Derrière un petit pré et une clôture, vous pouvez voir une maison avec un toit végétalisé.
© Getty Images

Vivre

Avantages et inconvénients d’une toiture végétalisée

Sira Huwiler-Flamm

Les toits végétalisés présentent de nombreux avantages pour les propriétaires. Nos exemples montrent comment une toiture végétalisée peut contribuer à la biodiversité et dans quelle mesure elle vous permet d’économiser de l’argent.

Les toits suisses deviennent de plus en plus verts

Les toits végétalisés rafraîchissent en été, isolent en hiver, filtrent les gaz d’échappement et offrent aux abeilles, aux papillons et aux oiseaux un habitat supplémentaire dans les villes. La Suisse offre un vaste potentiel en matière de toitures végétalisées. «Rien qu’en Suisse, la superficie des toits plats atteint 50 kilomètres carrés», estime le Dr. Stephan Brenneisen, chef du groupe de recherche sur l’écologie urbaine de la Haute école de sciences appliquées de Zurich (ZHAW). «Cependant, les propriétaires des toits ayant une pente jusqu’à 20 degrés peuvent également les végétaliser de manière créative et selon leur propre goût.»

Cette tendance est déjà arrivée à Bâle: environ 40% des toits plats de la ville sont végétalisés. Le nombre de toits végétalisés augmente également à Zurich, rapporte la municipalité. Cependant, selon le Dr. Brenneisen, il y a encore des progrès à faire. Depuis les années 1990, il est obligatoire, dans les grandes villes, de végétaliser les nouveaux bâtiments au-delà d’une certaine taille.

L’idée des toits verts, en soi, n’est donc pas nouvelle. L’artiste Friedensreich Hundertwasser était déjà convaincu par le concept du toit végétalisé, comme le montre la Kunsthaus Wien dans le «Musée vert». Il a imaginé une architecture en harmonie avec la nature et les hommes, rêvant même de luxuriantes «forêts de toit». La maison Krawina a été construite en son honneur, à Vienne, au milieu des années 1980, et constitue l’un des premiers exemples de toit et de façade végétalisés en Europe.

Voilà près d’un siècle, l’architecte suisse Le Corbusier s’interrogeait: «N’est-il pas contraire à la logique que toute la surface d’une ville reste inutilisée et demeure réservée au dialogue avec les étoiles?» Déjà à l’époque, il avait raison car les avantages l’emportent clairement sur les inconvénients.

Dans un lotissement, on voit plusieurs maisons mitoyennes avec des toits végétalisés.

Un toit végétalisé est extrêmement durable: les experts estiment que sa durée de vie double, passant de 20 à 40 ans.

Les avantages d’un toit végétalisé

1. Climatisation naturelle

Comme l’eau de pluie stockée s’évapore en été, le toit végétalisé permet de rafraîchir la construction les jours de grande chaleur, en particulier aux étages supérieurs.

2. Isolation thermique

À partir d’une épaisseur de douze centimètres, la couche supplémentaire contribue à l’isolation thermique en hiver. Ainsi, le toit végétalisé offre même un potentiel d’économie d’énergie. Les vieilles maisons, en particulier, n’ont pas de couche d’isolation ou seulement d’une dizaine de centimètres d’épaisseur, la végétalisation du toit peut alors s’avérer être intéressante, notamment d’un point de vue financier.

3. Économiser l’eau pluviale (et réduire les frais)

Comme l’eau de pluie s’évapore au lieu de s’écouler dans la canalisation, un toit végétalisé soulage les stations d’épuration et les systèmes de drainage urbain de 50 à 80% des précipitations – ce qui est non seulement bon pour l’environnement, mais offre aussi un certain potentiel d’économies. De nombreuses villes et communes (par exemple Bâle et Berne) accordent une réduction de 10 à 50% sur les taxes pour l’eau pluviale, c’est-à-dire 10 à 45 centimes par mètre carré de toit végétalisé et par an.

4. Protection pour le toit

Lorsqu’il est installé par un couvreur professionnel, le «tapis vert» protège le toit des rayons UV, des dommages et des grandes variations de température. L’Association Suisse des Spécialistes du Verdissement des Edifices (ASVE) estime que la durée de vie d’un toit plat végétalisé double en moyenne, pour passer de 20 à 40 ans.

5. Filtre à air biologique

Les toits verts filtrent les poussières fines ainsi que les polluants et l’azote contenus dans l’air. Par conséquent, non seulement les habitants de la maison verte mais aussi les voisins bénéficient d’une meilleure qualité de l’air.

6. Oasis pour les oiseaux et les insectes

Les toits fleuris fournissent de la nourriture aux insectes et des sites de reproduction aux oiseaux. Le fait que les toits végétalisés constituent également un habitat pour des plantes et des animaux rares est démontré, par exemple, par les prairies d’orchidées qui fleurissent sur le toit du Seewasserwerk Moos à Zurich-Wollishofen, où les biologistes ont découvert vingt espèces d’araignées. Des vanneaux menacés d’extinction ont été aperçus, à plusieurs reprises, sur le toit du centre opérationnel de Migros à Gossau SG. Et les apiculteurs innovants de la start-up «Wabe 3» fabriquent même du miel de ville au cœur de Zurich: toutes leurs ruches sont installées sur des toits plats végétalisés.

Gros plan sur un toit végétalisé avec des arbres en arrière-plan.

Bon pour l’environnement: les eaux de pluie des toits végétalisés s’évaporent au lieu de se déverser dans les stations d’épuration et les systèmes d'évacuation des eaux.

Les inconvénients des toits végétalisés

1. Entretien et maintenance

Pour que les canalisations restent fonctionnelles et que les plantes indésirables n’échappent pas à tout contrôle, les experts recommandent environ deux visites d’entretien par an. Un toit végétalisé couvert de plantes grasses, de mousses, d’herbes et de sédum ne nécessite pas beaucoup plus d’entretien qu’un désherbage régulier. «Si les drains ne sont pas bouchés et que toutes les couches sont posées de manière professionnelle, le risque de dégâts d’eau dû au toit végétalisé est très faible», explique l’expert Stephan Brenneisen.

2. Coûts d’investissement

Que vous vouliez construire une nouvelle maison ou végétaliser votre ancien toit, garage, abri de jardin ou de voiture, les coûts d’investissement sont élevés. Outre les plantes elles-mêmes, il faut également prévoir un film de protection contre les racines, une couche de drainage, un non-tissé filtrant et un substrat végétal. L’expert Stephan Brenneisen estime le prix total à environ 20 francs par mètre carré de toit vert. Néanmoins, comme vous ferez des économies à plusieurs niveaux grâce au jardin sur le toit avec, par exemple, une durée de vie prolongée du toit, une meilleure isolation et souvent des taxes réduites pour l’eau pluviale, l’investissement initial s’avère être payant à long terme.

Toits végétalisés dans un lotissement d’immeubles; à l’arrière-plan se trouvent d’autres bâtiments, au premier plan des arbres.

Dans certaines grandes villes, par exemple à Zurich, il est même obligatoire de végétaliser les nouveaux bâtiments à partir d’une certaine taille.

Des oasis de verdure sur le toit pour une meilleure qualité de vie

Outre les avantages pratiques, les toits verts créent également une atmosphère agréable dans la ville – Hundertwasser aurait certainement été d’accord avec Le Corbusier: «Le fait que même un praticien acharné comme Le Corbusier et un esthète idéaliste comme Hundertwasser soient d’accord sur le sujet de la végétalisation des toits montre bien que nous devrions l’accepter et le mettre en œuvre pour nous-mêmes», déclare l’écologiste urbain Stephan Brenneisen. «Les toits végétalisés ont un énorme potentiel pour redonner un peu d’espace à la nature et nous offrir une meilleure qualité de vie.»

Si nous avons éveillé votre intérêt pour un toit végétalisé, vous trouverez, ici, de bonnes idées pour créer votre propre oasis de verdure sur votre maison plutôt que dans le jardin.

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.