Aménager

Aménagement végan: invitez le bien-être animal dans votre intérieur

Jana Janßen

Jusqu’à présent, vous utilisiez avant tout le mot «végan» pour décrire un régime alimentaire? Vous avez tort: de plus en plus de végans ne regardent pas seulement ce qui arrive dans leur assiette. Ils font également attention à ce qu’ils mettent dans leur salon. Nous vous expliquons ce qu’est un aménagement végan et vous donnons des conseils sur la manière de trouver des meubles végans.

Dans le salon d’un immeuble ancien, on peut voir un canapé en tissu, la décoration est composée de matériaux naturels et de plantes.
© Getty Images

Dans cet article

Mode de vie végan – pas seulement dans l’assiette

Les végans évitent les produits d’origine animale et testés sur les animaux. Pour le bien des animaux, mais aussi pour celui de l’environnement. De plus en plus de personnes qui ne sont pas complètement véganes souhaitent vivre de manière plus durable et utiliser moins de produits d’origine animale.

Cependant les produits d’origine animale ne se trouvent pas seulement dans notre assiette. Ils se sont établis dans de nombreux domaines de notre vie. Un mode de vie végan ne se limite donc pas à l’alimentation, mais s’étend aussi à la mode, aux cosmétiques et également de plus en plus souvent à l’ameublement. En effet, il y a plus d’animaux dans nos intérieurs que vous ne le pensez. Les fabricants de meubles et de textiles de maison de haute qualité, en particulier, utilisent du cuir, de la soie, de la laine, de la fourrure ou encore des plumes.

Dans un salon, il y a un canapé et des fauteuils en cuir de style rétro.

Le cuir est considéré comme un matériau de haute qualité pour les canapés. Les végans préfèrent s’en passer.

Habitat végan – voici ce dont vous allez devoir vous passer

Même les non-végans sont en mesure d’identifier un canapé en cuir et des oreillers en duvet. La situation est différente pour les meubles en bois collé, par exemple. Saviez-vous que, dans certains cas, la colle est faite à partir de peaux ou d’os d’animaux? Quant aux peintures, huiles et vernis, ils peuvent également contenir des composants d’origine animale. C’est, par exemple, le cas du pigment rouge carmin ou de la gomme laque, tous les deux obtenus à partir de cochenilles. La liste suivante vous donne un aperçu des composants animaux susceptibles de se cacher dans votre intérieur:

  • Cuir: le cuir est un matériau populaire et de haute qualité pour les canapés et les fauteuils, mais aussi pour les tapis et les rideaux. Cela fait longtemps que ce n’est plus un déchet de la production de viande – des animaux sont élevés spécialement pour que leur peau donne un cuir particulièrement beau. Néanmoins, le cuir synthétique devient, lui aussi, de plus en plus qualitatif et il existe de nombreuses alternatives, comme les plastiques chlorure de polyvinyle (PVC) ou polyuréthane (PU), ainsi que des variantes durables, comme le cuir d’ananas ou de pomme.
  • Fourrure: les fourrures telles que les peaux de mouton sont très appréciées comme tapis ou en guise de coussins moelleux sur les canapés ou les chaises. Les alternatives véganes sont nombreuses et certaines fausses fourrures de qualité particulièrement élevée peuvent tout à fait donner le change.
  • Duvet: on trouve également des oreillers et des couettes en plumes d’oie dans de nombreuses chambres suisses en raison de leur confort et leur climat de sommeil particuliers. Cependant, les matériaux synthétiques, tels que Climashield, PrimaLoft et 3M Thinsulate, imitent très bien ces propriétés. Les fibres naturelles, comme le bambou, le coton ou le Tencel, régulent - elles aussi - très bien la chaleur et sont aussi respirantes que le duvet.
  • Laine: la laine de mouton, par exemple, se retrouve souvent dans les couettes, mais aussi dans les tapis, les matelas ou les housses de canapés de qualité particulièrement élevée. Selon le domaine d’utilisation, il existe une variété de matériaux de substitution – principalement le coton ou le polyester.
  • Crin de cheval: les fabricants de matelas écologiques, en particulier, utilisent souvent le crin de cheval pour le rembourrage. Ce matériau est également populaire pour les lits boxspring. Les alternatives sont des matelas végans avec un noyau en mousse synthétique, en latex (naturel) ou en liège.
  • Soie: La soie est obtenue en faisant bouillir des cocons avec un ver à soie vivant à l’intérieur. En matière de décoration, cette matière est avant tout utilisée dans les housses de coussins et les rideaux. Le cupro, l’acétate, le polyester ou la viscose imitent au mieux son élégance et sa légère transparence.
  • Peintures et vernis: les peintures murales peuvent contenir de la caséine, une protéine dérivée de la fabrication du fromage, pour une meilleure adhérence. Les végans doivent également être prudents en ce qui concerne les couleurs avec des pigments rouges. Il pourrait s’agir de cochenilles. Les cochenilles sont également utilisées dans la production de laques pour meubles. Si les ingrédients d’une peinture murale ne contiennent pas de substances animales, celle-ci peut quand même avoir été testée sur des animaux. Pour s’assurer que ce n’est pas le cas, vous pouvez vous fier aux logos qui identifient les produits végans et non testés sur les animaux.
  • Colle: colle de peaux, colle d’os, colle de lapin – comme l’indiquent leurs noms, ces produits ne sont pas végans et sont souvent utilisées dans la fabrication de meubles. La colle peut également être obtenue à partir de protéines du lait. Il existe de nombreuses alternatives, tant synthétiques qu’à base de plantes. Malheureusement, les fabricants n’indiquent généralement pas explicitement quelle colle ils utilisent.
  • Cire: la cire peut également être d’origine animale, mais ce n’est pas toujours le cas. Dans le cas des bougies, il est très probable qu’elles soient fabriquées à partir du pétrole ou de cires végétales, à moins que vous n’ayez une bougie en cire d’abeille dans vos mains. Pour le polissage des meubles, en revanche, la cire d’abeille est assez fréquemment utilisée. Les ingrédients devraient être clairement indiqués sur l’emballage.

Les fabricants ne sont pas tenus d’étiqueter les matières animales sur tous leurs produits, surtout lorsqu’il s’agit de meubles. Vous vous demandez peut-être comment vous pouvez savoir si un meuble ou un élément décoratif est végan ou non. Comme pour les aliments et les vêtements, certains fabricants de meubles utilisent des labels pour identifier leurs produits. Cherchez le logo «Approved Vegan» de l’organisation de défense des animaux PETA, par exemple.

Meubles et décoration végans – boutiques et conseils

Trouver des accessoires d’aménagement explicitement végans peut s’avérer être fastidieux. Si vous ne trouvez pas de meubles certifiés, vous pouvez contacter le fabricant pour savoir si des produits animaux ont été utilisés lors de la fabrication. La communauté Vegandesign.org est d’une grande aide. Vous y trouverez un blog de conseils sur l’aménagement végan ainsi qu’une liste de liens vers des meubles et de la décoration végans sur Amazon.

Recommandation de notre équipe rédactionnelle

Pour compléter l’article, la rédaction a sélectionné un contenu approprié sur Instagram. Vous pouvez l’afficher et le masquer en un seul clic.

J’accepte que des contenus externes soient téléchargés. En ce faisant, les données personnelles peuvent être transmises à des tiers. Nous n’avons aucune influence sur l’étendue du traitement des données par des tiers. (Plus d’informations dans la politique de confidentialité)

Le magasin de meubles en ligne Allnatura propose une très large gamme végane avec un étiquetage clair – qu’il s’agisse de canapés, de matelas ou de textiles. En outre, le fabricant attache une grande importance aux matériaux naturels et durables ainsi qu’à une production économe en ressources.

L’entreprise de vente par correspondance en ligne Ackermann propose également des produits explicitement végans, tels que des lits de la marque grüne betten ou des commodes de la Premium collection by Home affaire. Ces marques utilisent des adhésifs à base d’eau sans substances nocives, ce qui est meilleur pour le bien-être des animaux, en plus d’être respectueux de l’environnement.

Recommandation de notre équipe rédactionnelle

Pour compléter l’article, la rédaction a sélectionné un contenu approprié sur Pinterest. Vous pouvez l’afficher et le masquer en un seul clic.

J’accepte que des contenus externes soient téléchargés. En ce faisant, les données personnelles peuvent être transmises à des tiers. Nous n’avons aucune influence sur l’étendue du traitement des données par des tiers. (Plus d’informations dans la politique de confidentialité)

Passer à l’aménagement végan – oui, mais pas du jour au lendemain

Vous souhaitez passer à un mode de vie végan dans votre assiette, mais aussi dans votre salon? Attendez un peu avant de jeter votre canapé en cuir et toutes vos couvertures en laine car cela n’est pas très durable. Toutefois si vous recherchez des alternatives véganes au fur et à mesure de vos nouveaux achats, vous apportez une contribution précieuse à un avenir plus durable.

Mode de vie durable – encore plus de conseils

Le mode de vie végan n’est qu’une façon parmi d’autres de vivre plus durablement. Si le critère végan n’est pas indispensable, vous trouverez, ici, d’autres conseils sur la manière d’utiliser des matériaux naturels dans votre maison afin de préserver l’environnement:

Durables et complètement tendance: les matières naturelles s’imposent dans la chambre à coucher

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.