Aménager

Chauffer la salle de bains: une température agréable dès le matin

Arne Schätzle

Qui apprécie de pénétrer au réveil dans une salle de bains glacée? En effet, il est beaucoup plus agréable de disposer d’une salle de bains préalablement chauffée pour y prendre sa douche. Nous vous présentons différents modèles de radiateurs et vous conseillons sur la manière de chauffer votre salle de bains afin qu’elle soit à la bonne température tous les matins.

Une salle de bains moderne avec une baignoire et un lavabo. Un radiateur sèche-serviettes est fixé au mur.
© Getty Images

Dans cet article

Quelles solutions pour chauffer sa salle de bains?

Il faut savoir qu’il existe plusieurs façons de chauffer une salle de bains afin de rendre cette pièce agréable. Aujourd’hui, la plupart des propriétaires prévoient l’installation de plusieurs chauffages dans leur salle de bains. En effet, un chauffage unique peut s’avérer suffisant dans certaines pièces d’eau où une température constante est nécessaire, comme les toilettes qui servent uniquement à aller aux WC et se laver les mains.

En revanche, dans une salle de bains avec douche et baignoire, il est préférable d’installer deux appareils de chauffage: le premier pour le chauffage de base et le second afin de chauffer rapidement. Cela reste difficile à mettre en œuvre avec un seul et même appareil. En effet, un radiateur peut chauffer soit de manière constante et économique, soit chauffer rapidement et s’avérer gourmand en énergie. Nous avons donc sélectionné, pour vous, les radiateurs les plus couramment utilisés, qui vous permettront de maintenir une température agréable dans votre salle de bains.

Le radiateur sèche-serviettes: la nouvelle norme

La plupart des salles de bains d’aujourd’hui ne sont plus équipées de radiateurs blancs, plats ou à colonnes, placés directement sous la fenêtre. Le sèche-serviettes est de plus en plus plébiscité. Et il existe en version à eau chaude ou en version électrique. Le séchage des serviettes présente également des avantages en matière d’hygiène. En effet, cela permet de réduire la propagation des bactéries et des germes due à un environnement chaud et humide.

Dans tous les cas, il est nécessaire de faire installer le modèle à eau chaude par un chauffagiste, puisque le radiateur de salle de bains est raccordé au système de chauffage central.

Le sèche-serviettes électrique est, quant à lui, plus facile à installer, car il se branche simplement à la prise murale, comme un appareil ménager classique. Sa consommation reste toutefois plus onéreuse en raison du coût plus élevé de l’électricité.

Inconvénient du modèle à eau chaude: le circuit de chauffage met du temps à se mettre en route et à chauffer la pièce.

Sur le mur de la salle de bains, on aperçoit à gauche un porte-serviettes chauffant, au milieu des toilettes et une cabine de douche en verre à droite.

Il existe différents modèles de sèche-serviettes: les modèles à eau chaude et les modèles électriques.

Radiateurs soufflants et radiateurs rayonnants: pour un chauffage électrique uniquement en cas d’urgence

Les radiateurs soufflants et les radiateurs rayonnants constituent une solution très simple,mais coûteuse en termes de consommation. Ces modèles nécessitent beaucoup d’électricité et sont donc réservés à un usage occasionnel, notamment en cas de panne du chauffage. Avantage majeur du radiateur soufflant: grâce à son ventilateur intégré, il diffuse de l’air chaud rapidement dans toute la pièce.

Radiateur à infrarouge: une chaleur comparable à celle du soleil

Le chauffage électrique à infrarouge génère de la chaleur en transformant le courant électrique en rayonnement infrarouge. Contrairement à la plupart des modèles de radiateurs, il ne se contente pas de chauffer l’air, mais réchauffe également les personnes et les objets situés à proximité. Le chauffage à infrarouge dans une salle de bains se traduit par une différence sensible en termes d’effet thermique et de diffusion de la chaleur. Cette chaleur douce est proche de celle ressentie dans un sauna à infrarouge. Principal avantage de ce type de chauffage: la chaleur se fait sentir très rapidement et ce, dès la mise en route du chauffage.

Le succès rencontré par le chauffage à infrarouge est également lié à son design épuré et élégant. Il existe également des chauffages à infrarouge dotés de surfaces en verre ou en pierre naturelle. Cependant, n’oubliez pas que le chauffage à infrarouge consomme généralement beaucoup d’électricité et affiche un rendement assez faible. Par ailleurs, il faut limiter au maximum les obstacles susceptibles d’entraver son rayonnement. Combiner un chauffage au sol, qui assurera une température constante, à un radiateur à infrarouge qui permettra de chauffer rapidement si nécessaire constitue une solution pratique pour la salle de bains.

Recommandation de notre équipe rédactionnelle

Pour compléter l’article, la rédaction a sélectionné un contenu approprié sur Instagram. Vous pouvez l’afficher et le masquer en un seul clic.

J’accepte que des contenus externes soient téléchargés. En ce faisant, les données personnelles peuvent être transmises à des tiers. Nous n’avons aucune influence sur l’étendue du traitement des données par des tiers. (Plus d’informations dans la politique de confidentialité)

Chauffage au sol: une chaleur uniforme dans toute la pièce

Le chauffage au sol dans la salle de bains est une solution extrêmement confortable puisque le carrelage chauffant permet de diffuser une chaleur uniforme dans toute la pièce. Dans une salle de bains, le chauffage au sol fonctionne soit à l’eau chaude, soit à l’électricité. Un sèche-serviettes complète généralement ce système.

Comme tous les radiateurs électriques, les systèmes de chauffage au sol électriques reviennent plus cher que les modèles fonctionnant à l’eau chaude. Installer un système de chauffage au sol ultérieurement nécessitera souvent davantage de travaux qu’une installation dans un bâtiment neuf, puisqu’il faudra retirer le plancher dans son intégralité. Une installation ultérieure est donc particulièrement adaptée si vous prévoyez de moderniser votre salle de bains. Prévoyez un budget compris entre 150 et 250 francs le mètre carré, qu’il s’agisse d’un bâtiment neuf ou d’une rénovation, d’un chauffage électrique au sol ou d’un chauffage à eau chaude.

Deux pieds sont posés sur le carrelage d’une salle de bains.

Il est possible de raccorder le chauffage au sol au réseau de chauffage ou de le faire fonctionner à l’électricité.

Les radiateurs: pas en fonctionnement continu

Les radiateurs électriques ressemblent aux radiateurs conventionnels et fonctionnent grâce à l’électricité de la prise de courant. Le courant chauffe le liquide qui se trouve à l’intérieur du chauffage. Il peut s’agir ici d’eau ou d’huile. Le radiateur restitue ensuite la chaleur stockée dans la pièce. Principal avantage: grâce à son raccordement à une prise de courant, ce radiateur s’utilise n’importe où. Son prix d’achat reste également assez abordable. S’il existe des modèles convenables à partir de 100 francs, vous paierez environ le double pour des modèles de qualité supérieure.

Le principal inconvénient reste cependant les coûts d’exploitation dus à une consommation électrique très élevée. Ils conviennent donc davantage comme chauffage d’appoint lors de périodes transitoires comme, par exemple, lors de journées fraîches au printemps, lorsque le chauffage central est déjà coupé.

Rendre les radiateurs intelligents

Si vous souhaitez régler la température non seulement le matin, mais aussi tout au long de la journée, il existe des thermostats électroniques programmables qui permettent de régler la température manuellement à tout moment. Vous pouvez programmer des températures différentes selon les moments de la journée, par exemple une salle de bains bien chaude le matin, une diminution de la température pendant la journée, et le soir, pour le bain des enfants, une salle de bains à nouveau chaude et confortable. De nombreux systèmes domotiques proposent désormais des thermostats électroniques.

Les thermostats sont contrôlés par une petite unité de commande que vous pouvez généralement actionner à l’aide d’un smartphone. Il est donc possible de programmer la température de sa salle de bains, mais également celle de l’ensemble de son logement en définissant des profils spécifiques par pièce. Vous pouvez chauffer votre salle de bains tous les matins pour 6 heures et la salle à manger pour 7 heures lorsque toute la famille prend son petit déjeuner.

La main d’un homme règle le thermostat du chauffage sur le mur.

Les régulateurs et thermostats intelligents vous permettent de maîtriser la température de votre salle de bains en permanence.

Chauffer correctement la salle de bains

Voici quelques principes à respecter afin de chauffer votre salle de bains tout en dépensant le moins d’énergie possible. En effet, inutile de chauffer votre salle de bains comme si c’était un sauna. Si une température de 21 °C est considérée comme agréable pour les pièces de vie, il est recommandé de monter à 23 °C dans la salle de bains. Chaque degré supplémentaire implique une augmentation significative des dépenses de chauffage.

La nuit, en revanche, n’hésitez pas à diminuer la température afin de faire des économies d’énergie. Pour que votre salle de bains soit toujours à la bonne température le matin, nous vous conseillons de privilégier des thermostats électroniques afin d’augmenter la température au moment voulu. Selon une étude, abaisser la température dans une maison individuelle à environ 17 degrés la nuit peut permettre de réaliser des économies d’énergie comprises entre cinq et douze pour cent.

Si vous n’avez pas de thermostat intelligent et que vous continuez à effectuer vos réglages à la main: réglez le thermostat du radiateur de la salle de bains sur 3,5, ce qui correspond à une température ambiante d’environ 22 °C. La nuit, vous pouvez régler le thermostat sur 2, soit une température ambiante d’environ 16 °C. Par ailleurs, régler le chauffage à son niveau le plus élevé pendant un court instant dans une salle de bains froide ne permettra pas de chauffer la pièce plus rapidement, cela ne fera qu’augmenter (inutilement) la température maximale de la pièce jusqu’à 28 °C.

Au lieu de régler manuellement la température pour la nuit à l’aide d’un thermostat, il est possible de parvenir au même résultat en diminuant la température nocturne de l’ensemble du système de chauffage. Cela entraîne une réduction nocturne de la température de l’eau de chauffage du système de chauffage et permet de réduire la consommation d’énergie. Diminuer la température durant la nuit de 3 à 8 degrés permet de réaliser des économies de chauffage, notamment dans les bâtiments moins bien isolés.

Réduire ses dépenses de chauffage – même en chauffant sa salle de bains

Hormis le réglage optimal de la température, la diminution de la température pendant la nuit et l’installation d’un thermostat intelligent, il existe bien d’autres façons de réduire les dépenses de chauffage dans la salle de bains.

  • Assurez-vous que vos radiateurs diffusent la chaleur librement et sans entrave. Tous les vêtements et les objets retiennent la chaleur censée être diffusée dans la pièce. Vous pouvez retirer les serviettes du radiateur dès qu’elles sont sèches.
  • Purgez le radiateur au moins une fois au début de la période de chauffage. En effet, si le radiateur contient de l’air, le système aura besoin de plus d’énergie pour chauffer la pièce.
  • II est recommandé de procéder à un nettoyage complet du radiateur dès le début de la période de chauffage. Servez-vous d’un sèche-cheveux puissant ou utilisez de l’air comprimé léger pour éliminer la poussière et les saletés tenaces du radiateur.
  • Il est important d’aérer, surtout après la douche. Cependant, s’il fait froid dehors, il est déconseillé de laisser la fenêtre entrouverte longtemps, sous peine de voir le froid s’installer lentement mais sûrement dans les murs. Chauffer à nouveau la pièce nécessitera davantage de temps et consommera beaucoup d’énergie. Il est plutôt conseillé d’aérer pendant cinq à dix minutes afin que l’air humide saturé puisse être évacué.
  • Si votre salle de bains est équipée de volets roulants, n’hésitez pas à vous en servir pendant la saison hivernale. Votre salle de bains n’en sera que mieux isolée.
  • Si les déperditions de chaleur sont fréquentes et que vous devez beaucoup chauffer pour réchauffer la pièce, il est possible que les joints des fenêtres soient en mauvais état. Il suffit bien souvent d’acheter des joints à bas prix dans un magasin de bricolage ou chez un détaillant spécialisé afin d’améliorer l’isolation thermique.
  • Si avoir chaud dans votre salle de bains vous tient particulièrement à cœur, n’hésitez pas à envisager la pose d’un parquet en bois chaud à la place du carrelage. En effet, à long terme, cette solution s’avère nettement moins chère qu’un chauffage au sol.

Les principales questions et réponses en un seul coup d’œil

Ai-je besoin d’un chauffage supplémentaire dans ma salle de bains?

Un chauffage unique est suffisant dans les salles de bains où une chaleur constante est nécessaire. Dans une salle de bains avec douche et baignoire, il est utile d’avoir deux chauffages: le premier pour la chaleur de base et le second pour chauffer rapidement.

Est-il conseillé d’installer un radiateur électrique dans la salle de bains?

Si un radiateur électrique est plus facile à installer, il reste néanmoins plus coûteux à entretenir.

Puis-je utiliser un radiateur soufflant dans ma salle de bains?

Les radiateurs soufflants ou les radiateurs rayonnants dans la salle de bains consomment beaucoup d’électricité et ne constituent donc pas une solution pratique à long terme.

Comment fonctionne un chauffage à infrarouge dans une salle de bains?

Un système de chauffage à infrarouge dans la salle de bains diffuse une forme de chaleur différente, qui se fait sentir très rapidement dès que le chauffage est allumé.

Puis-je installer ultérieurement un chauffage au sol dans une salle de bains?

Installer un chauffage au sol a posteriori demandera davantage de travaux qu’une installation dans un bâtiment neuf et sera donc plus cher. Toutefois, à long terme, cette transformation peut en valoir la peine.

Puis-je faire fonctionner des radiateurs dans une salle de bains?

On peut facilement brancher un radiateur sur une prise de courant, même dans une salle de bains.

Les coûts de fonctionnement très élevés sur le long terme constituent néanmoins un inconvénient majeur.

À quelle température dois-je chauffer ma salle de bains?

La température recommandée pour une salle de bains est de 23 °C. Une température plus élevée est superflue et ne fait qu’augmenter les dépenses de chauffage.

Quelle température pour ma salle de bains pendant la nuit?

En descendant la température à environ 17 degrés la nuit, vous économisez entre cinq et douze pour cent d’énergie.

Conclusion: un radiateur adapté pour une température agréable

Pousser le chauffage à fond dans la salle de bains le matin et attendre qu’elle se réchauffe – cette méthode est désormais révolue, Dieu merci. Les radiateurs de salle de bains actuellement sur le marché vous permettent de régler la température de la salle de bains avec beaucoup plus de précision. Chauffage au sol, à infrarouge ou encore porte-serviettes chauffant: miser sur le bon radiateur vous permettra de régler le niveau de température qui vous convient chaque matin dans votre salle de bains.

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.