Un hérisson grimpe sur une branche épaisse.
© Getty Images

Jardin

Créer un biotope dans votre jardin est un véritable jeu d’enfant

Susanne Loacker

Beaucoup de gens imaginent un biotope comme un petit étang ou une mare. C’est bien plus que cela pourtant: les biotopes sont des lieux de vie plus ou moins délimités pour des animaux ou des plantes. Ils n’ont pas tous besoin de beaucoup d’espace. Nous vous présentons sept types de biotopes que vous pouvez créer dans votre propre jardin.

1. Des tas de pierres pour les lézards

Laisser traîner des débris de construction? Cela peut sembler désordonné, mais ils constituent un véritable paradis pour les orvets et les lézards. En empilant de grosses pierres, vous pouvez obtenir le même résultat. Grâce à ces tas de gravats, les lézards peuvent trouver refuge et ont une chance d’échapper au chat du voisin à l’affût.

Un lézard se trouve sur une grosse pierre, chauffée par le soleil, sa tête levée vers le ciel.

Les lézards aiment les pierres ou les tas de pierres qui chauffent au soleil.

2. Une haie d’orties pour les chenilles

Orties, lotiers ou carottes sauvages: ces plantes sont souvent considérées comme des mauvaises herbes. Cependant, si vous les laissez pousser, elles sont une vraie source d’alimentation pour de nombreuses chenilles. Une petite haie suffit, vous pouvez désherber en toute tranquillité dans le reste du jardin.

3. Un biotope humide pour les tritons et les libellules

Un étang de jardin est un biotope pour de nombreux animaux: ables de Heckel, grenouilles, libellules, tritons – et avec un peu de chance, un martin-pêcheur chassera un jour juste devant votre porte. L’étang peut être étanchéifié avec de l’argile, du béton ou à l’aide d’un film dans le sol et doit présenter une profondeur d’au moins 60 centimètres. L’idéal est de pouvoir récupérer les eaux de ruissellement et de les drainer à nouveau, de sorte que l’eau de l’étang reste claire et propre même en cas de températures estivales élevées. En plus de l’eau, les animaux s’installent tout autour et sur les surfaces planes.

Une petite partie du jardin est presque entièrement recouverte de nénuphars, dont certains fleurissent en rose.

Un étang de jardin n’a pas besoin d’être grand pour offrir un véritable lieu de vie à de nombreux animaux. Au printemps, les grenouilles aiment se reposer sur les nénuphars.

4. Zone sablonneuse pour les abeilles des sables

Les sols sablonneux sont particulièrement adaptés dans les régions méridionales comme substrat pour les cactus rustiques et autres plantes grasses. Toutefois, le sable est aussi un bon site de nidification pour les abeilles des sillons ou des sables, par exemple.

5. Prairie de fleurs sauvages pour les papillons

En Suisse, un tiers des papillons indigènes sont considérés comme menacés. Et les pelouses uniformes et les plantes exotiques dans le jardin y sont pour quelque chose. Les papillons aiment les prairies maigres. Si vous plantez des scabieuses, des marjolaines sauvages ou des œillets, vous aurez beaucoup plus de papillons dans votre jardin. Les papillons aiment également les denrées sucrées en provenance de la cuisine, comme l’eau sucrée ou les fruits trop mûrs.

Un papillon à motifs gris-noir clair est posé sur une fleur violette.

Les papillons apprécient les fleurs tout comme les fruits mûrs ou le sirop de sucre.

6. Des tas de feuilles pour les hérissons

Vous en avez marre de ramasser les branches coupées? Laissez donc les branches et les brindilles où elles se trouvent – elles feront la joie des hérissons en automne. Si le bois reste assez longtemps, il est également possible que l’abeille perce-bois s’y installe, un magnifique insecte pacifique. La pile de feuilles tient mieux si vous empilez les branches sans les serrer et vous fixez le tout avec quelques piquets.

Un hérisson se trouve sous un tas de feuilles, mais il reste encore facilement repérable.

Si vous laissez un tas de feuilles en automne, cela fera le bonheur des hérissons.

7. Tas de végétaux coupés pour les lucioles

Si vous laissez un tas de végétaux coupés sur le bord de votre pelouse, la chaleur dégagée par la fermentation attirera avec un peu de chance les lucioles. Cependant, votre jardin ne doit pas être éclairé la nuit, car les mâles, capables de voler, pourraient facilement perdre leur sens de l’orientation. Si vous avez la chance d’avoir des lucioles, évitez si possible les engrais et ne tondez pas votre herbe trop rase.

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.