Jardin

Construire son propre nichoir: comment procéder

Arne Schätzle

Aujourd’hui, de nombreux oiseaux ne trouvent plus de possibilités de nidification adéquates. Un nichoir vous permettra de les aider trouver un endroit abrité pour leur progéniture.

Un nichoir est suspendu à un arbre
© Getty Images

Dans cet article

Pourquoi installer un nichoir?

Vous pouvez acheter des nichoirs dans les magasins spécialisés, les magasins de bricolage et les boutiques en ligne. Vous y trouverez des nichoirs adaptés à de nombreuses espèces d’oiseaux. Mais vous pouvez aussi le construire vous-même. Attraper une scie, un tournevis et un marteau est une activité créative que vous pouvez même entreprendre avec vos enfants.

En même temps, vous aidez les oiseaux indigènes, car de nos jours, nombre d’entre eux ne trouvent pas de possibilités de nidification adéquates. Entre autres, parce que les arbres vieux et pourris sont souvent abattus pour éliminer les dangers. C’est pourtant dans ces arbres pourris que beaucoup d’oiseaux aiment construire leurs nids. Les creux d’arbre artificiels sous forme de nichoirs sont donc une aide pour de nombreuses espèces d’oiseaux et une petite contribution à la protection des oiseaux.

Nichoir: à quoi faut-il veiller?

Les nichoirs doivent être secs et sombres à l’intérieur et placés de manière à ce que les ennemis naturels des oiseaux, tels que les rapaces, les chats et les écureuils, ne puissent pas les atteindre. Les grandes branches en surplomb ne doivent pas non plus se trouver à proximité immédiate.

Placez le nichoir dans votre jardin de manière à ce qu’il soit facilement visible et accessible pour les oiseaux. Il doit également être protégé du vent et du plein soleil. Dans l’idéal, orientez-le vers l’est ou le sud-est. Notez également que les jeunes oiseaux ont besoin de calme.

Vous pouvez également placer plusieurs nichoirs dans un même jardin. Veillez toutefois à ce qu’ils soient suffisamment éloignés les uns des autres pour que les animaux reproducteurs trouvent suffisamment de nourriture pour eux-mêmes et leur progéniture. Le territoire des mésanges, par exemple, est compris entre 1000 et 1500 mètres carrés.

Si vous voulez être témoin de l’agitation autour du nichoir, vous pouvez installer celui-ci au sommet d’un poteau. Assurez-vous que la hauteur est comprise entre 1,50 et 1,80 mètre et que la surface du poteau est lisse afin que d’autres animaux, tels que les écureuils, ne puissent pas y grimper. Si vous souhaitez faciliter l’alimentation des oiseaux indigènes en hiver, vous pouvez également installer une mangeoire.

Nettoyer correctement les nichoirs

À la fin de l’été ou à l’automne, vous devez nettoyer le nichoir pour qu’il soit prêt à recevoir des hôtes. Même si aucun oiseau n’a vécu dans votre nichoir pendant l’année en cours, vous devez quand même le nettoyer. Il se peut que des loirs ou des papillons s’y soient déjà installés.

Nous vous conseillons de porter des gants car il peut y avoir des puces, des acariens ou des mouches à l’intérieur. Retirez l’ancien nid et brossez soigneusement la boîte. Vous pouvez vous passer d’eau ou de produits de nettoyage.

Un nichoir est nettoyé avec une brosse à main.

Au plus tard à l’automne, nettoyez le nichoir pour qu’il soit propre pour de nouveaux résidents.

Les différents types de nichoirs

En fonction de l’espèce, il existe des nichoirs adaptés aux besoins des oiseaux. Dans ce qui suit, nous vous présentons les nichoirs les plus fréquents.

Nichoir pour oiseaux cavernicoles

L’aide à la nidification la plus connue est ce qu’on appelle le nichoir pour oiseaux cavernicoles. Habituellement, les petits oiseaux comme la mésange, le moineau, le troglodyte mignon et le torcol fourmilier y trouvent un abri. Ces nichoirs fermés ont un trou d’envol sur leur face avant. Le diamètre de cette entrée détermine quelles espèces d’oiseaux y trouveront leur place. Vous trouverez les dimensions nécessaires plus bas dans cet article. Les nichoirs pour oiseaux cavernicoles doivent être fixés à des branches, de préférence à une hauteur comprise entre deux et dix mètres.

Dans le nichoir pour oiseaux cavernicoles nidifient:

  • la mésange bleue
  • la mésange charbonnière
  • la mésange nonnette
  • l’étourneau sansonnet
  • la sittelle
  • le gobemouche noir
  • le torcol fourmilier
  • le moineau friquet
  • le moineau domestique

Recommandation de notre équipe rédactionnelle

Pour compléter l’article, la rédaction a sélectionné un contenu approprié sur Instagram. Vous pouvez l’afficher et le masquer en un seul clic.

J’accepte que des contenus externes soient téléchargés. En ce faisant, les données personnelles peuvent être transmises à des tiers. Nous n’avons aucune influence sur l’étendue du traitement des données par des tiers. (Plus d’informations dans la politique de confidentialité)

Nichoir pour oiseaux semi-cavernicoles

Les oiseaux qui ne construisent pas leur nid dans des cavités fermées, mais dans des crevasses, des niches et des semi-cavernes, ont besoin d’un nichoir pour oiseaux semi-cavernicoles. Le nichoir est fermé à l’arrière, tandis qu’à l’avant, cela suffit s’il est seulement à moitié habillé. Un nichoir fermé avec plusieurs trous d’envol remplit également la fonction de niche de nidification. Le nichoir pour oiseaux semi-cavernicoles et oiseaux nicheurs doit être fixé dans un endroit abrité afin que les oiseaux reproducteurs soient protégés des geais ou des pies.

Dans le nichoir pour oiseaux semi-cavernicoles nidifient:

  • le rouge-gorge
  • le troglodyte mignon
  • la bergeronnette grise
  • le rougequeue à front blanc
  • le gobemouche gris

Recommandation de notre équipe rédactionnelle

Pour compléter l’article, la rédaction a sélectionné un contenu approprié sur Instagram. Vous pouvez l’afficher et le masquer en un seul clic.

J’accepte que des contenus externes soient téléchargés. En ce faisant, les données personnelles peuvent être transmises à des tiers. Nous n’avons aucune influence sur l’étendue du traitement des données par des tiers. (Plus d’informations dans la politique de confidentialité)

Nichoir pour grimpereaux

Le grimpereau construit son nid sur les arbres, dans des fissures ou derrière des morceaux d’écorce. Son aide à la nidification doit donc si possible être fixée à un arbre à feuilles. Les nichoirs sont placés à une hauteur de trois à quatre mètres et ont une ouverture latérale. Cela permet aux oiseaux de les atteindre facilement.

Dans le nichoir pour grimpereaux nidifient:

  • le grimpereau des bois
  • le grimpereau des jardins

Nichoirs pour moineaux

Les moineaux sont eux aussi devenus de plus en plus rares dans le paysage urbain. La plupart des appartements sont désormais rénovés et bien isolés, de sorte que les cavités de nidification naturelles des moineaux sur les façades des maisons et les pignons des toits ont disparu. Les moineaux n’aimant pas couver seuls, un grand nichoir avec plusieurs trous d’envol leur conviendra mieux.

Recommandation de notre équipe rédactionnelle

Pour compléter l’article, la rédaction a sélectionné un contenu approprié sur Instagram. Vous pouvez l’afficher et le masquer en un seul clic.

J’accepte que des contenus externes soient téléchargés. En ce faisant, les données personnelles peuvent être transmises à des tiers. Nous n’avons aucune influence sur l’étendue du traitement des données par des tiers. (Plus d’informations dans la politique de confidentialité)

Nichoir pour martinets

Il devient également de plus en plus difficile pour le martinet d’installer son nid sur les murs extérieurs des bâtiments. Pour lui offrir un abri, nous vous conseillons de placer trois à cinq nichoirs sous le toit de la maison. Le martinet préfère les sites de nidification dans lesquels il peut entrer en plein vol, il ne faut donc pas placer le nichoir en dessous d’une hauteur de six mètres.

Recommandation de notre équipe rédactionnelle

Pour compléter l’article, la rédaction a sélectionné un contenu approprié sur Instagram. Vous pouvez l’afficher et le masquer en un seul clic.

J’accepte que des contenus externes soient téléchargés. En ce faisant, les données personnelles peuvent être transmises à des tiers. Nous n’avons aucune influence sur l’étendue du traitement des données par des tiers. (Plus d’informations dans la politique de confidentialité)

Trou d’envol du nichoir

Outre l’emplacement, le diamètre du trou d’envol est le principal facteur qui détermine l’espèce qui a accès au nichoir:

  • Diamètre en mm
  • Espèce d’oiseau
  • 28
  • • Mésange bleue • Mésange noire
  • 32
  • • Mésange charbonnière • Mésange huppée
  • 34
  • • Moineau friquet • Moineau domestique • Sittelle • Gobemouche noir • Rougequeue à front blanc
  • 45
  • • Étourneau sansonnet • Pic épeiche • Torcol fourmilier
  • 80
  • • Choucas • Pigeon colombin
  • 130
  • • Chouette hulotte

Matériel

Il est préférable d’utiliser du bois non raboté d’une épaisseur de 20 millimètres. Les essences les plus robustes sont le chêne, le robinier et le mélèze. Des planches de pin ou d’épicéa sont également un bon choix pour le nichoir. Nous décrivons la marche à suivre en prenant l’exemple d’un nichoir pour la mésange bleue. Pour la construction d’un nichoir, vous aurez besoin du matériel suivant:

  • 2 planches pour les parois latérales
  • 1 planche pour la paroi du fond
  • 1 planche pour la façade avant
  • 1 planche pour le toit
  • 1 planche pour le plancher
  • vieux morceau d’écorce pour habiller le toit
  • 18 vis à tête fraisée pour fixer les planches
  • 4 vis à tête fraisée courtes pour la fixation de l’écorce
  • 2 crochets à visser pour fixer le nichoir
  • 2 œillets à visser pour la fixation sur l’arbre

Outillage

Pour la construction, il est préférable de disposer du matériel suivant sur votre établi:

  • scie sauteuse
  • perceuse
  • mèches à bois et Forstner
  • visseuse sans fil et embouts
  • râpe à bois et papier de verre
  • équerre
  • mètre-ruban
  • crayon à papier

Un manuel de construction de la Station ornithologique suisse de Sempach pour le nichoir classique pour oiseaux cavernicoles peut être trouvé ici.

Dimensions des nichoirs

La station ornithologique de Sempach recommande les dimensions suivantes pour les nichoirs (en centimètres, épaisseur du bois 2 centimètres):

  • Espèce d’oiseau
  • Toit
  • Paroi latérale
  • Façade
  • Plancher
  • Paroi arrière
  • Trou d’envol
  • Mésange bleue, nonnette, huppée et noire
  • 20×20
  • 25×17×28
  • 25×13
  • 13×13
  • 28×13
  • 2,6–2,8
  • Mésange charbonnière, gobemouche noir, moineau friquet, moineau domestique, sittelle
  • 22×22
  • 25×18×28
  • 25×14
  • 14×14
  • 28×14
  • 3,0–3,2
  • Rougequeue à front blanc
  • 22×22
  • 25×18×28
  • 25×14
  • 14×14
  • 28×14
  • 3,0×4,5 (ovale vertical)
  • Étourneau sansonnet
  • 24×24
  • 30×20×34
  • 30×16
  • 16×16
  • 34×16
  • 4,5–5,0
  • Pigeon colombin
  • 27×27
  • 35×22×40
  • 35×18
  • 18×18
  • 40×18
  • 7,0×8,5 (ovale)
  • Choucas
  • 27×27
  • 35 22×40
  • 35×18
  • 18×18
  • 40×18
  • 8,0
  • Chouette hulotte
  • 35×35
  • 44×29×50
  • 44×25
  • 25×25
  • 50×25
  • 12

Couper les éléments pour le nichoir

Commencez par la coupe. Pour cela, il est préférable d’utiliser une scie sauteuse ou une petite scie circulaire à main. Si vous fixez la planche à un établi au préalable, elle ne glissera pas pendant que vous la sciez. En raison de l’inclinaison du toit, sciez la partie supérieure des deux parties latérales de façon à ce qu’elles soient quatre centimètres plus courtes à l’avant qu’à l’arrière.

Percer le trou d’envol

Pour protéger les jeunes oiseaux des prédateurs, placez le trou d’envol au moins 17 centimètres au-dessus du plancher du nichoir. Lors du calcul, tenez également compte de l’épaisseur de la planche inférieure et placez la marque pour le bord inférieur du trou d’envol à 20 centimètres. Il est préférable d’utiliser une mèche dite «Forstner» d’un diamètre de 25 millimètres et de percer un trou d’envol circulaire avec celle-ci. À l’aide d’une râpe à bois, vous pouvez ensuite élargir l’ouverture jusqu’à 28 millimètres – en fonction des hôtes à plumes que vous attendez.

Percer des trous d’écoulement dans la planche inférieure

Pour éviter que l’humidité ne s’accumule dans le nichoir, percez deux trous d’écoulement de six millimètres de diamètre, décalés l’un de l’autre, dans la planche inférieure.

Monter le nichoir

Tous les éléments sont à présent terminés et vous pouvez assembler le nichoir. La façon la plus simple de monter le nichoir est d’utiliser une visseuse sans fil. Utilisez deux vis à tête fraisée par bord. Pour la planche avant, une vis suffit de chaque côté, à peu près au niveau du trou d’envol, sinon vous ne pourrez pas ouvrir la façade avant plus tard. Vous pouvez aussi utiliser des clous. Pour finir, fixez le toit du nichoir à la paroi arrière ainsi qu’aux parois latérales – et voilà! Vous pouvez maintenant accrocher le nichoir à un endroit approprié dans votre jardin.

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.