous vous expliquons l’essentiel et les options qui s’offrent à vous.

Un petit bâtiment noir est accolé à une grande maison blanche.
© Getty Images/ James Osmond

Dans cet article

La planification de l’extension de la maison

Une extension de maison est, du moins dans sa conception, un projet d’une ampleur similaire à celle d’une nouvelle construction. La prudence, la rigueur et l’aide d’experts permettent d’atteindre le résultat souhaité. En tant que maître d’ouvrage, vous devez absolument être conscient des points essentiels suivants:

  • La finalité de l’extension de la maison est clairement définie. Si vous voulez faire une extension «juste comme ça», vous allez vous disperser.
  • Votre terrain a une surface suffisante. Selon que vous ajoutez de la longueur, de la largeur ou de la hauteur, il doit y avoir suffisamment d’espace tout en respectant toutes les réglementations. Dans certaines circonstances, cela rendra votre jardin plus petit.
  • Vous disposez de l’assise financière nécessaire. L’extension d’une maison peut être très coûteuse. Avez-vous suffisamment d’économies? Ou avez-vous reçu un accord de votre banque pour un soutien financier?
  • Tous les permis ont été obtenus. Une extension de maison est un changement structurel et nécessite un permis de construire en Suisse.
  • Un architecte professionnel gère l’extension de la maison. Sans l’aide de professionnels qualifiés, vous échouerez dès la demande de permis de construire.

Ci-dessous, nous détaillons quelques facteurs importants dans le cadre de la planification de l’extension d’une maison.

Obtenir un permis de construire

On pourrait croire qu’une maison dont la nouvelle construction a déjà été approuvée une fois n’aura pas besoin d’un nouveau permis de construire. Et pourtant, le permis de l’époque n’a été accordé que pour la maison telle qu’elle était. Une extension modifie le bien immobilier et nécessite un nouveau permis.

Ce projet doit également respecter les lois sur l’aménagement du territoire et la construction en Suisse ainsi que les règlements de construction de la commune et du canton. Renseignez-vous auprès des autorités compétentes et prenez conseil auprès d’un architecte suffisamment tôt. Non seulement cette personne gérera et réalisera le projet d’extension de la maison, mais elle pourra également déposer la demande de permis de construire.

Vue aérienne d’une maison en transformation.

Une extension de maison est généralement un projet très complexe et de longue haleine – vous devez donc aborder la planification de manière consciencieuse.

Choisir les architectes

L’architecte est votre bras droit pendant votre extension et vérifie toutes les conditions structurelles, élabore un modèle pour l’extension selon vos souhaits et enfin soumet également la demande de construction aux autorités. Dans l’idéal, contactez l’architecte qui a construit votre maison à l’époque. Les recommandations d’amis et de connaissances sont également utiles. Si vous n’avez pas encore d’idée, consultez une base de données centrale telle que celle de la Société suisse des ingénieurs et des architectes (SIA).

Demander une subvention

Une extension de maison est toujours une bonne occasion de réaliser de nouvelles mesures de modernisation ou de rénovation. Améliorer l’efficacité énergétique, par exemple. Cette mesure est subventionnée financièrement par certaines institutions en Suisse. Voici deux conseils:

  • si vous souhaitez d’abord savoir quelle est l’efficacité énergétique de votre maison, faites-la analyser au moyen d’un certificat énergétique cantonal du bâtiment (CECB). Le résultat est classé de A (très efficace sur le plan énergétique) à G (faiblement efficace sur le plan énergétique). Certains cantons exigent de toute façon ce certificat dans le cadre de transformations. Dans de nombreux endroits, cette analyse est financée par une subvention.
  • Un autre point de contact pour les subventions dans le cadre des mesures de rénovation est le Programme Bâtiments. Cette institution, gérée conjointement par la Confédération et les cantons, s’engage à réduire la consommation d’énergie et les émissions de CO₂.

Type d’extension

En longueur, en largeur ou en hauteur – ce sont essentiellement ces trois possibilités d’extension de maison qui s’offrent à vous. Le choix dépend, d’une part, de l’état de votre terrain et, d’autre part, des exigences statiques de la maison. Dans le cas d’une extension, les murs – porteurs et non porteurs – sont modifiés. Dans ce qui suit, nous vous présentons les trois types les plus fréquents.

Vue sur une pièce haute et lumineuse avec un mobilier blanc et une verrière.

En fonction du terrain et de la statique de la maison, vous pouvez l’agrandir en longueur, en largeur ou même en hauteur – comme ici avec l’extension intérieure sous la forme d’une nouvelle cuisine.

Prolongation

Ce modèle est intéressant si votre terrain est plutôt étroit, mais assez long. Pendant les travaux d’extension, la façade de la maison, ou plutôt l’architecture originale, sera laissée telle quelle. Principal avantage: les murs porteurs ne doivent être modifiés ou déplacés que sur l’un des quatre côtés de la maison, à savoir le côté arrière. Si votre maison a une cave, vous pouvez également l’agrandir.

Élargissement

Une méthode assez inhabituelle est l’élargissement de la maison. D’un côté, la plupart des terrains situés en zone résidentielle ne permettent pas d’agrandir en largeur, étant donné le terrain voisin adjacent. D’un autre côté, les mesures structurelles sont très coûteuses, lorsqu’il faut par exemple transformer le toit. En outre, il convient de noter que l’apparence complète de la maison change lorsqu’on la regarde de face.

Ajout d’un étage

Il ne s’agit pas d’une extension au sens strict du terme, mais d’une superstructure. Le plus grand défi est la statique de la maison. Dans la construction d’origine, l’étage supérieur n’était probablement pas conçu pour accueillir un étage supplémentaire. C’est pourquoi les conditions statiques doivent être soigneusement contrôlées. Les règlements urbanistiques doivent également autoriser l’ajout d’un étage. En général, cette mesure est adaptée aux maisons situées sur des terrains étroits.

Extension massive ou extension préfabriquée?

La méthode la plus courante pour agrandir une maison est l’extension massive. En termes de construction, elle s’apparente à un nouveau bâtiment. Cela signifie que vous pouvez faire réaliser vos propres idées individuelles en termes de matériaux et de taille, comme une extension en madriers ou en maçonnerie classique. L’extension peut également avoir son propre toit. Outre le grand avantage de la liberté de conception, une maçonnerie stable offre également des avantages en termes de protection contre le bruit et le feu ainsi que d’isolation thermique. Cependant, prévoyez beaucoup de temps pour une extension massive.

L’extension avec des modules est clairement plus rapide et moins coûteuse. Ces éléments préfabriqués sont fabriqués en bois ou en panneaux légers d’aluminium, par exemple. Ils sont insérés dans un cadre métallique et montés très rapidement par des professionnels sur place. Dans la plupart des cas, l’extension ne dure que quelques jours, car les travaux de terrassement qui prennent beaucoup de temps ne sont pas nécessaires. Si nécessaire, un bâtiment préfabriqué peut être démonté tout aussi rapidement.

L’inconvénient de cette méthode: vous n’avez pratiquement aucune influence sur la conception de l’extension. Les modules sont prédéfinis en termes de plan, de taille, de matériau et d’apparence. L’isolation thermique et acoustique est également généralement moins bonne que dans une extension massive en raison des parois relativement minces.

Extension de maison en bois

En Suisse, le bois reste un matériau de construction très apprécié. Même si vous n’êtes pas propriétaire d’une cabane rustique en rondins à la campagne, mais que vous vivez dans un bâtiment en briques en ville, une extension en bois est une possibilité. En raison de son poids relativement faible, le bois se combine parfaitement avec d’autres matériaux et répond généralement sans problème aux exigences statiques d’un bien immobilier. Les travaux de construction sont assez peu coûteux et peuvent être réalisés rapidement.

Une pièce avec des murs en bois. La grande fenêtre permet de voir un paysage de montagne.

Même si votre maison a été construite en pierre, l’extension peut être en bois.

Lignum - Economie suisse du bois montre un exemple inhabituel d’extension avec du bois. Une famille de Bützberg voulait agrandir son espace de vie, mais sur le terrain relativement étroit, une extension classique en longueur ou en largeur était hors de question. La solution: une extension de type «sac à dos». Les architectes ont fixé un cube de bois «flottant» sur la façade existante, donnant à la famille 50 mètres carrés supplémentaires de surface habitable.

Conclusion: ne déménagez pas, agrandissez

Vous êtes à l’aise dans votre propre maison, mais vous aimeriez quand même avoir plus de surface habitable? Il n’est donc pas nécessaire de chercher un nouveau logement. Vérifiez si vous ne pouvez pas tout simplement agrandir votre maison. À l’arrière, sur le côté, vers le haut, en construction solide ou préfabriquée, les options sont nombreuses.

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.