Un jeune homme en peignoir est assis dans un sauna.
© Getty Images / iStockphoto

Construire et acheter

Construire un sauna: exigences, construction, types et coûts

Torben Schröder

Les amateurs de bien-être apprécient le sauna comme lieu de détente pour le corps et l’esprit. Si vous voulez vous épargner le voyage jusqu’au spa le plus proche de chez vous ou si vous préférez tout simplement transpirer dans une atmosphère privée, pourquoi ne pas envisager d’aménager votre propre sauna? Vous découvrirez, ici, les facteurs à prendre en compte avant même la construction, les méthodes de construction et les modes de fonctionnement possibles, les éléments à considérer pour un sauna de jardin, les aspects essentiels pour le sauna intérieur et enfin les conseils utiles pour monter un sauna par soi-même.

Planifier la construction d’un sauna: les différents facteurs à prendre en compte au préalable

Un sauna, c’est bien plus que quelques planches mises bout à bout. Lors de la planification du projet, nous vous conseillons de tenir compte de trois facteurs pertinents pour tous les types de saunas:

  • Taille: si plusieurs personnes doivent se trouver dans le sauna en même temps, il faut prévoir environ un mètre carré et demi par personne. Si vous êtes quatre dans votre famille, la surface au sol doit être de six mètres carrés. Le sauna ne doit pas non plus être plus grand, car cela augmenterait les frais de chauffage.
  • Sièges: quelle que soit la surface au sol, toutes les personnes ont besoin d’un banc pour s’asseoir ou s’allonger sur un ou plusieurs niveaux. Si des personnes très grandes doivent s’asseoir sur le banc de sauna, vous devez y faire attention lors du choix du type de sauna.
  • Raccordement électrique: si vous décidez d’acheter un poêle électrique puissant, celui-ci peut avoir besoin d’une connexion haute tension.
Gros plan sur un banc de sauna sur lequel est posé un seau de sauna.

Avant la construction, réfléchissez au nombre de personnes qui se trouveront dans le sauna en même temps – vous devez prévoir un nombre de places assises et allongées en conséquence.

Différentes méthodes de construction pour le sauna

Il existe deux méthodes pour la construction d’un sauna: la construction par éléments et la construction en bois massif. Celles-ci diffèrent principalement par leur aspect et leur prix. Nous vous présentons, ici, les deux solutions.

La méthode de construction par éléments

L’enveloppe extérieure de ce sauna n’est pas fabriquée dans un matériau solide, mais de plusieurs couches qui assurent l’isolation de la cabine. Il s’agit en fait d’un kit que vous pouvez assembler par vous-même avec un peu de savoir-faire. De minces panneaux de bois et des matériaux d’isolation sont posés en alternance. Un «pare-vapeur», par exemple en feuilles d’aluminium, empêche la chaleur et l’humidité de s’échapper vers l’extérieur.

La flexibilité reste l’avantage numéro un de la construction par éléments: le sauna peut être monté et démonté rapidement et peut être complété par des éléments supplémentaires, tels que des fenêtres et des bancs après la construction. Les pièces étant fabriquées industriellement, cette méthode de construction est meilleur marché.

La construction en bois massif

Dans le sauna en bois massif, le bois sert à la fois de matériau de construction et d’isolation. Plus le bois est épais, plus l’effet isolant est important. Cette construction est dans l’ensemble très stable et peu flexible – de sorte qu’il vaut mieux ne pas prévoir de déménager dans un avenir proche. Des planches de quatre à cinq centimètres d’épaisseur sont assemblées comme sur un chalet: grâce à un système d’assemblage à rainure et languette, les planches sont empilées les unes sur les autres et pressées les unes contre les autres à l’aide d’un dispositif de serrage. Le plafond est lui aussi fabriqué en planches de bois massif.

Outre la durabilité, le principal avantage d’un sauna en bois massif est le sentiment de bien-être important. Le niveau de chaleur rayonnante du bois massif est supérieur dans un sauna à éléments. Il présente aussi un aspect de finition de meilleure qualité.

Différents modes de fonctionnement

Le terme «sauna finlandais» est fréquemment utilisé. Cependant, savez-vous de quoi il s’agit exactement? C’est, en fait, un mode de fonctionnement. Les saunas peuvent être utilisés de différentes manières – quelle que soit la méthode de construction choisie. Vous trouverez, ci-après, une présentation des variantes les plus fréquentes.

  • Sauna finlandais: les caractéristiques typiques sont une température de l’air élevée comprise entre 80 et 105 degrés Celsius et une très faible humidité de l’air de 15%.
  • Bain de vapeur: la température n’est que de 40 à 55 degrés, mais l’humidité est extrêmement élevée avec un taux compris entre 80 et 100%.
  • Sauna pour bébés: dès la première année de leur vie, les enfants sont physiquement aptes à passer du temps dans un sauna. Cela renforce le système cardiovasculaire et active le système immunitaire. Toutefois, les séances doivent être courtes, environ trois minutes. La température maximale est de 75 degrés Celsius. Évitez de verser de l’eau sur les pierres.
  • Bio-sauna: ce mode de fonctionnement doux avec utilisation d’huiles essentielles et de luminothérapie est particulièrement adapté aux personnes âgées et aux personnes souffrant d’hypertension artérielle. La température est comprise entre 50 et 60 degrés Celsius.
  • Sauna infrarouge: une cabine infrarouge est efficace rapidement. Les rayons pénètrent dans les couches supérieures de la peau et y créent de la chaleur. Ici, la séance de sauna se fait à une température comprise entre 40 à 45 degrés seulement.
Gros plan sur un enfant en bas âge tenant une louche de sauna à la main dans un sauna.

Il est permis de jouer avec la louche de sauna, mais pas de l’utiliser. Lorsque l’on prend un sauna avec des bébés et des enfants en bas âge, il ne faut pas arroser les pierres.

Le choix de l’emplacement: le sauna de jardin

Pour choisir l’emplacement, vous avez essentiellement deux possibilités: à l’intérieur et à l’extérieur de la maison. Un sauna de jardin est très pratique, car vous avez tendance à avoir plus d’espace dehors que dans la maison. En outre, il y a une proximité naturelle avec la nature et donc une possibilité simple de se rafraîchir: il suffit de passer la porte du sauna et de sortir à l’air frais.

Si vous avez opté pour un sauna dans le jardin, il vous reste à déterminer la taille souhaitée. Par ailleurs, quelques règles de construction doivent être respectées.

Respecter le règlement pour un sauna de jardin

Comme lors de la construction d’une cabane de jardin, vous devez également vérifier si vous devez obtenir un permis avant de construire un sauna de jardin. Dans les différents cantons, les réglementations relatives aux changements structurels dans et autour de la maison varient beaucoup. Vous trouverez les règlements pertinents dans les législations cantonales respectives. Vous pouvez également obtenir des informations auprès du service des constructions compétent.

Déterminer la taille du sauna de jardin

Plus votre jardin offre d’espace, plus votre sauna peut être grand, par exemple sous la forme d’un petit chalet. Néanmoins, assurez-vous qu’il reste suffisamment de place pour d’autres usages, tels que le jardinage et les jeux d’enfants. Voici trois types de sauna de taille croissante.

  • Pour les petits jardins, par exemple, un sauna tonneau vertical est une bonne idée. Avec un diamètre de seulement 2,44 mètres, le modèle de Chalet & Blockhaus-Center Dannler est très compact. Ce sauna en épicéa de Sibérie est livré en kit avec des bancs, une porte, des fenêtres et un poêle. Le prix dans la version de base s’élève à 4 499 francs (au 16 octobre 2020).
  • Dans les jardins de taille moyenne, il y a de la place pour des saunas tonneaux couchés. Le prix de base du sauna tonneau de Tünni long de trois mètres est de 4 980 francs (au 16 octobre 2020). Ce prix augmente en fonction de la configuration. Vous pouvez entre autres choisir l’essence de bois ainsi que différents types de fenêtres et de poêles.
  • D’une longueur de 4,26 mètres et d’une largeur de 2,76 mètres, le sauna Woodfeeling, disponible chez my-wood-shop, a les dimensions d’une petite terrasse. Il est constitué de planches murales de 38 millimètres d’épaisseur en épicéa nordique et se monte à l’aide du système d’emboîtage et de vis. Le prix est de 4 215 francs (au 16 octobre 2020).
Un sauna tonneau couché se trouve au bout d’un jardin, juste avant un lac. Une femme enveloppée dans une serviette est assise à l’intérieur.

Le tonneau couché est une forme de sauna courante, qui convient à la plupart des jardins

Le choix de l’emplacement: le sauna intérieur

Si vous avez de l’espace inutilisé à l’intérieur de votre maison, la construction d’un sauna intérieur est une bonne idée. Le choix de l’emplacement joue ici un rôle essentiel.

Déterminer l’emplacement du sauna intérieur

Au sous-sol, dans une grande salle de bain, au grenier – plusieurs endroits sont possibles pour y construire un sauna. Nous vous donnons, ici, des conseils utiles sur les aspects en prendre compte.

  • Prévoir de l’espace: D’une part, la cabine de sauna elle-même nécessite un espace suffisant. Le sauna en bois massif «Bergen 1 Classic», par exemple, a une surface au sol de 198 x 148 centimètres. La hauteur de 203 centimètres n’est pas non plus à négliger. Enfin, le sauna doit être placé à dix centimètres de chaque cloison et à dix centimètres du plafond. Prévoyez également de l’espace pour la construction de la cabine. Dans certains cas isolés, un sauna peut être construit à l’extérieur puis transporté dans la maison en un seul tenant.
  • Vérifier la ventilation: C’est un facteur très important, surtout pour les saunas d’intérieur, car ils sont généralement situés dans des pièces fermées. Un sauna produit beaucoup d’humidité et celle-ci ne doit en aucun cas s’installer de façon permanente dans la pièce. Il faut donc veiller à ce que l’emplacement soit aussi sec que possible, suffisamment chauffé et bien ventilé. Ces conditions ne sont pas remplies dans le cas d’une cave ancienne et mal isolée. Il est possible d’y remédier par une nouvelle isolation des plafonds de la cave.
Aperçu d’un sauna. Un seau de sauna et une serviette sont placés sur un banc. La lumière du jour pénètre à l’intérieur.

La cave est un endroit approprié pour un sauna intérieur. Vous devez toutefois vérifier que l’humidité s’y échappe facilement.

Respecter la réglementation pour un sauna intérieur

Il n’est pas nécessaire d’obtenir un permis de construire pour la construction d’un sauna intérieur tant que la maison ou l’appartement vous appartient. Pour le poêle du sauna, veuillez noter qu’un modèle fonctionnant au charbon doit être homologué par un ramoneur. Un poêle électrique doit être installé par un spécialiste, car il nécessite un raccordement haute tension.

Construire soi-même un sauna

Si vous êtes doué(e) pour le bricolage, vous pouvez construire un sauna vous-même. Nous présentons ci-dessous les étapes de la construction d’un sauna dans le jardin de type chalet à toit plat.

Élaborer un plan

Dessinez le sauna de vos rêves sur du papier millimétré. Les dimensions extérieures, c’est-à-dire la longueur totale multipliée par la largeur, la taille des bancs intérieurs et le positionnement du poêle, de la porte et des fenêtres, sont ici essentielles.

Couler la semelle

Pour que le sauna de jardin soit stable, vous avez besoin d’une base solide sous la forme d’une semelle. Pour ce faire, délimitez la zone prévue dans le jardin avec des cordes et des piquets – prévoyez environ dix centimètres de plus que les dimensions extérieures du sauna. Vous devez, ensuite, creuser cette surface à une profondeur de 30 centimètres. Cette fosse est d’abord obturée avec des planches robustes, puis remplie d’une couche de gravier d’environ 15 centimètres de haut. Le gravier est compacté et recouvert d’un film de polyéthylène. Cela permet de protéger le béton, qui va à présent être coulé, contre le gel du sol.

Acheter le matériel

Vous pouvez vous procurer le bois nécessaire à votre projet dans un magasin spécialisé. D’une part, optez pour une qualité élevée afin de pouvoir profiter de votre sauna pendant de nombreuses années et de l’autre, utilisez un profil existant, c’est-à-dire un assemblage à rainure et languette pour un montage facile. Le bois de sauna est plus cher que le bois traditionnel. Vous pouvez opter pour l’épicéa, le cèdre et le tremble, par exemple. Ces essences de bois présentent une faible conductivité thermique, ne résinent pas et ne se fendent pas. Les madriers massifs conviennent pour l’enveloppe extérieure et des planches un peu plus fines pour le toit et le sol. De manière générale, le bois de sauna est utilisé en version non traitée. Les portes de sauna et les bancs de sauna sont disponibles sous la forme de pièces préfabriquées.

Construire le soubassement

À présent, la construction à proprement parler commence. Veillez à travailler avec soin lorsque vous sciez toutes les parties en bois. À la fin, aucun flux d’air ne doit pouvoir pénétrer dans la cabine de sauna depuis l’extérieur. Commencez par monter le cadre de base du sauna au sol: pour ce faire, vous devrez visser ensemble les bois de fondation. Insérez des barrières contre l’humidité en granulés de caoutchouc entre la semelle en béton et la construction en bois pour protéger le sauna de l’humidité. Pour assurer une stabilisation maximale, vous pouvez visser le cadre de base à la semelle en béton.

Dresser les murs

Vissez les premiers madriers au soubassement. Puis, la construction des murs devrait se faire assez rapidement grâce à l’assemblage à rainure et à languette. Si les planches ne s’emboîtent pas correctement, utilisez un maillet en caoutchouc. Conservez l’espace prévu pour les fenêtres et les portes. Installez les fenêtres dès que les murs atteignent au moins la moitié de la hauteur de la fenêtre.

Placer le toit

Le toit d’un sauna est également fait de planches à rainures et languettes, mais un peu plus fines. Placez ces planches à un angle de 90 degrés par rapport aux murs érigés, de manière transversale. Il est recommandé d’utiliser une isolation de toiture – nous vous conseillons, ici, d’opter pour une isolation extérieure: sur les planches du toit, des lattes de toit sont fixées à intervalles espacés. Comblez les interstices avec un matériau isolant. Sur le dessus, terminez par une nouvelle couche de planches à rainures et à languettes. Pour finir, collez un film EPDM sur le toit plat fini afin d’assurer l’étanchéité et la protection contre les intempéries.

Aménagement intérieur

Commencez par découper les panneaux d’isolation et placez-les dans les interstices du soubassement. Les planches pour le sol sont à présent emboîtées les unes dans les autres et vissées. Découpez des plinthes que vous placez tout autour de la cabine de sauna. Pour les murs, les lattes sont sciées et fixées selon un principe similaire. La dernière étape consiste à installer les bancs du sauna préfabriqués et la porte dans la niche.

Conclusion: construire un sauna est plus facile que vous ne le pensez

Qu’il soit livré sous forme de produit fini ou fabriqué par vos soins – la construction d’un sauna vous permet de créer un spa chez vous. Pour ce faire, vous avez seulement besoin d’un espace suffisant, dans le jardin ou dans la cave par exemple. Les coûts restent limités et les règlements applicables sont généralement faciles à respecter.

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.