Vivre

Chauffer et aérer la chambre d’enfant: voici comment cela fonctionne

Torben Schröder

Lorsqu’il fait trop froid, nous, les adultes, enfilons simplement des chaussettes plus épaisses ou augmentons le chauffage. Si nous avons trop chaud, nous laissons entrer un peu d’air frais dans la maison. Un enfant, en revanche, ne comprend pas encore le lien entre les vêtements chauds et la sensation de chaleur dans son corps. En tant que parents, vous devez donc veiller à ce que vos enfants se sentent bien à la température ambiante. Dans cet article, nous expliquons comment chauffer et aérer correctement la chambre d’enfant.

Un enfant en bas âge fait une demi-roulade dans sa chambre.
© Getty Images/ Catherine Falls

Dans cet article

Le bon climat dans la chambre d’enfant

Le système immunitaire des enfants et des bébés, contrairement à celui des adultes, est encore très vulnérable. En tant que parents, vous savez que votre progéniture tombe essentiellement malade en dehors de la maison – à la crèche, à l’école, chez des amis. Selon le cabinet de pédiatrie «Praxis am Bahnhof» à Rüti (ZH), jusqu’à douze infections par an ne sont pas inhabituelles. Selon le blog officiel du cabinet, ce chiffre peut même être plus élevé pour les enfants qui vont à la crèche. Il est donc conseillé de réduire au minimum le risque de rhume, au moins dans vos quatre murs – en chauffant et en aérant correctement votre intérieur.

La température ambiante

Chez nous, les adultes, il fait souvent un peu plus frais dans la chambre – dans le salon, par contre, nous aimons qu’il fasse agréablement chaud. Les chauffages sont donc aussi réglés différemment.

La chambre d’enfant, quant à elle, fait à la fois office de chambre et de salon. Il est donc important pour votre progéniture que la température de la pièce soit adaptée au moment de la journée et à l’activité physique. Un réglage est par conséquent nécessaire – que vous seul(e) pouvez bien sûr effectuer.

La température la nuit

Pour un sommeil reposant, la température doit être comprise entre 16 et 18 degrés Celsius.

Parenthèse: les bons vêtements de nuit

Pour éviter que les enfants aient froid pendant leur sommeil, vous pouvez appliquer la technique de l’oignon, et ce quel que soit leur âge. De manière générale, plus la gigoteuse est épaisse, plus les sous-vêtements doivent être fins. La valeur dite «TOG» offre une bonne orientation. Elle indique l’épaisseur de la gigoteuse. Chez de nombreux commerçants, vous trouverez également un tableau des sous-vêtements adaptés en fonction de la température ambiante. Car même si la température recommandée est comprise entre 16 et 18 degrés, cela n’est généralement pas possible en été.

Bon à savoir: les bébés et les enfants en bas âge ont tendance à pleurnicher quand ils ont froid. Cependant, s’ils ont trop chaud, ils ne se plaignent pas forcément. Il est donc important de ne pas se fier uniquement aux spécifications standard des fabricants. Surtout chez les nouveau-nés et les bébés, n’hésitez pas à toucher régulièrement leur nuque. En effet, si cette partie du corps est froide, l’enfant a alors froid. Si la nuque est en sueur, l’enfant a alors trop chaud. En revanche, si la nuque est agréablement chaude, cela veut dire que l’enfant est parfaitement vêtu pour la nuit.

Important: veillez à toujours acheter une gigoteuse à la bonne taille, même si cela signifie que vous devez en acheter plus souvent. En effet, dans une gigoteuse trop grande, la tête de votre enfant peut glisser. Et il risque de s’étouffer! Et au moins pendant les six premiers mois, ne placez pas de couverture dans son lit. Celle-ci risque en effet de glisser sur le visage de l’enfant et d’entraîner la mort subite du nourrisson.

Les enfants plus âgés profitent aussi de la technique de l’oignon – les pyjamas et les couvertures gardent bien au chaud, même à basse température.

La température pendant la journée

Pendant la journée, une température comprise entre 20 et 21 degrés Celsius est optimale – afin que vos enfants n’aient pas froid quand ils se reposent et qu’ils ne transpirent pas lorsqu’ils jouent.

L’humidité de l’air

Contrairement à la température, l’humidité de l’air n’est pas vraiment perceptible – ni par votre enfant ni par nous. Elle est pourtant tout aussi décisive pour obtenir un climat ambiant sain. Le mieux est d’acheter un hygromètre pour surveiller le taux d’humidité. Idéalement, celui-ci devrait se situer entre 40 et 60% – cette valeur vaut d’ailleurs à la fois pour la chambre et le salon. Si vous ne possédez pas d’hygromètre, observer votre enfant ou bébé peut vous aider. Si, par exemple, vous notez une augmentation de la toux pendant le sommeil ou le matin, cela peut être le signe d’une humidité trop faible.

Dans ce cas précis, essayez d’augmenter cette dernière. S’il s’agit d’une journée d’été particulièrement chaude et sèche, le fait d’étendre des draps en coton mouillés sera probablement suffisant. Si vous souhaitez, en revanche, augmenter l’humidité dans la chambre d’enfant de façon permanente, pensez à acheter un humidificateur d’air – il existe des appareils spéciaux pour les tout-petits et les bébés.

Pendant leur sommeil, vos enfants libèrent de l’humidité dans l’air par leur respiration. Comme décrit plus haut, il fait un peu plus frais la nuit et l’air peut donc absorber moins d’humidité. La valeur de 60% est atteinte en un rien de temps. Si votre enfant transpire beaucoup la nuit, l’air est d’autant plus vite saturé. Le matin, des fenêtres embuées indiquent clairement que l’humidité ambiante est excessive.

Ici aussi, vous pouvez prendre des mesures. Retirez d’abord toutes les sources d’humidité, comme des vêtements mouillés, des plantes ou un aquarium. Des déshumidificateurs adaptés aux enfants représentent également des solutions efficaces. Ne placez en aucun cas des bols contenant du sel ou de la litière pour chat – cela pourrait nuire à votre enfant. Le moyen le plus simple est une aération correcte. Nous vous expliquons comment procéder dans le paragraphe suivant.

Gros plan d’un enfant qui dort dans son lit.

Ne pas avoir froid, ne pas transpirer, ne pas tousser – un sommeil réparateur est extrêmement important pour les enfants.

Aérer correctement la chambre d’enfant

Une bonne aération est presque aussi importante qu’un bon chauffage. En effet, un échange constant d’air permet de réguler à la fois la température et l’humidité, et cela favorise le bien-être de votre progéniture. Il existe toutefois des différences entre l’aération en hiver et en été.

Aérer en hiver

Bien sûr, nous n’aimons pas ouvrir la fenêtre pendant les mois d’hiver, car il fait froid dehors. Un échange d’air dans la chambre d’enfant est toutefois indispensable.

Afin de ne pas trop laisser les pièces se refroidir, vous pouvez aérer trois fois par jour ou plus pendant cinq minutes pendant la saison froide. Cette méthode est encore plus efficace si vous créez un courant d’air avec des fenêtres opposées dans d’autres pièces. Ce courant d’air attire très rapidement l’air humide et pauvre en oxygène vers l’extérieur et fait ainsi de la place pour l’air sec riche en oxygène, qui peut circuler de l’extérieur vers l’intérieur.

L’enfant ne doit bien sûr pas se trouver dans la pièce pendant ce temps. Et vous devriez également éteindre le chauffage afin d’éviter des frais supplémentaires inutiles. Avant de coucher votre enfant, pensez également à aérer brièvement la chambre afin que l’air soit aussi riche en oxygène et exempt d’humidité excessive que possible pendant la nuit.

De nombreux adultes dorment la nuit avec la fenêtre entrouverte – même en hiver. Évitez de faire la même chose dans la chambre d’enfant afin qu’il n’ait pas trop froid et ne se trouve dans un courant d’air.

Aérer en été

Même pendant les mois chauds, l’air de la pièce se remplit d’humidité, parce que nous respirons, et celle-ci doit être éliminée le matin. Comme il fait plus chaud dehors en été, vous pouvez prendre le temps d’aérer généreusement la pièce. Comme en hiver, profitez de l’absence de votre enfant pour aérer la pièce. Il vous suffit d’ouvrir alors la fenêtre pendant 20 à 30 minutes. L’air circule alors même sans courant d’air.

Si les températures extérieures sont extrêmement élevées en été, abstenez-vous d’aérer pendant la journée. Aérez plutôt très tôt le matin – la plupart des enfants sont alors déjà réveillés de toute façon – et le soir avant le coucher. Pour assurer un échange d’air supplémentaire, par exemple avant la sieste, ouvrez tout simplement la porte du couloir. Cela aide aussi. Pour accélérer le processus, vous pouvez utiliser un ventilateur qui dirige l’air chaud vers l’extérieur.

Chauffages pour la chambre d’enfant

Bon nombre de radiateurs installés dans les foyers comportent certains risques. Pour les jeunes enfants, les éléments chauffants peuvent être trop chauds même à température moyenne. Il est donc essentiel de les recouvrir à l’aide de bandes de protection ou d’autres revêtements pour tuyaux. Les enfants plus âgés peuvent également se blesser sur les bords coupants en jouant. L’idéal est donc que le chauffage ne soit pas accessible.

Dans ce qui suit, nous vous présentons des alternatives ou des compléments aux convecteurs fonctionnant à l’eau ou aux radiateurs à bain d’huile conventionnels.

Un enfant en bas âge se tient sur un radiateur et regarde par la fenêtre.

Manœuvre d’escalade dangereuse: veillez à ce que votre enfant ne se brûle pas ou ne se coupe pas sur le radiateur.

Chauffage infrarouge: la chaleur venant d’en haut

Le chauffage infrarouge ne chauffe pas directement l’air, mais les objets et les surfaces à proximité. Le rayonnement y est réfléchi et chauffe ainsi toute la pièce. Dans une chambre d’enfant, il y a généralement beaucoup de meubles, ce qui favorise le fonctionnement d’un système de chauffage à infrarouge.

La chaleur monte de bas en haut, c’est bien connu. Cependant, les enfants passent davantage de temps dans le tiers inférieur d’une pièce. Par conséquent, la chaleur émise par un radiateur conventionnel ne fera que les effleurer en montant. Nous vous conseillons donc d’installer un chauffage infrarouge au plafond. D’une part, vos enfants ne peuvent pas atteindre la plaque chauffante et d’autre part, la chaleur est répartie plus uniformément dans toute la pièce.

Pour une chambre d’enfant de 15 mètres carrés, il faut prévoir une plaque chauffante d’environ 120 x 60 centimètres, d’une puissance de 800 watts. Les coûts sont d’environ 500 francs.

Attention toutefois: la surface de la plaque chauffante peut atteindre 90 degrés Celsius. Il est donc préférable d’installer le chauffage infrarouge au plafond plutôt que sur un mur.

Chauffage à motifs: décorer la pièce avec le chauffage

La société Heatwell de Bünzen propose une manière très originale de chauffer la chambre d’enfant: les chauffages infrarouges à monter au mur sont recouverts d’un verre de sécurité spécial sur lequel vous pouvez faire imprimer le motif de votre choix. Votre enfant pourra ainsi passer du temps avec les personnages de sa série préférée. D’autres versions de ce chauffage revêtent l’apparence d’un miroir ou d’un tableau noir sur lequel on peut écrire et sont donc davantage adaptées aux enfants plus âgés.

Chauffage au sol: plutôt inadapté

Nous, les adultes, nous apprécions le chauffage au sol: il génère une chaleur uniforme, procure une sensation de chaleur confortable et la pièce est exempte de radiateurs gênants. Le chauffage au sol devrait donc être également optimal pour la chambre d’enfant, non? Seulement en partie.

Comme décrit ci-dessus, la température ambiante pour les enfants doit être légèrement plus basse la nuit que le jour. Un chauffage au sol ne réagit que très lentement ou pas suffisamment à ce type de réglage. Il est quasiment impossible de régler les paramètres en fonction de l’heure de la journée. En outre, le chauffage au sol alimente généralement plusieurs pièces en même temps. Si vous réglez la température, vous en ressentirez donc également les effets dans votre salon.

Une solution pourrait, par exemple, consister à installer un circuit de chauffage séparé pour la chambre d’enfant avec une température de base plus basse. Mais cela entraînerait alors des investissements supplémentaires, tel que l’achat d’une autre pompe de circuit de chauffage. Si vous êtes intéressé(e) par une telle solution, il est préférable de contacter une entreprise spécialisée qui élaborera, pour vous, un concept personnalisé. Pour trouver des entreprises correspondantes, rendez-vous, par exemple, sur houzy.ch.

Conclusion: soyez toujours vigilant(e)

Pour le chauffage de la chambre d’enfant, il y a quelques «règles» à respecter: il doit faire assez chaud le jour et frais la nuit. Veillez à ce que le chauffage ne présente aucun danger pour les petits. Une aération régulière est tout aussi importante qu’un chauffage correct. Surveillez toujours votre progéniture et son environnement: si votre enfant a froid ou transpire, c’est que quelque chose ne va pas. Il en va de même si les fenêtres sont très embuées le matin.

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.