Jardin

Cinq légumes que vous pouvez semer en février

Jana Janssen

Avoir son propre potager est non seulement source de plaisir, mais cultiver ses propres légumes est aussi un loisir durable. Pour récolter, il faut toutefois commencer par semer. Pour que la récolte soit bonne en été et en automne, vous pouvez pré-cultiver certains jeunes plants dès février. Vous trouverez, ici, ce dont vous avez besoin pour commencer la nouvelle saison de plantation et les variétés de légumes qui se prêtent à un semis précoce, sur le rebord de la fenêtre ou en plein air.

Une femme est agenouillée dans le jardin à côté d’une brouette de légumes et tient deux poivrons.
© Getty Images/Westend61

Dans cet article

Préparation de la nouvelle saison de plantation

Une fois les gelées les plus dures passées, vous pouvez lentement commencer en février à préparer le jardin pour la nouvelle saison. Si vous envisagez de planter un potager cette année, vous pouvez déjà commencer à semer les premières plantes sur le rebord de la fenêtre, dans le châssis de couche ou dans la serre. Vous trouverez ici un aperçu des différents emplacements de culture:

  • Rebord de fenêtre: presque chaque maison dispose d’un rebord de fenêtre chaud et lumineux. Avec quelques accessoires, tels que des plateaux pour semis, de la terre de culture et du film plastique, vous pouvez déjà vous lancer. Pour les jardiniers expérimentés, une mini-serre pour le rebord de la fenêtre est recommandée, ainsi qu’une lampe de culture pour mieux contrôler la température et les conditions de lumière. Une fois les plantes suffisamment grandes, vous devez les repiquer – c’est-à-dire les séparer – et les transplanter dans un conteneur ou un parterre plus grand.
De petits pots avec de jeunes plants se trouvent sur un rebord de fenêtre.

Vous pouvez facilement faire pousser de nombreuses plantes sur le rebord de la fenêtre avant de les mettre dans le potager.

  • Châssis de couche: les châssis de couche sont une sorte de petite serre pour l’extérieur. Les boîtes avec couvercle offrent plus d’espace qu’un rebord de fenêtre, mais moins qu’une serre. On peut non seulement commencer à y cultiver les jeunes plants, mais ils peuvent aussi y pousser et y rester. En raison de leur taille compacte, les châssis trouvent également de la place dans les petits jardins ou sur les grands balcons. Comme les parterres surélevés, les châssis de couche sont particulièrement confortables et ménagent le dos.
  • Serre: pour les professionnels, avoir une serre à soi est une bonne idée, car elle offre beaucoup d’espace pour cultiver des légumes dans son propre jardin. Équipée d’un chauffage, vous pouvez même y faire passer l’hiver aux plantes. Pour une culture précoce, la chaleur naturelle est suffisante. Attention: il se peut que vous ayez besoin d’un permis de construire pour une serre sur votre terrain, surtout si elle a une fondation fixe. En cas de doute, il est préférable de contacter le service des constructions de votre commune.

Que vous optiez pour le rebord de la fenêtre, un châssis de couche ou une serre, de jolis pelles, râteaux et arrosoirs rendent le tout encore plus amusant. Ce magnifique ensemble pelle et râteau (31,80 francs) convient par exemple très bien pour faire pousser des graines. Les panneaux de plantation décoratifs tels que ce panneau de plantation en zinc (8,15 francs) sont également utiles pour toujours savoir quelle petite plante pousse où.

Deux enfants se trouvent dans une serre encore vide.

La serre offre de l’espace pour de nombreuses plantes et les protège des dernières gelées à la fin de l’hiver et au début du printemps.

1. Pour les plats méditerranéens: l’aubergine

L’aubergine est un légume populaire et peut être cultivée sur le rebord de la fenêtre dès le début du mois de février. Il est important qu’il y fasse suffisamment chaud – des températures comprises entre 22 et 24 degrés sont optimales. Il est donc préférable de choisir une fenêtre orientée vers le Sud ou d’utiliser une lampe chauffante pour plantes.

Les graines d’aubergine germent de manière fiable après deux à quatre semaines. C’est un peu plus long que pour d’autres légumes – n’abandonnez en aucun cas, car, en comparaison avec d’autres plantes, il ne se passera rien au début. Il est préférable de placer chaque graine dans son propre pot et de la recouvrir d’une fine couche de terreau. Humidifiez ensuite la terre avec un vaporisateur et recouvrez le pot de film plastique ou placez-le dans une serre pour rebord de fenêtre. N’oubliez pas d’aérer de temps en temps pour éviter la moisissure des graines.

Début mai, vous pourrez ensuite disposer les plantes ainsi cultivées dans un châssis de couche ou dans votre serre. En juillet ou août, vous pouvez cueillir dans votre jardin de délicieuses aubergines pour préparer des plats méditerranéens.

2. Varié et joli à regarder: le poivron

Le poivron aime, lui aussi, la chaleur et est donc cultivé sur le rebord de la fenêtre avant d’être transplanté dehors dans la serre. Il se présente sous une grande variété de formes et de couleurs, comme fruit sucré ou piment fort. Cependant, les semis et la culture sont les mêmes pour toutes les variétés. Cela fonctionne même facilement avec les graines des fruits de supermarché.

Il est préférable de disperser les graines dans un plateau de plantation avec de la terre de culture et de les recouvrir d’une fine couche de terre. Ensuite, pressez-la et arrosez généreusement, mais pas trop. Comme pour l’aubergine, recouvrez le plateau de film plastique ou placez-le dans une petite serre. La température idéale se situe entre 20 et 22 degrés.

Au bout d’environ deux semaines, ou plus longtemps selon la variété, les graines commencent à germer. Dès que les deux premières feuilles ont poussé – ce qui prend environ quatre semaines – vous pouvez les repiquer. Les premiers fruits verts devraient pousser dans la serre à la mi-juillet et mûrir d’ici la fin du mois. Idéal pour les grillades, à rôtir ou les salades.

Un poivron rouge et un poivron vert poussent sur une même plante. Une main attrape le poivron rouge.

Vous pouvez récolter les poivrons lorsque la couleur du fruit est complètement développée, mais vous pouvez aussi manger le fruit vert qui n’est pas encore mûr.

3. Croissance express: l’épinard

L’épinard est l’un des rares légumes que l’on peut semer en plein air dès la fin du mois de février. Ce légume est très simple, donc même les débutants réussiront à le cultiver. Assurez-vous simplement que la variété est adaptée au printemps lorsque vous achetez des graines.

Avant de semer les graines, ameublissez le sol exempt de mauvaises herbes et mélangez-le à du compost. Faites des sillons bas, mais pas trop plats, pour y semer les graines. Ensuite, recouvrez-les de terre et pressez bien fort. Du film plastique ou du non-tissé protègent les jeunes plants contre le gel.

Vous pouvez également faire pousser de l’épinard à l’intérieur. Cependant, contrairement aux aubergines, la pièce ne doit pas être trop chaude ni trop lumineuse, sinon il devient amer. Une douzaine de degrés est optimale. Ensuite, l’épinard pousse rapidement – après environ huit à dix jours, il commence à germer, et dès six à huit semaines, vous pouvez le récolter.

4. Bourgeons de fleurs comestibles: l’artichaut

Les artichauts forment des fleurs très décoratives qui sont merveilleuses à regarder, même si vous n’aimez pas le goût de la plante. Elles dégagent également un parfum sucré et attirent les bourdons. Pour que la plante puisse fleurir la même année, il faut être précoce et commencer à la faire pousser sur le rebord de la fenêtre en janvier ou février.

Semez les graines dans un plateau pour semis avec de la terre meuble contenant de l’humus. À une température optimale de 20 à 25 degrés, elles commenceront à germer au bout de deux à trois semaines – plus rapidement encore si vous placez les graines dans de l’eau chaude pendant quelques heures avant de les semer.

Une fois que les plantes sont denses dans le plateau, plantez-les dans des pots individuels. Entre la mi-avril et la fin avril, les plantes devraient avoir environ trois à cinq feuilles et sont prêtes pour être plantées dans un endroit ensoleillé à l’air libre. Il doit y avoir suffisamment d’espace, car avec un entretien adapté, les plantes peuvent pousser jusqu’à deux mètres sur plusieurs années. Vous pouvez récolter d’août à septembre.

Gros plan sur un jeune bourgeon d’artichaut.

Les artichauts ne sont pas seulement sains et délicieux à manger, vous pouvez également utiliser les jolies fleurs en guise de décoration.

5. Le grand classique: la tomate

La tomate est un grand classique très apprécié des maraîchers amateurs. En effet, avec des soins adéquats, cette plante est très fertile: avec quelques plantes, vous aurez des tomates fraîches de votre propre jardin tout l’été.

Le semis fonctionne de la même manière que pour les aubergines – les tomates, par contre, germent beaucoup plus vite. Huit à dix jours environ devraient suffire. Si vous avez semé les graines dans un plateau pour semis au lieu de pots individuels, vous pouvez les repiquer dès que les deux premières paires de feuilles apparaissent.

Les tomates poussent à la fois en serre et sur le balcon ou la terrasse – idéalement à des températures comprises entre 18 et 25 degrés. Toutefois sans serre, les plantes ne doivent pas être sorties avant mai, car elles ne tolèrent pas le gel. Les pots ou les parterres doivent être équipés d’un tuteur. Vous pouvez récolter les premiers fruits à la fin du mois de juillet et les utiliser pour préparer de délicieuses sauces, du ketchup maison ou des salades.

Conclusion: l’avenir appartient...

Si vous attendez déjà la nouvelle saison de jardinage avec impatience, vous pouvez et devriez déjà commencer à semer les premiers plants. De nombreuses variétés germent particulièrement bien sur le rebord de la fenêtre. Même les novices peuvent ainsi découvrir le plaisir de jardiner avec seulement quelques graines.

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.