Diverses plantes vertes poussent sur le toit d’un bâtiment en bois.
© Getty Images

Vivre

10 plantes pour un toit végétal

Sira Huwiler-Flamm

Les toits végétaux n’attirent pas seulement le regard dans les zones résidentielles, ils assurent aussi un niveau d’isolation supplémentaire, prolongent la durée de vie du toit et offrent un habitat aux abeilles, aux insectes et aux oiseaux. Toutefois, pour disposer d’un toit végétal facile à entretenir, il faut tenir compte de quelques éléments lors du choix des plantes: elles doivent pouvoir pousser sur un sol pauvre en nutriments et résister au vent, au soleil, au gel, aux fortes pluies et à la sécheresse. Nous avons établi, pour vous, une liste de mousses, de plantes couvre-sol et d’herbes qui conviennent particulièrement bien au toit d’une maison, d’un abri de voiture ou d’un garage.

Gros plan sur divers sédums.

Le genre sédum (communément appelé orpin) comprend 420 espèces différentes. Toutes emmagasinent l’eau facilement et peuvent donc survivre à de longues périodes de sécheresse.

1. L’orpin (sédum), l’amateur de soleil

L’orpin est idéal pour les zones particulièrement chaudes car il possède un tissu qui retient l’eau et peut donc résister à de longues périodes de sécheresse et de gel. Également appelé sédum, il en existe plus de 400 espèces différentes, dont la plupart sont des plantes couvre-sol. En floraison de juin à août, il présente différentes couleurs selon les espèces: l’orpin âcre, par exemple, a des fleurs jaunes en forme d’étoile tandis que l’orpin bâtard fleurit en blanc ou en violet rose vif. Pour les impatients, il existe des tapis de sédums prêts à l’emploi que l’on peut découper et disposer à sa guise.

2. Les arbustes touffus

Fétuque des moutons, corynéphore argenté ou brize: avec des hauteurs de croissance de 15 à 40 centimètres, les arbustes touffus font eux aussi très belle figure sur un jardin sur le toit. Ils sont habitués à la sécheresse, faciles à entretenir et vivaces. Alors que le corynéphore argenté ne survit pas dans les régions trop froides, la fétuque des moutons bleutée et la brize de couleur brun-rouge sont agréables à regarder même en hiver et résistent au gel.

3. Des œillets pour une mer de fleurs

De nombreuses plantes vivaces de la famille des œillets possèdent tous les qualités des plantes de toit robustes en plus d’être très colorées: l’œillet marin pousse jusqu’à une hauteur de 50 centimètres, il provient en fait des côtes salées de la mer du Nord et de la mer Baltique, et résiste aussi bien au vent qu’à la sécheresse et aux intempéries. Il fleurit de mai à octobre dans des tons de pourpre et de rose. Dans de nombreux cantons, l’œillet à delta est une espèce protégée. Si vous plantez ces jolies fleurs locales sur votre toit, vous profiterez de belles couleurs vives rosées de juin à août tout en œuvrant pour la protection de la biodiversité en Suisse.

Sur le toit d’une maison, l’œillet marin pousse en abondance

Pour les toits végétaux, il faut des plantes qui peuvent également pousser dans des conditions particulières, comme l’œillet marin.

4. De la mousse pour une faible charge sur le toit

Un ingénieur de structure ou un expert en bâtiment a inspecté le toit et conclu que sa charge admissible ne peut pas supporter une végétation luxuriante? Dans ce cas, les mousses sont une bonne alternative. Elles isolent et refroidissent moins bien que les autres plantes, mais lorsqu’elles sont humides, elles ne pèsent généralement que 50 à 60 kilogrammes par mètre carré. À titre de comparaison, pour les toits végétaux intensifs, tels que les jardins d’herbes aromatiques ou les jardins familiaux où toute la famille peut s’asseoir confortablement, le toit doit pouvoir supporter des charges de plus de 100 kilogrammes par mètre carré. Disponibles dans les magasins spécialisés, les tapis de mousse sont faciles à découper et à poser. Dès le premier jour, ils offrent un ensemble visuel verdoyant, même en hiver.

5. Touches de couleur sortant des plantes bulbeuses

Tulipes, crocus, narcisses ou muscaris: leurs bulbes n’ont pas besoin de plus de dix centimètres de substrat végétal, c’est-à-dire de terre ou de gravier fin, pour pousser. Ces plantes colorées de printemps sont souvent vivaces et peuvent être réparties à volonté entre les herbes, les mousses et les plantes couvre-sol. Elles fleurissent dès février ou mars et sont du plus bel effet sur les toits bas des garages ou des abris de voiture.

6. Lavande et sauge: une touche de Méditerranée

À partir d’une hauteur de substrat de 15 centimètres, il est également possible d’avoir des plantes méditerranéennes telles que de la lavande et de la sauge merveilleusement odorantes. Toutes deux originaires de la Méditerranée, ces plantes à fleurs violettes aiment tout particulièrement le soleil ainsi que les sols pierreux et l’aridité. Ces deux espèces se développent mieux si elles sont taillées avec soin en automne ou au printemps, elles nécessitent donc un peu plus d’attention que le sédum, la mousse et les plantes du même genre. La lavande atteint une hauteur d’environ 25 à 40 centimètres, tandis que la sauge peut atteindre 60 cm.

7. Fleurs mellifères pour toits généreux

En raison de sa croissance rapide, l’euphorbe petit-cyprès nécessite beaucoup d’espace. Cette plante vivace d’origine alpine a des fleurs jaune citron de juin à août et pousse jusqu’à une hauteur d’environ 15 centimètres sur le lit de gravier des toits végétaux. La plante succulente robuste aime les endroits secs, ensoleillés et pierreux, et est très appréciée des abeilles et des bourdons. Le céraiste cotonneux convient également pour végétaliser rapidement les grands toits et fournir de la nourriture aux insectes. Originaire du Sud de l’Italie, cette plante aux feuilles argentées et à fleurs blanches apprécie la chaleur et le soleil.

Entre les pierres pousse une euphorbe petit-cyprès de couleur jaune citron

L’euphorbe petit-cyprès fleurit aussi sur les toits arides. Il pousse rapidement et est très élégant avec ses fleurs jaune citron.

8. Des herbes sauvages pour la cabane de jardin

En plus d’avoir des fleurs magnifiques, la camomille jaune dorée, le thym blanc-violet et la marjolaine sauvage dégagent également un parfum envoûtant. En plantant ces herbes sur le toit bas de la cabane de jardin ou de l’abri de voiture, les bourdons et les abeilles ne seront pas les seuls à profiter de ce que la nature a à offrir: à l’aide d’une petite échelle, le cuisinier amateur peut récolter ses ingrédients directement sur le toit à herbes – cela fonctionne également avec des fraises des bois. Important: une capacité portante minimale du toit de 100 kilogrammes par mètre carré fait office de condition préalable – en règle générale, cette valeur peut être obtenue auprès du fabricant de la cabane de jardin ou de l’abri de voiture.

9. De la diversité grâce aux plantes de rocaille

Plantes à feuilles épaisses, plantes de la famille des cactus, succulentes à feuilles avec tiges fleuries – plus de 450 espèces de saxifrages différentes sont disponibles dans une grande variété de formes, de tailles et de couleurs. La plupart d’entre eux sont des plantes de rocaille robustes qui poussent facilement et sont donc idéaux pour les toits végétaux. Leur diversité est si grande que la meilleure chose à faire est de faire un tour à la pépinière et de se laisser inspirer.

Sédums sur un toit

Les plantes destinées aux toits végétaux doivent composer avec un sol pauvre en nutriments ainsi qu’avec le vent, le soleil, le gel, les fortes pluies et la sécheresse.

10. Tout est possible – pour les jardiniers zélés

Rosiers luxuriants, parterres de légumes et de fruits, et même un jardin familial entier: sur le toit, tout est possible. On parle alors d’un toit végétal «intensif» car le travail pour l’entretenir est important. Les plantes vivaces, les arbustes et les légumes doivent être régulièrement arrosés, coupés et fertilisés. Le jardin sur le toit améliore la qualité de vie, mais il est réservé aux jardiniers amateurs motivés. Tous ceux à qui le travail ne fait pas peur peuvent planifier, dès le départ, un jardin sur le toit.

Conclusion: il existe des toits végétaux pour tous les goûts.

Que vous vouliez un jardin simple et peu coûteux, ou que vous souhaitiez créer un jardin luxuriant et utile, les possibilités sont infinies et il y en a bien sûr pour tous les goûts. Dans le commerce de détail dédié aux jardins, les magasins de bricolage ou lors du plus grand salon du jardinage en Suisse, le Giardina (qui se tient chaque année en mars, à la Foire de Zurich), vous pouvez vous émerveiller devant différentes plantes et choisir celles qui vous plaisent.

Prochain article à lire

Sur notre site web, nous utilisons des cookies et des outils d’analyse pour améliorer continuellement la convivialité du site, afin de pouvoir vous offrir le meilleur service possible et d’adapter la publicité en fonction de vos intérêts individuels sur notre site et sur ceux de nos partenaires publicitaires. En naviguant sur notre site web, vous consentez à l’utilisation des cookies. Vous pouvez trouver des dispositions plus détaillées dans notre politique de confidentialité.