Une tasse à la main et emmitouflée dans une couverture, une femme est assise près de la fenêtre et son regard est tourné vers l’extérieur.
© Getty Images

Construire et acheter

Chauffage au mazout: fonctionnement, installation et coûts

Thomas Bott

Comme le montrent les derniers chiffres recueillis par l’Office fédéral de la statistique en 2017, le chauffage au mazout reste le mode de production de chaleur le plus répandu en Suisse. Cependant, les systèmes de chauffage installés dans les ménages ne sont pas toujours à la pointe de la technologie. Il peut donc être intéressant pour l’environnement et le portefeuille de penser à renouveler son système de chauffage. Les personnes qui envisagent de construire une maison ou de procéder à une conversion énergétique peuvent, elles aussi, envisager le mazout comme une source d’énergie. Découvrez, ici, le fonctionnement, les avantages, les inconvénients et le coût du chauffage au mazout pour savoir si cette option est intéressante.

Chauffage au mazout: composants et fonctionnement

La structure de base d’un chauffage au mazout n’est pas très compliquée. Seuls quelques composants importants sont nécessaires pour générer de la chaleur avec la matière première.

  • Réservoir de mazout: Il contient le mazout nécessaire à la combustion et le transmet au brûleur. Le réservoir de mazout est doté d’une double paroi et est très robuste. Il est disponible en différentes tailles et formes. Pour le chauffage d’une maison individuelle moyenne, le réservoir doit avoir une capacité d’au moins 3 000 litres de mazout.
  • Chaudière à mazout avec brûleur: la pièce maîtresse du chauffage permet de générer de la chaleur grâce à la combustion de la matière première. Un échangeur thermique transfère cette chaleur à l’eau de chauffage. Les systèmes actuels utilisent la technologie de la condensation. Nous reviendrons sur ce sujet plus tard.
  • Réglage: pour que le chauffage au mazout fournisse la chaleur nécessaire, un système de commande est nécessaire. Celui-ci régule la quantité de mazout entrant dans le brûleur et la répartition de la chaleur dans toute la maison.
  • Pompe de circulation: ce composant injecte l’eau chauffée dans les tuyaux conduisant aux différents radiateurs et récupère le liquide refroidi. La pompe entretient le circuit d’eau de manière à ce que la température souhaitée soit toujours maintenue.
  • Système d’échappement: la combustion du mazout produit des gaz d’échappement. Le système d’échappement les filtre avant de les rejeter dans l’air.
Un artisan effectue des travaux sur la cheminée. À l’arrière-plan, on aperçoit une vallée et des montagnes.

Si vous passez à un chauffage au mazout à condensation, des modifications doivent être apportées à la construction de la cheminée. N’oubliez pas, lors de la planification, de prendre cela en considération.

Chauffage au mazout à condensation: plus d’efficacité grâce à une technologie moderne

Dans les anciennes chaudières, une grande partie de la chaleur est perdue par l’air évacué. Cela réduit considérablement l’efficacité des chauffages au mazout classiques. Seulement 70% de l’énergie peut être utilisée. Il est préférable de les remplacer par une chaudière à condensation moderne dont le fonctionnement est nettement plus efficace puisqu’elle utilise environ 95% de l’énergie. Le chauffage au fioul à condensation dirige les gaz d’échappement chauds vers un échangeur thermique, qui absorbe la chaleur résiduelle et l’injecte dans le circuit de chauffage. Les gaz qui sortent de la cheminée sont donc nettement plus froids que ceux des anciens chauffages au mazout.

Cependant, ce fort refroidissement produit également de l’eau de condensation que le système doit évacuer. Une évacuation d’eau est donc nécessaire. Si vous avez déjà un chauffage au mazout, il est également nécessaire de modifier la cheminée, car les tuyaux d’échappement doivent également être peu sensibles à l’humidité et aussi résistants à la corrosion que possible. Le plastique est un bon matériau pour cela.

Un radiateur sous une fenêtre dans une pièce située sous les combles d’une maison.

Dans le cas d’une modernisation du chauffage, les radiateurs existants peuvent rester dans les pièces. Ils fonctionnent également avec la nouvelle technologie.

Installation: ce qu’il faut pour un chauffage au mazout

Si vous remplacez l’ancienne chaudière par un nouveau modèle à condensation, vous n’avez généralement pas besoin de prévoir plus de place. S’il est encore intact, l’ancien réservoir à mazout peut lui aussi rester. Vous ne devez par contre pas oublier les modifications de la cheminée mentionnées ci-dessus, car les systèmes à condensation produisent plus d’humidité (condensation) que les autres systèmes. Si, en revanche, vous décidez de remplacer l’ensemble du système de chauffage, une planification un peu plus poussée est nécessaire. Le réservoir prend beaucoup de place, surtout si vous choisissez un modèle de grande capacité.

Pour que la livraison ne soit pas un problème, il faut également prévoir un accès facile au réservoir ou un bec de remplissage le long de la maison. Idéalement, la chaudière elle-même est située au même niveau. L’installation a donc généralement lieu dans une grande pièce au sous-sol. Une autre exigence est une cheminée qui convient aux gaz d’échappement du chauffage au mazout. Un chauffagiste vous aidera à planifier le nouveau système de chauffage en fonction de l’espace et de vos besoins.

Vue sur une chaudière à condensation moderne d’un chauffage au mazout avec des tuyaux raccordés.

La chaudière est la pièce maîtresse du chauffage au mazout. Un réservoir est également nécessaire pour stocker le combustible.

Coûts: achat et exploitation du chauffage

Si vous achetez un nouveau chauffage au mazout, des frais sont à prévoir pour la chaudière, le réservoir, l’installation et les éventuelles modifications du bâtiment. Les prix varient entre 25 000 et 35 000 francs environ. Le chauffage au mazout se trouve, ainsi, à peu près au même niveau que les autres systèmes de chauffage, tels que la pompe à chaleur ou un chauffage à pellets. Si, en revanche, vous achetez seulement une nouvelle chaudière à condensation, attendez-vous à dépenser environ 10 000 francs.

Les frais de fonctionnement du chauffage au mazout peuvent fluctuer fortement, en raison de sa dépendance au prix actuel du pétrole. Avec un peu de chance, vous pouvez obtenir du mazout de chauffage à un tarif très favorable. Il peut alors être intéressant d’en acheter un peu plus. Pour cette raison, certains utilisateurs d’un chauffage au mazout achètent un réservoir plus grand pour pouvoir acheter et stocker de plus grandes quantités de combustible à bon marché. Au milieu de l’année 2020, le prix du litre de mazout de chauffage était d’environ 66 centimes.

Écologie: comment rendre le chauffage au mazout un peu plus respectueux de l’environnement

La production, le transport et la combustion du mazout produisent des substances nocives pour l’environnement. En outre, le pétrole est une matière première limitée – et donc non pérenne à long terme. Le bilan écologique du chauffage au fioul n’est donc pas particulièrement positif. Il est toutefois possible de l’améliorer en installant une chaudière à la pointe de la technologie et en utilisant idéalement du combustible avec une teneur en biomazout la plus élevée possible.

Encore mieux: vous pouvez combiner chauffage au mazout et énergies renouvelables. Par exemple, avec un système solaire thermique. Celui-ci chauffe dès qu’il y a suffisamment d’énergie solaire disponible. Le chauffage au mazout comble le reste pour couvrir les besoins. Cela a un effet très positif sur l’environnement. Le couplage avec un système de chauffage géothermique est également possible. Un second système entraîne certes davantage de coûts, mais permet aussi de faire des économies, notamment pour le réservoir de mazout.

Conclusion: une modernisation est intéressante, une nouvelle acquisition ne l’est pas forcément

L’achat d’un nouveau chauffage au mazout entraîne des coûts élevés, d’autant plus qu’il est idéalement couplé à un système plus respectueux de l’environnement utilisant des énergies renouvelables. Vous devez donc réfléchir attentivement à la question de savoir s’il n’est pas préférable d’opter tout de suite pour un autre système de chauffage.

Si vous souhaitez moderniser votre ancien chauffage au mazout, cela en vaut la peine, ne serait-ce qu’en raison de l’efficacité nettement améliorée de la technologie de condensation moderne. Cependant, là aussi, la prudence s’impose, car le prix du mazout de chauffage pourrait augmenter fortement à l’avenir. La plupart des pays souhaitent, en effet, rendre les combustibles fossiles de moins en moins attrayants.

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.